Déroute sauvage de Guillaume Guéraud

Attention, livre gore !

La classe de 4èE part en voyage scolaire à Saragosse, en Espagne accompagnée par trois professeurs. Le trajet se fait en bus, de nuit, par la traversée des Pyrénées. Le véhicule se renverse brusquement dans un précipice. C’est un carnage : des têtes coupées, des morceaux de bras et d’intestins éparpillés dans le bus et aux alentours. Beaucoup de sang et quelques survivants.

Il s’agit sans doute d’un abominable accident. A moins que…

Voilà un petit roman que l’on dévore goulûment. Des documents officiels ou pédagogiques concernant les protagonistes sont intercalés entre les chapitres, ce qui accentue l’effet de réel. On est happé et on finit la lecture aussi essoufflé que les personnages et avec le goût du sang dans la bouche. Guéraud n’épargne pas le lecteur et c’est pour ça qu’on l’aime. Mauviettes et nauséeux s’abstenir!

A conseiller à partir de 15 ans.

Rouergue, 2009, 128 p. 8,70 €

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s