A la guerre…

Chouette ! Pour moi, un Janne Teller c’est mieux qu’un cadeau surprise. C’est même comme un Gandolfi ! On se demande ce que cet auteur de talent nous réserve encore. Janne Teller, je l’ai découvert il y a 5 ans avec « Rien », édité chez Panama à l’époque. Un vrai OLNI, objet littéraire non identifié. C’était même difficile de dire ce que j’en avais pensé, si j’avais aimé. Un roman hautement philosophique mais aussi dérangeant. En somme, une lecture inoubliable !

Et puis là je découvre un objet-livre assez petit, presque un format passeport, ce que tend à imiter l’illustration de couverture d’ailleurs : « Guerre, et si ça nous arrivait ? » En 20 minutes, je le dévore (oui j’ai chronométré) et immédiatement je me dis qu’il y a une nette ressemblance avec Matin brun, de Pavloff. Un point commun en tout cas, c’est que ce n’est pas juste un livre coup de coeur, mais aussi coup de poing ! Car « Guerre, et si ça nous arrivait ? » c’est comme un uppercut contre les idées reçues, le conformisme, la stabilité de nos pensées. Car Janne Teller souhaite nous secouer, peut-être même nous réveiller, ou en tout cas nous encourager vivement à être réactifs et vigilants. Ce « petit » récit ne s’adresse pas à nous, il s’adresse à Toi. Il te tutoie, t’apostrophe, t’expose. L’idée c’est d’imaginer qu’une guerre éclate en France et que « tu » sois obligé de fuir, de quitter ton pays, d’émigrer. Commence alors le parcours humiliant et déconfortant de l’exil. Et puis une vie qui se construit, se re-construit mais tout compte fait, ce n’est pas la vie qui t’était destinée, ou à laquelle tu rêvais. Car oui tu deviens étranger et cette guerre est une remise en question de ta citoyenneté. S’imaginer dans une telle situation, c’est surtout réfléchir au statut d’immigré. On n’est pas accueilli, si peu accepté, donc fragilement intégré. De façon plus large, « Guerre et si ça nous arrivait ? », ça pose aussi la question de sa place dans le monde, dans la société. Les choses ont l’air bien installées, et pourtant si jamais… Un récit percutant, qui prône la tolérance, la paix !

Pour moi pas de doute, espérons que ce « petit » passeport fasse un long voyage !

« Guerre, et si ça nous arrivait ? », de Janne Teller, Les Grandes personnes, 2012.

Publicités

5 réflexions sur “A la guerre…

      • Gaëlle dit :

        Je suis contente que tu en parles Sandrine car lorsque qu’il est paru j’ai voulu en faire un article et j’ai « oubliu ». J’ai adoré ce texte, un qui fait réfléchir en somme sans pour autant te bousiller les neurones.

  1. Allom dit :

    J ai moi aussi adore ce livre qui m’a attire au depart par sa couverture tres originale et je n ai effectivement pas pu m en decrocher avant la fin! Il est aussi emouvant que terrifiant…eh oui, si ça nous arrivait?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s