Adieu Chaussette, de Benjamin Chaud.

Adieu Chaussette, de Benjamin chaud, ed. Hélium.

Voilà une histoire bien grinçante dont le postulat de départ est infâme à souhait. Tout d’abord sachez que Chaussette n’est pas une chaussette. Il est pourtant collé aux baskets de son jeune maître à longueur de journée. Chaussette est un lapin, pas n’importe lequel : un lapin-buffle (à cause de ses oreilles qui pendouillent mollement…) ça a le don d’énerver son proprio qui décide fissa d’aller l’abandonner dans la forêt. Ça et puis d’autres choses, il aimerait bien avoir de vrais amis qui soient un peu plus malin que ce mollasson. La bestiole n’ayant pas la lucidité d’esprit du petit Poucet se laisse embarquer dans la sombre forêt sans rien voir arriver. Et vlan, le voilà attaché à un arbre par un bout de vilaine laine arrachée du pull de son ingrat de maître. Non, cette histoire n’est pas horrible mais drôle et sentimentale à point, parce qu’évidemment après le réconfort d’être enfin seul, vient le remord…
Génialement contée et illustrée par Benjamin Chaud, cet album ne donne qu’une seule envie : le relire illico-presto et filer à l’animalerie acheter un lapin de compagnie (je ne sais pas si le modèle présenté dans l’album dit du «lapin-buffle» existe, si oui, dépêchez-vous il y a risque de rupture !) Régalez-vous avec ce lapin !

Gaëlle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s