Lettres à plumes et à poils de P. Lechermeier

Petit recueil de correspondances : correspondances à sens unique, les réponses se lisent entre les lignes. Les illustrations naïves de Delphine Perret sont à croquer, comme les poulettes courtisées par le renard. Parmi les animaux, Philippe Lechermeier donne la plume au renard, à la fourmi, à l’escargot, au cochon d’Inde et au corbeau. Chaque correspondant écrit sur un registre, mais tous s’expriment de façon académique (même les plus désinvoltes mettent les formes). Tout cela donne au recueil un petit aspect ampoulé et désuet. A l’heure de la communication rapide en signaux abrégés, il faut avoir l’audace de publier un livre de lettres. Il sera très intéressant d’observer l’accueil que lui réservera le jeune public.

Personnellement, j’ai apprécié le livre (peut-être parce que je suis une adulte qui écris encore des lettres) : les personnages sont sympathiques et certaines tournures savoureuses, pourtant sur la fin les formules semblent déjà lues et répétées. Parmi ces 5 histoires intemporelles, la dernière résonne plus particulièrement dans notre société actuelle, minée par la surveillance, la peur de l’étranger, l’intolérance face à la différence.

Thierry Magnier publie ce recueil avec le soutien de Fondation d’entreprise la Poste qui a notamment pour objectif de « s’engager en faveur des exclus de la pratique, de la maîtrise et du plaisir de l’expression écrite », cela reste encore à démontrer…

Publicités

4 réflexions sur “Lettres à plumes et à poils de P. Lechermeier

  1. Gaëlle dit :

    J’avais moi aussi repéré ce petit livre inhabituel. Je n’ai pas pris le temps de le lire mais contente que tu en parles Marion.

  2. Fabienne dit :

    Chère madame Marion
    C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert ce livre et je tenais à vous en remercier chaleureusement. A la lecture, de cet ouvrage j’ai beaucoup ri, certes, mais j’ai aussi apprécié la finesse de la série de lettres du corbeau qui, comme vous le faites remarquer dans votre article, renvoie une image peu glorieuse mais assez réaliste de notre monde.
    Je vous remercie donc pour cette découverte et vous prie d’agréer mes affectueuses salutations.
    madame Fabienne

    • Gaëlle dit :

      Madame Fabienne,
      Ces commentaires enjoleurs plairont certainement beaucoup à Madame Marion, toutefois, nous tenions à vous signaler que nous vous avions reconnue. Peut-être à cause des plumes ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s