Atelier philo

L’atelier philosophique est une activité qui permet d’aborder avec les enfants des thèmes extrêmement variés, avec pour objectif d’apprendre à se poser des questions, à développer un sens critique et à s’ouvrir au débat. Il n’est pas conçu pour apporter d’emblée des réponses mais pour les faire naître par la confrontation aux autres grâce à l’échange d’avis. Pour amorcer ce type de dialogue, voilà quelques documents à exploiter à la maison, en classe, durant les TAP ou encore à la bibliothèque afin de construire ses séances et qui présentent diverses approches.

Côté Jeunesse

Outre le développement des bibliographies thématiques autour de notions philosophiques (la différence, la vie et la mort, le bien et le mal, la liberté etc ) apparaissent de nouvelles collections de récits philosophiques tels que « Les contes philosophiques » chez Actes sud junior. Ci-dessous quelques collections de documentaires destinés aux enfants:

Oscar Brenifier signe notamment plusieurs collections tournées vers la philosophie:

l'amour selon Ninon Oscar Brenifier

Petits albums de philosophie chez Autrement

Ninon se pose beaucoup de questions et interroge son entourage pour essayer d’y voir plus clair. Mais chaque début de réponse pose une nouvelle question…

l'amour et l'amitié

Philozidées, Philozenfants et Les Petits philozenfants chez Nathan

Tous ces titres constituent une initiation au questionnement et proposent d’aider les enfants à se construire et à devenir des citoyens avertis, autour de pistes de réflexion pour construire sa propre pensée sur la vie, sur soi, sur les autres aussi.

grandes questions philo

Les grandes questions philo des 7-11 ans volume 1 et 2 chez Bayard

Ces 30 questions de philosophie, initialement publiées dans le journal Astrapi à la rubrique « Pense pas bête », s’efforcent de répondre aux questionnements des enfants, en partant de leur quotidien et montrant qu’il existe plusieurs réponses possibles. L’enfant peut ainsi se forger sa propre opinion sur la mort, la vie, l’amitié, l’argent, la peur, la beauté, la justice, le rire etc.

les petits platons Edwige Chirouter

Edwige Chirouter chez Les petits Platons

Cette collection éponyme est destinée aux enfants et adolescents. Les titres, écrits par des philosophes de métier, abordent sous la forme de fictions d’une soixantaine de pages la vie et l’œuvre des grandes figures de la pensée. Nous vous invitons à découvrir tout particulièrement les ouvrages signés Edwige Chirouter, universitaire dont les recherches portent sur la philosophie avec les enfants et la littérature de jeunesse.

Philo-fables Michel Piquemal

Michel Piquemal et ses Philo-fables chez Albin Michel Jeunesse

Il est ici question de faire de la philo avec les 8/9 ans par le biais de 60 courtes histoires, fables, paraboles ou contes. Les enfants ont soif de questionner en grand, de « philosopher » et de réagir à des thèmes essentiels. Nous avons délaissé la philosophie classique européenne qui ne raconte pratiquement pas d’histoires (elle préfère définir des concepts, des notions) et nous sommes allés puiser dans les traditions du monde entier ; nous y avons trouvé des histoires qui amusent, étonnent et donnent à réfléchir sur l’amitié, le bonheur, la justice, le droit, le destin, la mort, la vérité, le détachement, la pauvreté… Chaque histoire est : introduite par deux ou trois mots-clés, resituée dans son origine, suivie d’un court questionnement qui apostrophe le lecteur : « Dans l’atelier du philosophe », + une introduction + un sommaire des titres + un index des mots-clés dixit l’auteur.

piccolophilo

Série Piccolophilo de Michel Piquemal et Thomas Baas (ill.) chez Albin Michel Jeunesse

Les aventures de Piccolo sont riches d’enseignements, tandis que les jeux proposés en complément des histoires apportent d’utiles éléments pour tester et réfléchir sur ces sujets.  Un album pour aider l’enfant à grandir et se construire et pour favoriser les échanges, la communication entre les membres de la famille, entre l’enfant et les autres. Destinée aux 5-8 ans.

Les-goûters-philo

Collection « Goûters philo », Brigitte Labbé, Michel Puech, Milan

« En 1999, Brigitte Labbé et moi sommes partis de l’idée que la philosophie n’était pas réellement accessible à tous, qu’il fallait inventer un moyen de la transmettre en sortant complètement des habitudes et des codes du lycée, des examens, des manuels » explique Michel Puech sur son site. Ces petits volumes sont beaucoup utilisés en classe et vous retrouverez ainsi en fin d’ouvrage quelques conseils pour organiser un goûter philo réussi.

les-ptits-philosophes

La BD Les P’tits philosophes publiée dans Pomme d’Api ou rassemblée dans deux recueils chez Bayard

Les 2 tomes rassemblent les principales questions philosophiques parues dans la rubrique « Les P’tits philosophes » du magazine Pomme d’Api. Fruit de la collaboration de philosophes, de pédagogues et d’auteurs pour la jeunesse, chaque question a fait l’objet d’une conversation avec de jeunes enfants pour être le plus juste possible. Chaque thème a été complété par des citations de philosophes, des sagesses ou des proverbes qui pourront nourrir et approfondir la réflexion.

