Jouons avec le Petit Poucet

Place au Petit Poucet aujourd’hui. Afin de faire (re)découvrir le conte à la classe, on peut par exemple présenter une version « livre à toucher ».

petit-poucet-ilaria-falorsi

Le Petit Poucet, Ilaria Falorsi, Milan, 2013

Côté jeux collectifs, on a adapté les activités suivantes:

  • D’après « Maman, que veux-tu ? »

Un joueur, l’ogre, chaussé de ses bottes de sept lieues, se tient près d’un mur.

Les autres joueurs, les frères de Poucet, en ligne à une vingtaine de pas du mur lui demandent: « Ogre, que veux-tu? » Il répond, suivant ses envies:

3 « pas de géant » = grand pas

2 « pas de fourmi » = petit pas

1 « saut de lapin » = accroupi, on saute d’un pas

2 « sauts à cloche-pied »

3 « pas en arrière »  

1 « pas de serpent » = on rampe au sol etc

Les joueurs doivent alors se conformer aux indications de l’ogre et s’approcher du mur en faisant le pas. Celui qui atteindra le mur le premier remplacera l’ogre.

  • « Main dessus, main dessous »

A quoi jouent le petit poucet et ses frères (de 2 à 3 joueurs) ? A compter ! Poucet dit « pain 1 » en posant sa main sur celle de son frère. Celui-ci dit « pain 2 », Poucet « pain 3 » et ainsi de suite, en comptant bien vite ! La main du dessous de la pile se retire sans cesse et se pose sur les autres. Arrivé à « pain 7 », c’est une pincette qu’on doit faire…

  • Jeu de piste à créer autour des cailloux

Pour clore la séance, on présente une version détournée:

perdu-alice-briere-hacquet

Perdu, Alice Brière-Hacquet, Olivier Philipponneau, MeMo, 2011

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s