Quand un livre en chasse un autre…

Dans la veine des escape game, si prisés en ce moment, et dont les bibliothèques se sont rapidement emparés, la littérature jeunesse s’est saisie du sujet des énigmes, chasses aux livres et autres jeux. Une sélection de livres sur le sujet.

enquetesLes enquêtes de la main noire sont désormais des classiques en littérature jeunesse. Quatre enfants et un écureuil se lancent dans des enquêtes et le jeune lecteur peut les aider en faisant preuve de perspicacité et de sens de l’observation. A chaque page une mini-énigme qui peut se résoudre grâce à l’illustration de la page de droite. La solution est donnée en début de page suivante.

Série Les enquêtes de la main noire chez Actes Sud de Julian Press. Autre série sur le même principe avec Malisse et Réglisse, même auteur, même éditeur.

coupableQui est le coupable ? Si vous aimiez le jeu Qui est-ce ?, ces trois livres d’une même série devraient vous plaire. Là encore, sur chaque double page, il faut trouver le coupable d’un méfait : qui a enfermé e fantôme ? Qui a fait une mauvais blague à Boucle-Noire ? Qui a volé la baguette magique de la fée ? Avec les indices distillés dans l’histoire, le lecteur peut innocenter les suspects grâce au système de fenêtre coulissante sur la première page, jusqu’à trouver le coupable. Encore mieux, les enquêtes, qui peuvent se lire indépendamment sont reliées entre elles par un fil rouge qui donne une cohérence à l’ensemble.

Série Qui est le coupable ? chez Milan, de Pascal Prévot. Trois titres disponibles : le château, au manoir, chez les pirates.

enigmesEnigmes : creuse-toi les méninges pour démêler 25 mystérieuses affaires. Un livre-jeu presque tout en illustrations qui classe les énigmes par domaine : logique ou imagination et par niveau de difficulté. Où l’on s’aperçoit que chacun va trouver plus ou moins facilement la solution des énigmes en fonction des types d’intelligence que l’on développe.

Enigmes : creuse-toi les méninges pour démêler 25 mystérieuses affaires, de Victor Escandell, éd. Saltimbanque.

 

lemoncello24 heures dans l’incroyable bibliothèque de M. Lemoncello.

Ce roman commence alors qu’une grande bibliothèque va être inaugurée et pour l’occasion, douze enfants sont sélectionnés pour la visiter et y être enfermés à l’intérieur. Vont-ils réussir à résoudre les énigmes qui permettront d’en sortir ? Une ambiance magique et fabuleuse, qui ravira tous les amoureux des livres, mais aussi des technologies et des jeux de toutes sortes.

Vingt-quatre heures dans l’incroyable bibliothèque de M. Lemoncello, de Chris Grabenstein, Milan. Adapté en film, et 2e tome à paraître.

Chaeurs-de-livresChasseurs de livres.

Emily vient d’emménager à San Fransisco, une aubaine pour cette passionnée de la chasse aux livres. En effet, le créateur de ce jeu M. Griswold est sur le point de mettre en place une quête d’une ampleur inédite, mais il se fait agresser. Reste à Emily à mener l’enquête sur les circonstances de cet incident et donc à se lancer dans une grande chasse aux livres avec l’aide de son voisin.

Chasseurs de livres tome 1, de Jennifer Chamblis Bertman, chez Robert Laffont. 2e tome paru, et un groupe Facebook Chasseurs de livres, pour mettre en pratique…

Ces deux romans se ressemblent étrangement, et je serai curieuse de connaître leur réception auprès du public. Inspirés de Charlie et la chocolaterie, les auteurs nous plongent dans l’univers des personnages. Par contre, les références littéraires seront certainement très éloignées pour le jeune public français, et la résolution des messages codés et autres énigmes sera complexe pour les lecteurs les plus jeunes.

 

Et puis aussi, le titre Enquêtomania que je ne connais pas, mais qui a l’air tout à fait intéressant !

Je n’ai volontairement pas précisé de tranche d’âge, car je pense que pour la plupart de ces titres, le public cible est très large. En effet, le principe de l’enquête, et notamment celle qui s’appuie sur l’image, et d’autant plus qui peut se lire sur une seule double page, peut donner envie à de jeunes lecteurs qui seraient rebutés par tant de texte dans un autre livre, et qui passeront outre la quantité de texte ici. Et à l’inverse, des lecteurs préadolescents par exemple, qui vont chercher peu de texte, ne se sentiront pas du tout dévalorisés et resteront attirés par la thématique. En cela, tous ces livres-jeux peuvent remplir une fonction de livre-passerelles, qui créeront peut-être un déclic et donneront envie de découvrir d’autres livres.

Pour finir, la vitrine de la librairie Obliques à Auxerre, qui prouve si besoin est, l’engouement pour ces thèmes en littérature jeunesse !

obliques

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s