Patrick Ness … encore !

818vl1Z-5XL

Ouvrir un roman de Patrick Ness, c’est un peu comme ouvrir la porte d’un lieu qu’on ne connaît pas. (Et en plus, ça tombe bien, il y en a une sur la première de couverture…) On se demande encore où il va nous emmener ? On se demande encore ce qui nous attend ? On se demande encore ce que cela va bien pouvoir nous apporter… Voilà, Patrick Ness, c’est juste ça ! On se demande, on se demande… et on y revient (moi en tout cas) inlassablement, et comme d’habitude, piquée d’envie mais surtout de curiosité.

« Et plus encore… », le nouveau roman jeunesse de Patrick Ness, commence comme un mauvais rêve. L’histoire d’une noyade, celle de Seth. Il se noie et nous met dès le début du récit, nous lecteurs, dans la plus totale impuissance. Et puis, Seth se réveille péniblement dans un lieu étonnamment familier, dans sa chambre, dans sa maison, dans sa ville en Angleterre… où il a vécu avec ses parents, avant les événements, avant de tout quitter pour tenter de reconstruire un semblant de vie aux Etats-Unis. Et là on y est ! Patrick Ness nous a happé, plus rien à faire, à espérer. Nous sommes plongés dans « son » univers, cet univers qui nous tiendra en haleine jusqu’à la fin. Et tout au long du récit, nous suivrons les aventures de trois personnages, enfants-adolescents, Seth, Tomasz et Régine qui se retrouvent dans un monde quasi-futuriste. Un monde où les gens sont maintenus endormis dans des sortes de cercueils technologiques. Un monde, où un gardien veille, le Conducteur, mi-homme, mi-machine pour que personne ne se réveille. Et Seth, Régine et Tomasz – dans ce monde – cherchent des explications, cherchent leurs proches. Ils font des rêves, sont torturés par leurs souvenirs, leur passé. Où ce qui y ressemble… Et surtout, ils se demandent pourquoi eux seuls sont réveillés ?

Patrick Ness – tout comme dans Le Chaos en marche – nous propose une nouvelle fois un récit sinueux dans lequel il aime à parsemer des faux-semblants, des artifices et beaucoup d’énigmes et de mystères. En clair, dès que nous lecteurs pensons avoir compris ce qui se passe, ou une partie de l’intrigue, ou au mieux vers quoi on va… ce n’est absolument pas le cas ! On ne cesse de prendre des virages, d’être un peu chahuté mais jamais paumé. Quel talent ! Tout cela agrémenté de questions existentielles que se posent sans cesse nos trois héros, et nous voilà encore une fois – le matin – avec la mine fatiguée et les traits tirés. Et ce n’est pas tant le manque de sommeil qui nous pèse, mais ce rythme haletant, cette course littéraire, sans répit, sans pitié. En ce qui me concerne, ce ne sont donc pas les insomnies que je redoute mais les sorties littéraires de Patrick Ness…   😉

Un roman, bien mené, vous l’aurez compris qui interpellera nos jeunes lecteurs sur le sens de la vie, la difficulté de faire des choix, la marge d’erreurs que l’on doit accepter, tout comme le pardon face à la culpabilité. Un beau programme, n’est-ce pas ?

Au lendemain de ce coup de coeur, il n’est pourtant pas simple – il faut le dire – de prescrire du Patrick Ness. Difficile d’accès pour nos lecteurs les plus « fragiles », ce sont des histoires irréelles et emplies d’inventivité mais qui peuvent vite affoler, rebuter. Je le conseillerai davantage aux avertis, ceux qui aiment les récits originaux, les histoires sans fin (et surtout sans leçon, ni morale), les réflexions philosophiques et un brin psychologique, voire les plus curieux, les plus aventuriers ! Par exemple, ceux qui ont déjà aimé les trois tomes du Chaos en marche…

À partir de 14 ans.

Patrick NESS, « Et plus encore« , Gallimard, 19,50€

Voir également sur l’OL, le post de Gaëlle pour « Quelques minutes après minuit« , par ici : https://ouvrelivres.wordpress.com/2012/10/27/quelques-minutes-apres-minuit-patrick-ness/

Publicités

Une réflexion sur “Patrick Ness … encore !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s