Côté DVD

ce n'est qu'un début

Ce n’est qu’un début, Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier, 2010  

Documentaire adulte

Ils s’appellent Azouaou, Abderhamène, Louise, Shana, Kyria ou Yanis, ils ont entre 3 ans et 4 ans quand ils commencent à discuter librement et tous ensemble de l’amour, la liberté, l’autorité, la différence, l’intelligence… Durant leurs premières années de maternelle, ces enfants, élèves à l’école d’application Jacques Prévert de Le Mée-sur-Seine, dans une ZEP de Seine-et-Marne, ont expérimenté avec leur maîtresse, Pascaline, la mise en place d’un atelier à visée philosophique.

Plusieurs fois par mois, assis en cercle autour d’une bougie allumée par Pascaline, ils apprennent à s’exprimer, s’écouter, se connaître et se reconnaître tout en réfléchissant à des sujets normalement abordés dans le système scolaire français en classe de… terminale. Il n’y a plus de bon ou de mauvais élève lors de ces moments privilégiés : juste de tout jeunes enfants capables de penser par eux-mêmes avec leurs mots à eux, pleins de spontanéité, de bon sens et de poésie. Et qui font déjà preuve, parfois, d’un incroyable esprit citoyen.

c'est quoi l'idée

C’est quoi l’idée ? Tanguy de Kermel, 2013
D’après l’œuvre originale d’Oscar Brenifier et Jacques Després
DVD (volume 1 et 2)

C’est quoi l’idée propose 26 sujets de 5 min traités avec originalité pour mieux comprendre et apprendre à penser l’abstrait : la Liberté ; les Adultes ; Grandir ; Les Règles ; La Liberté ; La bagarre etc. Avec l’aide d’Hugo, un personnage à l’insatiable curiosité, C’est quoi l’idée accompagne l’enfant dans le cheminement de sa pensée autour de grandes questions existentielles.

qui voilà + coucou nous voilà

DVD fiction Jeunesse Qui voilà + Coucou nous voilà, Jessica Laurén, 2011

Au sein d’un univers aux couleurs pastels, Nounourse et ses amis jouent, se bagarrent et se réconcilient. Sur des sujets réalistes teintés d’humour, voici 8 histoires pour aborder le quotidien des tout petits : dormir pour la première fois chez un copain, être malade, être le meilleur, faire le ménage, avoir un petit frère…D’après les albums de Stina Wirsén.

Côté Adulte

Aborder-la-philosophie-en-classe-a-partir-dalbums_822

Aborder la philosophie en classe à partir d’albums de jeunesse, Edwige Chirouter, Hachette édition, 2011

Parce que la littérature, à travers la fiction, nous offre une pensée sur le monde et la condition humaine, elle permet aux élèves d’apprendre à réfléchir rigoureusement sur les grandes interrogations philosophiques. Alors, pourquoi ne pas amener les élèves de l’école élémentaire à penser par eux-mêmes à partir de la littérature de jeunesse ? Tel est l’objectif de cet ouvrage qui se propose de mettre en place des ateliers de réflexion philosophique dans les classes. À partir d’un large choix bibliographique permettant des mises en réseau d’ouvrages de littérature de jeunesse sur les questions philosophiques, il offre des progressions précises à organiser sur une année scolaire: « l’amitié, l’amour et la différence », « grandir, vieillir, mourir », « l’art et le beau », « l’ignorance et la connaissance » et « le travail et l’argent ». 

Un même dispositif est mis en place:

– constitution d’une bibliographie sur le thème choisi

– mise en réseau et lecture des livres dans la classe pour préparer la séance qui a lieu quelques jours après

Pour chaque thème traité, on trouve une introduction comprenant quelques repères notionnels, la culture littéraire commune à la classe (=choix de textes lus et à disposition des élèves), pour aider les élèves à penser (=questions que l’enseignant peut utiliser pour aider les élèves dans leur réflexion), 4 séances à réaliser en classe, 1 bibliographie complémentaire sur le thème abordé. Pour prolonger ce travail, certains outils peuvent être mis en place: un cahier de philosophie (pour écrire ses idées, garder la trace de ce qui a été dit pendant la discussion, donner son sentiment, garder en mémoire ce que l’ont veut exprimer lors de la prochaine séance etc),  la production d’affiche, l’exposition de dessins, l’écriture d’un texte (album, recueil de réflexions, conte philosophique)

Enfin,ne ratez pas la belle bibliographie générale autour de la philo à l’école primaire en fin d’ouvrage!

Côté idées et outils

Pour terminer, encore d’autres conseils pour mettre en place un atelier philo avec des enfants, on vous renvoie à l’activité « Goûter philo » tirée de La bibliothécaire jeunesse : une intervenante culturelle : 60 animations pour les enfants de 18 mois à 11 ans, Dominique Alamichel, 2006 (attention, l’animation ne figure plus dans la nouvelle édition!)

A noter, la collection « Philo et citoyenneté » à L’Initiale. Pour accéder aux fiches philo destinées aux 5/8 ans, rendez-vous sur le blog de L’Initiale! Chaque fiche correspond à un livre édité par L’initiale. On pourra donc s’appuyer sur l’album pour débattre ensemble.

l'initiale

J’aime bien aussi l’idée d’Isabelle Léger de l’excellent blog Ecole Petite Section proposant aux enfants de dessiner pendant le débat. Elle a pu constater que cela les aidait à mieux se concentrer et que les enfants participaient plus. Comme quoi : on peut faire deux choses à la fois !

Vous avez déjà mis en place ce type d’activité?! Vous exploitez d’autres outils philosophiques?Partagez avec nous votre expérience!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s