Tatsu Nagata et le phasme

Je viens de découvrir ce bien bel ouvrage sur l’élevage de phasmes très présent dans nos écoles élémentaires!Comment-elever-ton-phasme

Pour ceux qui ne connaissent pas ce « scientifique » , Tatsu Nagata est né sur l’île de Yaku au Japon. Depuis son enfance , il observe la nature et nous fait part de ses connaissances dans une collection publiée chez Le Seuil, traduite en France par Thierry Dedieu, fidèle acolyte. Membre du Tokyo Scientific Institute, il est reconnu comme l’expert mondial des mutations du métabolisme chez les batraciens.

En Février 2009, il publie ce hors-série sur le phasme.

dedieuTatsu Nagata explique les raisons de cette publication dans son blog ici . De nombreuses demandes de ses lecteurs assidus, le succès des « bestioles nippones », le nouveau chouchou des maîtres (j’ai succombé moi aussi au charme de la bestiole!)

 

 

Dans ce documentaire, vous trouverez donc:

-une présentation des différents phasmes,

-son comportement (camouflage, techniques de survie ….)

-un cahier spécial élevage avec le portrait de la bête, comment le nourrir, le chouchouter,  les meilleures conditions pour que l’élevage dure une année scolaire (et éviter d’arriver un matin, découvrir un vivarium/cimetière où tout le monde a capoté et…. devoir l’expliquer aux élèves!)….

Evidemment, le tout agrémenté des illustrations drôlissimes du petit professeur japonais manipulant l’insecte star des cours de récré!

Côté enseignement, le documentaire peut être un excellent support de lecture pour découvrir la bête (questionnaire/puzzles de lecture….), pour élaborer un carnet de suivi à la manière de Tatsu Nagata , pour créer du lien famille/école si le livre voyage à la maison….

Dernière info: il existe un rallye-lecture Tatsu Nagata CP : ici

AVT_Tatsu-Nagata_8126

 

 

14/18 : il y a 100 ans, la grande guerre.

Cette année on commémore les 100 ans du début de la première guerre mondiale. Pour l’occasion de nombreux livres rendent hommage à ces années tragiques de notre histoire.

 

Image Au texte Fred Bernard et au dessin Émile Bravo pour un émouvant hommage à René Nicolas, rescapé de la guerre. Dans ce bel album destiné aux enfants dès 8 ans on suit une alternance de récits consacrés tantôt à l’enfance de René et  des passages épistolaires dans lesquels René écrit à sa mère depuis les tranchées. L’enfant qu’il était, passionné d’aviation, lui souffle alors un brin de courage. Souvent il évoque dans ses lettres tous les avions qu’il voit dans le ciel et qui le font encore rêver. Joaillier de formation, l’aviation est pourtant sa passion bien qu’on découvre à la fin de l’histoire qu’il n’a jamais pris l’avion. L’adulte qu’il est devenu à la guerre redevient un petit enfant lorsqu’il s’adresse à sa mère. Ses amis, ses frères tombent comme des mouches. Tandis que lui, qui ne croit en rien, ni en les hommes ni en Dieu, reste debout.

Sans conteste l’un de mes préférés parmi toutes les parutions.

Ed. Albin Michel, 11.50 €

ImageLe Seuil publie l’album qui fait le plus parler de lui grâce au génie de Dedieu qui nous étonne encore et toujours. L’album intitulé 14-18 Une minute de silence à nous arrière-grands-pères courageux présente des scènes sur une page ou une double page sans aucun texte. En introduction un court texte :

Hélas, ma chère Adèle il n’y a plus de mots pour décrire ce que je vis. Gustave.

En conclusion une lettre d’Adèle à Gustave à vous tordre les boyaux.

Entre les deux, des images sublimes et atroces à la fois, rendant hommages aux gueules cassées, futurs squelettes sur lesquels se terminent le livre.

Un album dédié aux plus grands qui permet une fois encore de prendre conscience de la singularité de l’univers multiple de Dedieu.

Ed. Seuil, 18 €.