Exposition André François, le Phoenix

André François ça vous dit quelque chose ? Les larmes de crocodile… Bien sûr! Grand classique de littérature pour la jeunesse édité en 1956 par Robert Delpire puis réédité dans son format original en 2004.

Lettre des îles Baladar , le texte de Jacques Prévert illustré par André François édité pour la première fois aux éditions Gallimard en 1952 et réédité en 2007.


Mais pas seulement, souvenez-vous du « chat-livre », le logo de la Bibliothèque des enfants du Centre Georges Pompidou créée  en 1977.

Et celui-ci, on ne le présente plus…


Etonnés ou, au contraire, grands admirateurs, vous êtes invités au vernissage de l’exposition André François, le Phoenix. Cela se déroule samedi 11 février 2012, à partir de 16h au Centre de Ressources sur l’Album et l’Illustration de Margny-les-Compiègne (rappelez-vous, je vous en avais déjà parlé dans cet article).

Vous n’êtes pas disponible ? Pas de panique, un autre rendez-vous est fixé le lundi 26 mars 2012, de 14h à 17h, André François en son atelier : projection de films et documents commentée par Janine Kotwica. Et sinon, vous avez le temps, l’expo dure jusqu’au 12 mai 2012 !
Elle rassemble toutes les œuvres rescapées de l’incendie de son atelier en 2002. Plus ou moins mangées par les flammes, les illustrations d’André François n’en sont que plus majestueuses. C’est un hommage très émouvant composé par Janine Kotwica, la directrice artistique du Centre, qui est aussi l’une de ses plus grandes admiratrices. L’artiste s’est éteint en 2005, ses œuvres ont résisté aux flammes, elles témoignent encore aujourd’hui de son talent. André François est considéré comme l’un des plus grands créateurs du XXe siècle. Pour le découvrir ou le redécouvrir n’hésitez pas une seconde, allez rendre une petite visite au Centre (plus de renseignements ici).

Autres livres pour la jeunesse illustrés par André François réédités récemment :

On vous l’a dit ? texte de Jean l’Anselme, publié par Robert Delpire.

Ri-di-cu-le (dont le titre d’origine était Qui est le plus marrant?) réédité par l’école des loisirs, en 2011.

Le petit Brown, (ce livre n’avait jamais été publié en France), éditions Memo, 2011.

Arthur le dauphin qui n’a pas vu Venise, texte de John-Malcom Brinnin.

Dernières parutions :

1993, Le fils de l’ogre, texte de François David, éditions Motus.

2002, Le calumet de la paix, texte de François David, éditions Lo Païs d’enfance.

N’oublions pas cependant que l’illustration pour la jeunesse n’a été qu’une infime partie de l’œuvre d’André François. Peintre, affichiste, sculpteur et grand dessinateur de presse, il a effectué de nombreuses couvertures pour Télérama, Le nouvel observateur, Punch, New Yorker, VST et d’autres.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s