Archibald, une très belle série d’albums

ppm_medias__image__2017__9782226399601-xppm_medias__image__2019__9782226443410-xLa série d’albums écrits par Astrid Desbordes et illustrés par Pauline Martin ayant pour personnage Archibald a retenu mon attention. J’avais lu quelques titres épisodiquement, et puis j’ai pris le temps de relire toute la série et eu envie de vous faire part de mes impressions de lecture. Premier titre de la série : face à un enfant qui doute de la pérennité de l’amour de ses parents, Mon amour est une ode à l’amour maternel et à la liberté pour chacun de se construire tel qu’il le souhaite. Sont ensuite parus Ce que papa m’a dit, Ce que j’aime vraiment, Un amour de petite sœur, Mon ami et dernièrement Ma maison. Si je peux comprendre que l’on puisse être rétif aux illustrations, le texte est à la fois simple et profond, à la fois quotidien et philosophique, accessible dès le plus jeune âge et intéressant pour tous les âges. De chaque album transpercent des valeurs positives, dans la veine de l’éducation bienveillante, qui vont permettre à l’enfant de s’affirmer, de prendre confiance, de savoir qu’on l’aime inconditionnellement, de faire face aux épreuves, de les dépasser et d’en faire une force. Archibald n’est pas un enfant modèle, ni très sage, il peut se chamailler avec sa sœur, faire des caprices, et ne tient pas très longtemps en place. Mais il est capable aussi de s’interroger, de réfléchir et d’apprendre. Il est complexe dans ses sentiments, parfois contradictoire. Je suis presque jalouse de ne pas trouver de mots aussi simples mais aussi porteurs de sens. Des mots qui rassurent, qui fortifient, qui permettent de s’épanouir. A partager sans modération.

ppm_medias__image__2016__9782226324658-xDeux exemples avec les fins de Mon amour et d’Un amour de petite sœur : « Je t’aime parce que tu es mon enfant, mais que tu ne seras jamais à moi » « Ce que je préfère avec ma petite sœur, c’est être son grand frère ».

Astrid DESBORDES, ill. Pauline MARTIN. Albin Michel
Ma maison, 2019.
Mon ami, 2018.
Au lit, 2017.
Ce que j’aime vraiment, 2017.
Un amour de petite sœur, 2016.
Ce que Papa m’a dit, 2016.
Mon amour, 2015.

 

Que d’émotions

Au programme de cette racontine, des émotions à la pelle, pour évoquer avec les tout-petits ce qui traverse leur corps et leur cœur…

Pour ça, on a utilisé certaines doubles pages de ce grand classique pas toujours aisé à proposer aux plus jeunes:

La couleur des émotions, Anna Llenas, Editions Quatre fleuves, 2014

On a sélectionné quelques émotions phare puis raconté et/ou chanté en suivant :

JOIE : Chanson « si tu … »

Si tu as d’la joie au cœur, Frappe dans tes mains x2

Si tu as d’la joie au cœur x3

Frappe dans tes mains

+ lecture : Un câlin, Malika Doray, MeMo, 2014

On a intercalé des couplets adaptés d' »Une chanson douce » tirée de ce recueil:

100 activités pour signer et communiquer avec bébé, Flavie Augereau, Nathanaëlle Bouhier-Charles, Nathan, 2016

on se sépare:

une chanson douce que me chantait ma maman,

en suçant mon pouce, j’écoutais en m’endormant…

on se retrouve:

des chatouilles très drôles que me faisait mon tonton,

des pieds à la tête, ensemble nous rigolions…

on a un chagrin:

un câlin tout doux, que me faisait mon papa,

là tout contre lui, j’aimais être dans ses bras…

on s’est fait mal:

les bisous partout que me faisait ma grande sœur,

partout dans mon cou, ça faisait battre mon cœur…

on est énervé:

les belles histoires que me lisait mon papi,

blotti contre lui, c’était bien les jours de pluie…

on est fatigué:

une chanson douce que me chantait ma maman,

en suçant mon pouce, j’écoutais en m’endormant…

TRISTESSE : Chanson « si tu … »

Si tu es vraiment très triste, Frotte tes yeux x2

Si tu es vraiment très triste x3

Frotte tes yeux

+ chanson : « Mon petit lapin a bien du chagrin »

Avec une peluche lapin aux oreilles tombantes, demander en parallèle aux enfants de se frotter les yeux avec leurs poings.

Mon petit lapin a bien du chagrin
Il ne saute plus dans son petit jardin X2

Saute, saute, saute mon petit lapin
Danse, danse, danse dans ton petit jardin
Saute, saute, saute mon petit lapin
Et dépêche-toi d’embrasser quelqu’un

Mon petit lapin a bien du chagrin,
Il ne mange plus au fond du jardin. X2

Saute, saute, saute, mon petit lapin.
Danse, danse, danse, dans ton p’tit jardin.
Saute, saute, saute, mon petit lapin.
Tu auras des pommes, tu auras du pain.

Saute, saute, saute, mon petit lapin.
Danse, danse, danse, dans ton p’tit jardin. X2

 

COLERE : Chanson « si tu … »

Si tu es très en colère, Tape du pied x2

Si tu es très en colère x3

Tape du pied

+ lecture : Max et lapin, la tarte à la colère, Astrid Desbordes, Pauline Martin, Nathan, 2017

 

PEUR : Chanson « si tu … »

Si tu as vraiment très peur, Prends ton doudou x2

Si tu as vraiment très peur x3

Prends ton doudou

+ lecture : Va t’en grand monstre vert, Ed Emberley, Kaléidoscope, 1996

Avec la boîte à tonnerre à mi-récit.

 

DOULEUR : Jeu de doigt tirée de Sur le dos d’une souris, Cécile Bergame, Cécile Hudrisier, Didier Jeunesse, 2004

Allo ? docteur ? (mimer un appel téléphonique avec la main)

Aujourd’hui, ma main est malade,

Elle a mal au ventre. (caresser en petits cercles la paume de l’autre main)

Qu’est-ce qu’il faut lui donner ?

Le premier docteur dit :

« Il faut lui faire un gros câlin ! »

  • Oooh, c’est bien ! (mimer le bercement, un bras sur l’autre)

Le deuxième docteur dit :

« Il faut lui donner un médicament ! »

  • Un médicament ? Pft ! Berk ! (faire la grimace)

Le troisième docteur dit :

« Il faut lui donner du sirop ! »

  • Mmm ! miam miam ! (se passer la main sur le ventre)

Le quatrième docteur dit :

«  Il faut lui mettre un suppositoire dans les fesses ! »

  • Aïe ! ouille ! (puis sur les fesses)

Et le cinquième ; le plus petit,

Celui qui s’appelle Petit dur, il dit :

« Il faut lui faire une piqûre ! »

  • Et pic, pic, pic, pic, pic la main est guérie ! (piquer la paume)

 

DEGOUT : Chanson « si tu … »

Si tu es très dégoûté, Bouche ton nez x2

Si tu es très dégoûté x3

Bouche ton nez

+ lecture finale en montrant la dernière page du pop-up:

Dans mon petit cœur, Jo Witek, Christine Roussey, Albin Michel Jeunesse, 2013