L’adoption, Qinaya : T1

Couv_278780

Gabriel trouve que c’est une idée des plus saugrenues qu’a eu son fils et sa belle-fille, celle d’adopter une petite fille péruvienne, âgée de 4 ans : Qinaya. Et lui surtout n’a pas du tout envie de perdre ses heures de temps libre précieuses – depuis qu’il est à la retraite – à s’occuper de cette petite, qui en plus ne parle même pas français. Pourtant, cette dernière arrivera à dompter petit-à-petit ce papi bougon, à apprivoiser ce grand-père râleur tout compte fait, au grand coeur.

Cette relation inter-générationnelle, inter-culturelle devient un inter-mède … dans la vie de Lynette et Gabriel. Un quotidien de retraités bouleversé, qui démontre que la vie réserve bien des surprises… jusqu’au bout. Alors comment vivre après tout cela le départ de Qinaya, pire la séparation ? Pourquoi Qinaya est renvoyée au Pérou ? Pourquoi Alain, le fils de Gabriel, est arrêté et accusé de rapt d’enfant ?

Ben nous aussi, on veut bien le savoir et malgré le peu d’informations sur le site de Bamboo, concernant la sortie du tome 2, on aimerait VRAIMENT bien que ça ne tarde pas trop. On a hâte de retrouver Gabriel et Qinaya.

Un album très tendre, qui nous renvoie agréablement aux « Vieux Fourneaux » de Cauuet et Lupano, ou au plus loin, à la bouille caractéristique de Michel Simon dans « Le vieil homme et l’enfant » de C. Berri. Les personnages d’Arno Monin sont expressifs et attachants à souhait. Certains points de vue sont purement cinématographiques. Au fur et à mesure du récit, les scènes avec Qinaya et Gabriel accentuent les effets de proximité, de complicité et d’attachement. Quant à Zidrou, il nous propose une histoire craquante, c’est sûr mais aussi intelligente sur la difficulté d’adopter, d’accueillir et d’accepter. Entre humour et émotions.

Adption_2

A partir de 9-10 ans. Un album qui permet d’échanger autour des thèmes de l’adoption, de la solidarité (en ces temps confus, ça ne peut faire que du Bien), mais aussi de la relation grands-parents / petits-enfants, donc de la famille chahutant quelques modèles « traditionnels ».

Zidrou & Monin. L’adoption, tome 1 : Qinaya. Bamboo édition, mai 2016. (Coll. Grand Angle). 14,90 €

Adoption_1

« L’amour ne se vole pas. L’amour ne s’achète pas. L’amour se mérite »

(4ème de couverture)
Publicités

5 réflexions sur “L’adoption, Qinaya : T1

  1. Val29JA dit :

    Ce livre semble très intéressant. Malheureusement, mes enfants sont encore trop jeunes pour comprendre ce récit. L’aîné n’a que 7 ans et 4 mois ! Par contre, ma nièce fêtera son anniversaire le mois prochain. Elle aura 10 ans. Je suis certaine que ce bouquin lui plaira comme cadeau !

  2. Gaëlle dit :

    J’ai beaucoup mais alors beaucoup apprécié cette BD ! Et je suis heureuse de voir que ton regard extérieur pousse à faire lire cet album aux plus jeunes car figure toi que je n’y avais pas pensé. Alors que c’est évident, m’enfin !

  3. sandrinemz dit :

    Merci Gaëlle, ça me touche. J’ai d’ailleurs beaucoup pensé à toi en la lisant. Séquence émotions garantie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s