Le fils du tigre blanc, de Carlos Salem (dès 12 ans)

A treize ans Nahuel découvre qui était véritablement son père. Depuis tout petit, il n’entendait que rumeurs à son sujet mais la vérité refait surface. Lors d’une discussion avec sa tante, il apprend que son père qui volait des œuvres d’art, le faisait au profit de causes qu’il jugeait « justes ». Rendre son patrimoine à une ethnie, redistribuer l’argent des ventes à des gens dans le besoin, voilà ses motivations. Lors d’un des vols, son père, que tout le monde appelle Le Tigre blanc, aurait volé le célèbre diamant Koh-I-Noor. A leur sortie de prison, les anciens complices de son père veulent mettre la main sur ce fabuleux butin. Nahuel et sa mère qui ignorent l’existence de ce diamant sont alors menacés et perplexes face à cet ultimatum qu’ils ne peuvent honorer.

Aidé par ses amis, Nahuel tente de déjouer cette conspiration. Et si le diamant était vraiment chez lui ? Mais où ? Des souvenirs d’enfance dont une comptine qui refait surface semblent lui prouver que c’est bien le cas. Encore faudra t-il sortir vivant du piège dans lequel il tombe avec ses amis.

Ce roman policier se lit facilement, il fera un bon compagnon de voyage pour l’été !

Le fils du Tigre blanc, de Carlos Salem (traduit de l’espagnol par Judith Vernant), Actes sud Junior, 13 €, 156 p.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s