S’animer et s’amuser

6ème jour de stage, c’est là où je me rends compte vraiment (même si je m’en doutais un peu, je vous rassure) qu’être libraire, et donc commerçant, c’est être super Fort en relationnel. Astrid me le prouve à chaque instant, que ce soit avec la clientèle (en même temps c’est préférable) mais aussi avec les VRP. Vous savez les « Voyageur, représentant et placier », les commerciaux quoi. C’est la règle des 3 C, on pourrait dire : bon Contact, totale Confiance et royale Commande. Il en passe quelques-uns et Patrick, de chez Lito, c’est le « phénomène » qui assure et qui plaît :

Pour les albums, ça s’anime et qu’est-ce qu’on s’amuse au rayon jeunesse. On en oublierait presque de travailler. Hum ! Hum ! Il faut dire que c’est tentant. Nombre de livres en relief, à rabats, à tirettes (disque mobile, image coulissante…), à système, voire de très beaux livres pop-up, et même les livres mémo et puzzle nous font de l’oeil.

 

Le jeu est attendu et le tactile est fortement sollicité. On manipule, on tourne, on tire, on suit avec les doigts, on caresse, on encastre. Que de temps passé avec un seul album, quel plaisir, quel dé-lire.

Les éditeurs s’éclatent, le secteur est intéressant. La variété est flagrante, parfois (ça arrive) au détriment de la qualité. Bien dommage…

Les nouveautés du jour de chez Gulf Stream. Des z’animaux à faire craquer.

Si j’étais président…

5ème jour de stage, Astrid, La libraire d’Une histoire de papier, commande de la papeterie et prépare sa livraison des nouveautés de mai. Il y a même un ouvrage intitulé X et écrit par X, chez un des éditeurs. J’ai hâte de voir, dans 1 mois, ce que cache ce fameux livre mystère…

Au rayon jeunesse, zoom sur la collection « Les inséparables » chez Milan : http://www.editionsmilan.com/livres-jeunesse/collection/les-inseparables

Bien-sûr, je m’attarde sur le titre « Léa veut voter » de N. Dargent et Y. Thomé. La bande de copains s’interroge sur la vie politique, pure et dure. Ils apprennent même ce que sont les absentionnistes, les règles de vote, l’isoloir et les devoirs du citoyen. A 15 jours des élections présidentielles, ça peut toujours servir au sein des familles. En tout cas, il ne fait aucun doute qu’une majorité de petits lecteurs se posent actuellement quelques, voire beaucoup de questions.

« Les inséparables« , ce sont donc des petits livres à lire facilement, pour apprendre à être soi et à vivre ensemble. A partir de 5-6 ans.

Très malin !

Vive les grands-parents !

4ème jour de stage, j’emballe des livres et je m’applique à faire d’irréprochables et beaux paquets cadeaux ! Hum, Hum !!

En albums jeunesse, je décide de vous présenter « Le pépé de mon pépé & la mémé de ma mémé« , de Noé Carlain et Ronan Badel. Deux précédents titres, de la collection Poivre et compagnie, parus en 2010-2012 et réunis désormais en un seul album.

Une histoire complétement humoristique pour rendre hommage à ces génialissimes grands-parents, mamies et papis, pépés et mémés,… rencontré(e)s, conseillé(e)s depuis deux jours et qui préfèrent offrir de belles lectures jeunesse au lieu de gourmands (mais parfois trop nombreux) oeufs de chocolat à Pâques. Belle idée complétement approuvée par l’O.L. !

Dans cet album, édité par L’élan vert (une maison d’édition qui nous veut beaucoup de bien : http://www.elanvert.fr), nous sommes en présence de grands-parents inventifs et facétieux qui épatent leurs petits-enfants en racontant leur vie EXTRAORDINAIRE et passée de chasseur de mammouth, de sauteuse à l’élastique… Drôle et divertissant ! A avaler tout cru.

« Do you speak english » ?

3ème jour de stage, j’installe une vitrine thématique … et me familiarise avec le facing. Et toc !

Tiens, c’est bientôt Pâques !?

Côté albums jeunesse, je (ne) découvre pas ABC Melody car nous les connaissons déjà à L’O.L. Mais je prends davantage le temps de feuilleter, de lire… et m’éclate avec « Happy monkey » : une bande de singes à chapeaux colorés (comprendre, of course : hats). Des dessins frais, des textes simples et accessibles, des personnages tendres et attachants.

Ce récit inscrit dans la collection Little Zoo fait partie selon l’éditeur « de jolis albums reliés pour initier les enfants à l’anglais, dès 5 ans, grâce à un concept original. Partant d’un mot ou d’une phrase simple, chaque livre raconte les aventures d’un animal dans une langue vivante et musicale« .

C’est sûr qu’apprendre les langues en vivant et en s’amusant, ça motive ! Pour découvrir d’autres concepts, d’autres titres, d’autres collections de chez ABC Melody, voir par ici : http://www.abcmelody.com

Tom’Poche

2ème jour de stage, je découvre et j’installe une O.P. de L’école des loisirs :

Comprendre une Opération Promotionnelle, pour mettre en avant un produit, une collection, des nouveautés… et le plus souvent grâce à une PLV (publicité sur le lieu de vente). Look my PLV !

Côté albums jeunesse, je découvre les Tom’Poche. Selon l’éditeur « la bibliodiversité à petit prix ! » Un concept original : reprendre les récits de grands formats déjà publiés chez d’autres éditeurs, pour en faire des formats « poche » à des prix tout doux : 5,50 euros. Voir : https://www.tompoche-livres-jeunesse.fr

D’où ce « Quand on sera grands » de Sandrine Beau et Nicolas Gouny, paru en 2013, chez Les P’tits Bérets. Editeur qu’on aime beaucoup d’ailleurs : http://www.lesptitsberets.fr

Une histoire tendre, optimiste, même pacifiste.

Et toi, tu feras quoi, quand tu seras grand(e) ?

Bob & Marley

Aujourd’hui, je commence un stage de 15 jours à la librairie …

Outre mes petites remarques et révélations sur ce monde du livre et de la lecture insoupçonné, comme ce métier de décorateur étalagiste que je découvre aujourd’hui, j’ai également décidé (si je tiens le rythme…) de vous présenter chaque jour un album, ouvrage, BD du rayon jeunesse dans lequel je pense passer quelques prochaines heures de ma vie, avec passion et envie.

Retour en enfance…, il était temps !

« Bob & Marley« , de Marais et Dedieu (déjà bien connus), chez Seuil (7,90 euros) est un petit album carré au récit hilarant.

A l’égal du titre et des illustrations, la discussion entre les deux personnages provoque rire et émotions. Belle Histoire d’amitié OU comment supporter – à jamais – son Grand copain « lourdingue ».

Pour le plaisir…