Une lentille égarée dans une boite de petits pois

D’accord, un livre ne se choisit pas à sa couverture mais certaines, nous font quand même des clins d’œil et s’offrent à nous telles des promesses.

Les titres, particulièrement, parlent à nos émotions et racontent en quelques mots un petit morceau de nos vies.

Une lentille égarée dans une boite de petits pois n’est pas une réclamation dans 60 millions de consommateurs mais le titre d’un roman de Jean-Luc Luciani. Titre savamment choisi : imaginez une frêle lentille au milieu de petits pois si charnus qu’ils en deviennent arrogants et vous aurez saisi la substance du livre.

Dominique, le narrateur, est un jeune collégien. Abandonné par son père, il vit avec sa mère, comédienne dans une troupe de théâtre, chez ses grands parents. Les tensions sont vives entre sa mère et son grand père. Dominique reçoit cette violence des mots en tachant d’en ignorer les enjeux mais il comprend bien qu’avec son prénom qui n’aide pas à se déterminer, avec son caractère solitaire et différent, il ne correspond pas à ce que son aïeul attendrait de lui. Mais qu’attend t’on de lui ? Pourquoi son grand père dit de lui qu’il est un « garçon loupé » ? Pourquoi au collège, est-il appelé « mauviette », « fillette », « tapette » ? Pourquoi s’acharne t’on à lui rendre la vie désagréable ? Est-ce juste parce qu’être un garçon qui n’aime pas jouer au foot est considéré comme un crime de lèse majesté ?

Heureusement, face à cette horde de tarés (c’est ainsi qu’il appelle ses harceleurs), il y a l’amitié indéfectible du grand Gérard et l’amour et la tolérance de sa mère et de sa grand-mère.

 Ce roman m’a plu, sans doute, parce que je suis la maman d’une lentille. Comme Dominique, elle n’est pas vraiment égarée ma lentille, plutôt sûre de ses choix. Mais à force d’insultes et de mises au pilori modernes, elle finit par douter.

Ce roman parle habilement de la différence. Celle que les autres nous renvoient. Et là, est la force de ce texte: ce sont les autres personnages qui sont mal à l’aise face à Dominique. Lui, réussit à se construire malgré l’adversité et avance malgré les préjugés. Il se blinde et les amitiés qui jalonnent son chemin l’aident finalement à mieux se connaître.

Déménager aide aussi  à repartir à zéro même si des tarés, il y en a partout. Mais quand la douce Marion, la plus belle fille de son nouveau collège, reprend le rôle du Grand Gérard, l’auteur montre l’avantage indéniable d’avoir une sensibilité différente.

Roman de 80 pages, édité chez Oskar jeunesse, destiné aux lecteurs de 10 à 110 ans.

Publicités

5 réflexions sur “Une lentille égarée dans une boite de petits pois

  1. Karine de Tours dit :

    Pour moi qui aime les odes à la différences (bien écrites et intelligentes, bien sur), ce livre tombe à point ! Et je vais de ce pas le trouver et le dévorer. Merci Hélène ! Ca donne envie, et c’est l’essentiel.

  2. Karine de Tours dit :

    Ca y est acheté hier et lu dans la foulée. Tout comme Hélène, j’aime ce garçon si différent et si naturellement convaincu que sa différence est un fait et non une fatalité à corriger. J’ai aussi beaucoup aimé le contexte et les autres personnages avec la maman, elle aussi dans une situation professionnelle atypique et difficile, la grand-mère adorant son petit-fils et le grand-père bouleversé par la « différence » du petit fils. Zut, j’en ai trop dit ? Enfin, ce livre m’a beaucoup plu. Merci Hélène et merci Monsieur Luciani.

    • Hélène dit :

      Merci Karine pour cette autre belle lecture. Et merci à vous Jean Luc Luciani pour ce livre qui a été un véritable pansement pour mon fils lorsque les mises au pilori ont été un peu trop lourdes à vivre.

      • Aurélien Montréjeau dit :

        Oui Maman ce livre m’a vraiment aidé à surmonter les obstacles de mon année de 6eme….

        J’ai aussi bien aimé ce livre car je me suis retrouvé dans les sentiments qu’éprouvait Dominique .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s