Touki et Grand-Bec

A travers deux albums Wouter van Reek nous raconte les aventures du quotidien de deux petits personnages, Touki et Grand-Bec.
La grande échelle

Dans La grande échelle, nos héros vont à la découverte du monde. Touki décide de ranger, classer des étiquettes, Grand-Bec décide d’empiler des objets, échelle, tabouret, livres, etc… sur le toit de sa maison pour aller plus haut, pour voir plus loin. Ainsi, l’un s’emploie à catégoriser l’univers qui l’entoure alors que l’autre part à l’aventure vers un monde inconnu.

mauvais tempsDans Mauvais temps, nous retrouvons nos deux héros à l’abri de leur maison alors que la tempête fait rage à l’extérieur. Le bois pour alimenter le poêle vient à manquer et Grand-Bec, le plus grand, demande à Touki, le plus petit, de sortir chercher du bois. Les éléments se déchaînent à l’extérieur et Grand-Bec commence à imaginer les mille périls qui guettent son ami. Il se charge alors de nombreux objets : corde, échelle, couverture et part à la rescousse de son camarade. Ce qui se passe ensuite est à découvrir en lisant l’album…

Grandir, respecter l’autre, aimer et être aimé, voici donc les thèmes abordés dans ces albums, thèmes traités avec poésie et douceur, d’une manière simple et accessible aux jeunes lecteurs. A signaler, une trouvaille graphique : l’introduction de petits cartouches tout au long des illustrations qui reflètent les pensées, les doutes, les questionnements des personnages.

La grande échelle, Wouter van Reek, Bayard jeunesse
Mauvais temps, Wouter van Reek, Bayard jeunesse
A partir de 3 ans.

Fabienne

Brigitte la brebis qui n’avait peur de rien

Est-ce parce que j’adore les framboises ou parce que j’en ai assez des histoires de poules que je me suis laissée tenter par cet album de brebis ? Je crois plutôt que c’est parce que cette brebis n’avait peur de rien que j’ai plongé dans cet album couleur framboise. Brigitte, insouciante et gourmande brebis, est prête à tout pour satisfaire sa gourmandise. Pourtant, « elle a envahi le troupeau » car « c’est sûr, tôt ou tard, il va surgir ! » Il, le loup, n’est qu’une ombre. Elle, la peur, provoque chez les brebis des comportements extravagants conduisant à la fuite du troupeau. Brigitte, gloutonne amatrice de framboises, dévore, s’empiffre et ne remarque pas le départ de ses congénères. Fatalement la rencontre avec le loup aura lieu. Le loup va-t-il dévorer la brebis qui dévorent les framboises ? Je vous laisse savourer la suite par vous même. Un indice : Brigitte est une brebis pas une chèvre…
J’ai vraiment beaucoup ri en lisant cet album. L’histoire ne manque pas de saveur et l’auteur a mitonné un texte aux petits oignons. Quant aux illustrations, un régal, expressivité des personnages, montagne de dessins d’enfant, mises en scène improbables, alternance d’illustrations en vignettes, en bandes, en pleines pages, jeu des couleurs. Et le petit plus, une fin en deux temps qui permet d’imaginer la possibilité de : Brigitte la brebis qui n’avait peur de rien, le retour.
Merci monsieur Sylvain Victor.

Brigitte la brebis qui n’avait peur de rien, Sylvain Victor, Editions Thierry Magnier

L’incroyable histoire de l’homme qui avait trouvé un petit pois dans une huître

Monsieur Monsieur, fin gourmet, avale pour son petit déjeuner trois tartines, deux croissants, un bol de müesli, six oeufs au bacon, un yaourt avec de la confiture de rhubarbe et une douzaine d’huîtres. Quelle surprise lorsqu’il découvre un petit pois dans une huître ! Ce petit pois, c’est sûr, allait transformer sa vie ! Pour faire reconnaître la grande valeur de sa trouvaille, monsieur Monsieur rencontre, un bijoutier, le conservateur du Louvres, le conservateur du Museum national d’histoire naturelle, rien n’y fait. C’est grâce à sa rencontre fortuite avec un journaliste que notre héros connaîtra fortune et célébrité.

Jolie critique de notre monde où l’apparence a souvent plus de valeur que l’objet, où la manière de raconter à plus d’importance que l’évènement lui même, cet album engendre sourire et réflexion sur notre temps. Un petit mot sur les illustrations de Thomas Baas d’une grande sobriété qui associent un dessin aux traits noirs à deux couleurs rose et vert-petit pois.

A partir de 5 ans.

                                                                                                                                                                                                                                                                                         Fabienne

L’histoire de Louis Trente-Deux, Enfant-Roi !

Louis Trente-Deux, Enfant-roi !, Catibou et Chadia Chaïbi-Loueslati, Editions Les petits pas de Ioannis, 2011

Louis trente-Deux adulé par Môssieur Trente-Deux, son père, et Mâdâme Trente-Deux, sa mère, vit une existence de rêve. Deux évènements vont transformer sa vie : son entrée à l’école et la naissance d’un petit frère. Le thème de l’enfant-roi est traité ici avec humour et exagération. Le récit déroule des situations de la vie quotidienne où Louis exerce sa toute puissance, toute puissance relayée par les illustrations de Chadia Chaïdi-Loueslati proches de la caricature. Eléments essentiels de l’album, les jeux typographiques expriment avec bonheur les humeurs des personnages. C’est l’école qui, finalement, aidera Louis à quitter son rôle d’enfant-roi.
Cet album est à mettre entre les mains de ces petites pestes d’enfants,rois ou reines, que l’on côtoie régulièrement ainsi qu’entre celles de leurs chers parents. N’oublions pas aussi les maîtresses d’école qui seront ravies de constater que parfois, elles sont utiles.

Fabienne