Moi Ambrose roi du scrabble, Susin Nielsen, Ed. Hélium.

Il y a quelques mois je vous parlais d’un roman qui m’avait formidablement emballée : Dear Georges Clooney, tu veux pas épouser ma mère ? publié par Hélium et écrit par la canadienne Susin Nielsen.

Voilà pourquoi j’ai toute de suite eu envie de découvrir ce nouveau roman qui, si j’ai tout bien compris, a été publié au Canada avant Dear Georges Clooney. Au final peu importe l’ordre des traductions car j’ai été autant enthousiasmée par les deux.

Cette fois-ci le héros n’est pas une fille mais un adolescent peu chanceux prénommé Ambrose comme son papa malheureusement décédé avant sa naissance. Ambrose, lui n’a pas franchement envie de caser sa mère avec qui que ce soit, il voudrait juste poser ses valises quelque part pour de bon, arrêter de déménager sans cesse au gré des jobs précaires occupés par sa mère. Et accessoirement ne plus être le punching-ball du collège. Ambrose se traîne une vilaine allergie à la cacahuète qui n’arrange pas son cas et fait de lui un souffre-douleur idéal.

Alors forcément avec tout ce passif, sa mère le couve autant qu’elle le peut, le déscolarise pour lui éviter de croiser des vilains costauds dans la cour qui le forcent à gober des cacahuètes. Ambrose aime le scrabble et les pantalons en velours violet et ça ne lui facilite guère la tâche.

Au fil des déménagements, ils s’établissent chez un couple de retraités grecs dont le fils, Cosmo sort tout juste de prison. Cosmo et Ambrose vont devenir super potes et aller faire des parties de Scrabble de folie au club du coin. Bon, ok, au début c’est pour plaire à la belle Amanda que convoite Cosmo… On imagine bien que la maman angoissée d’Ambrose va moyennement apprécier cette amitié avec un ex-taulard.

Ambrose s’en moque, il est heureux comme jamais et nous, lecteurs on se régale de ce roman qui encourage vaguement le mensonge, la fugue, et tout un tas de choses qu’il ne faudrait pas faire mais qu’on a tous tenté !

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Moi Ambrose roi du scrabble, Susin Nielsen, Ed. Hélium.

  1. J’avais déjà « Dear Georges Clooney… » sur ma liste depuis un bail mais je n’avais pas réalisé qu’il s’agissait de la même auteur que celui-ci. Bref, ça me fait donc 2 bouquins sur ma liste maintenant… 😉 Pour celui-là, c’est la couv’ qui m’a branché d’abord, ils se débrouillent bien chez Hélium niveau couvertures !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s