Entre fiction et illusion

Couverture_Morphine

1ère de couverture – « Morphine »

La BD s’épanouit au sein de la littérature pour la jeunesse, et pourtant j’avoue ne pas en lire assez. Destinée à ce public en tout cas… Je commencerai donc par remercier Karine, ma collègue, qui m’a permis de découvrir « Morphine ». Un drôle de titre pour une BD jeunesse, je vous le conçois et c’est ce que j’ai d’abord pensé. Mais c’est que le récit vous interpelle autant que la première de couverture (titre et illustration, ça va de soi) de cet album. Et ça, ça me plaît.

Juliette Fournier nous plonge, dès les premières vignettes, dans un monde fantastique. L’héroïne, Morphine, est chasseuse de « Chimères ». Pas évident de vous expliquer en détail ce que c’est, mais quand vous le lirez, vous comprendrez ! Ce sont des êtres inventés par des créateurs, à partir de la matière zéro, et selon les lois régies par la Velvet. C’est en chassant une de ces chimères que Morphine aura une révélation et comprendra qui elle est vraiment.

page_Morphine

Morphine capture une chimère

J’ai aimé l’originalité de ce récit qui incite le lecteur, lui aussi, à poursuivre des chimères. La frontière entre l’illusion et la réalité est fragile, franchissable ou non. Le dessin est réaliste, coloré. Il encourage cette illusion d’un monde fantastique, qui nous semble si authentique. Les personnages ont une apparence humaine ou non, comme Fear le compagnon de chasse de Morphine, une sorte de loup longiligne…. et sont très inspirés des mangas. Comme la dessinatrice le reconnaît d’ailleurs. C’est un univers très particulier, à la fois poétique et mystérieux, qui – je ne sais pourquoi – m’a fait penser à un cabinet de curiosités. C’est un récit sur la création, l’invention et en quelque sorte, l’éthique.

Alors reste la question de la dénomination. Car ce livre-objet est désigné sur la 4ème de couverture comme un roman graphique. Sur ce blog, je décide de le catégoriser en BD. Pour moi, il correspond davantage au 9ème art. Mais peut-être est-il temps que l’on m’éclaire, moi la professionnelle documentaliste, sur ce qu’est un roman graphique. Des livres comme « Le sauvage » de David Almond, chez Gallimard jeunesse (prix Sorcière 2011) ou « L’invention d’Hugo Cabret » de Brian Selznic chez Bayard sont, et là je le comprends, des romans graphiques. Mais je me demande si cette étiquette ne devient pas un nouvel argument commercial ? En effet, de nouvelles acquisitions au CDI possédent cette dénomination et parfois – mea culpa – je ne vois pas de différence entre l’objet littéraire et une bande-dessinée. Est-ce l’alternance entre les dessins pleine page et les vignettes ? Un texte peut-être plus prépondérant ? Que sais-je encore ? Et qui peut m’éclairer ? 

En tout cas, BD ou roman graphique, « Morphine » reste une belle découverte et un univers bien particulier, celui de Juliette Fournier que je souhaite bien vite voir déployé.

« Morphine », de Juliette Fournier, chez Emmanuel Proust éditions, 2012. Collection Atmosphères. 15€

Advertisements

3 réflexions sur “Entre fiction et illusion

  1. Je ne connais pas (encore ) Morphine mais j’ai lu Le Sauvage et ce qui me semble le distinguer d’une bd c’est la part du texte écrit:: on a des pages similaires à des pages de roman (texte dactylographié noir sur page blanche), et des pages où le texte se mêle aux illustrations (écriture manuelle sur, à côté, autour de l’illustration.

    • sandrinemz dit :

      Oui Cricri, c’est bien en le comparant à « Sauvage » et d’autres romans graphiques, que j’ai fait le choix (peut-être mauvais ?) de le classer en BD. A suivre…

  2. Hélène M dit :

    Roman graphique ou BD, il donne envie d’être savouré. La première couverture est à la fois attirante et intrigante. Je n’ai pas encore lu de romans graphiques et j’avoue découvrir qu’il y a une différence avec la BD. Dans mon esprit tout petit, il s’agissait (à peu de choses près) de la même chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s