Maxime, le retour !

Anne Percin pourrait écrire quinze millions de Maximades que je les lirais toutes !

Résultat de recherche d'images

Voici le quatrième opus des aventures de Maxime, un ado plein de doutes et d’humour qui s’est transformé petit à petit en jeune adulte. Dans ce tome, il parvient à enrôler son groupe de rock, une bande improbable composée de son oncle, de l’ami de celui-ci et d’un flic, pour des vacances musicales. Se joignent à eux son amoureuse, ses deux meilleurs ami(e)s ainsi que sa petite sœur. Au programme : le festival de la moule, à Arcachon.

Même si j’ai trouvé ce volume moins hilarant que les précédents (Maxime deviendrait-il plus sage en grandissant ?), j’ai pris un énorme plaisir à partager les vacances de Maxime et de sa famille de cœur. Et comme toujours la BO est remarquable !

Je m’en vais maintenant me lancer dans la lecture de Sally Jones.

Vous vous en souvenez ? Gaëlle nous en faisait l’éloge ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s