La pire des Princesses, Anna Kemp & Sara Ogilvie

On ne le répètera jamais assez, mais ce qu’il y a quand-même de cool avec les albums jeunesse, c’est qu’on peut les lire en moins de deux minutes.
Car parfois, honte à moi, je me ballade dans les grande librairies – de celles qui vendent maintenant, entre le rayon DVD et celui des mangas, des mixeurs et des machines Nespresso – NORMAL.
Et comme je n’achète jamais rien (je me suis convertie au libraire indépendant il y a peu), je feuillette beaucoup. D’où l’intérêt de l’album : à peine commencé, il est déjà fini, et s’il m’a vraiment plu, je vais l’acheter chez un irréductible.

Capture d’écran 2013-08-09 à 19.40.09

Bref, la dernière fois, je suis tombée sur un album marrant, beau  et bien foutu : La pire des Princesses, écrit par Anna Kemp et illustré par Sara Ogilvie, deux auteurs britanniques visiblement inspirées et soucieuses de bousculer un peu les stéréotypes et les clichés. Avec leur humour ravageur et leur coup de crayon enlevé, elles m’ont tout de suite tapé dans l’oeil ; il n’en fallait pas plus pour finir sur L’ouvre-livres.

Zélie n’est pas une princesse comme les autres ; oui, elle porte une couronne, et oui, elle a de longs cheveux blond vénitien impossible à coiffer. Mais bon, elle ne sort jamais sans sa paire de Converse préférée et surtout, elle commence à trouver le temps long : il est censé arriver dans combien de temps exactement, le prince charmant ?

Car Zélie ne rêve que d’une chose : qu’il l’emmène faire le tour du monde, à la recherche d’aventures et de sensations fortes !

66-childsbooks-SaraOgilvie

Alors quand l’heureux prétendant daigne enfin pointer son nez (fort moustachu au demeurant), Zélie a bien du mal à cacher sa déception : la voilà de nouveau cloitrée dans un donjon ! Son prince ne manque ni de tact ni de délicatesse :
« Tu devrais le savoir : c’est moi qui porte l’armure ; toi, tu ne manques pas de robes… Ici, c’est moi l’aventurier. Contente-toi de soupirer, de saluer ton prince intrépide d’un sourire gracieux et timide.« 
Il faut peu de temps à Zélie pour dépérir à nouveau ; mais hors de question d’abandonner tous ses rêves à cause d’un bouseux couronné ! Alors, quand un dragon vient cracher ses flammes non loin du château, elle saisit sa chance… Elle fait ses bagages, largue son crétin de prince et s’envole avec le dragon, définitivement bien plus marrant et surtout prêt à partir à l’aventure !
36Dragon_275319k
Zélie, princesse, certes, mais princesse moderne et indépendante, au caractère bien trempé et décidée à ne pas se laisser marcher sur les pieds ! Après tout, qui a dit que les princes étaient tous charmants ? Et qui a dit que les princesses devaient passer leur vie à broder des mouchoirs en regardant le monde de loin ?
« Etre princesse, c’est un métier ! Cloitrées dans leur placard doré, certaines font de la manucure ; moi, je veux vivre d’aventure !« 
Un album très drôle mais aussi touchant, à lire plus de deux minutes 🙂
« La pire des Princesses » (The Worst Princess), de Anna Kemp et Sara Ogilvie – Milan, 11,90 €
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s