« D’après une histoire vraie », le livre que j’ai lu ou peut-être pas… !

DSCN4389Si on part du principe que Delphine de Vigan a peut-être ou peut-être pas vécu les événements qu’elle relate dans ce livre, qu’en est-il de notre lecture ? Tout comme elle joue avec la notion d’identité du narrateur, pourquoi ne jouerions-nous pas avec celle du lecteur ? Disons-donc, dans un premier temps, que nous l’avons lu ce livre. Nous pourrions alors dire que « D’après une histoire vraie » raconte un épisode de la vie d’un auteure (prenons par exemple D. de Vigan). Cette dernière vient d’achever, de publier, de promouvoir un livre très personnel dans lequel elle se raconte, elle et sa famille. Puis arrive cette rencontre avec L. Une femme qu’elle croise lors d’une soirée et qui va devenir assez vite une amie, une confidente mais aussi une manipulatrice, une obsession. Leur relation devient exclusive, prenante et même flippante (je l’aurai vécu comme ça, en tout cas, moi) jusqu’à devenir un tantinet dangereuse*. Leurs discussions tournent essentiellement autour des notions de création, d’inspiration et de sujets – valables ou non, attendus ou non – de l’écriture. La tension qui émane de cette relation nous tient en haleine jusqu’aux dernières pages. Mais il n’y a pas que ça qui captive autant le lecteur, c’est grâce aussi au jeu subtil de l’auteure qui nous maintient fermement entre cette idée de fiction et de réalité. D. de Vigan a-t-elle rencontré ou pas L. ? A-t-elle vécu réellement ou pas ce harcèlement ? Réalité, fiction, vérité… on se pose la question sans arrêt à chaque page et – tout comme l’héroïne – on doute, on se questionne, on enrage. Un « faux-semblant » original. En définitive on finit par se demander si D. de Vigan ne nous manipule pas davantage que ne le fait le personnage de L. dans le récit… S’il est bien VRAI que nous l’ayons lu, d’ailleurs, « D’après une histoire vraie » ??

Un prix Goncourt des lycéens 2015 largement mérité. Une lecture psychologique mais aussi une belle leçon d’écriture et de création. Juste un bémol pour ma part, quelques longueurs dans ce roman qui je l’espère ne décourageront pas nos jeunes lecteurs.

D’après une histoire vraie, Delphine de VIGAN, JC. Lattès. 484 p. 20€

À partir de 15/16 ans. Lecteurs confirmés (et/ou passionnés par le sens de l’écriture et de la littérature).

* Pour les fans de S. King, c’est un sacré clin d’oeil à « Misery ».

DSCN4395

Petit papa, petite maman Noël !

Comme nous, les filles de l’OL, sommes incroyablement naïves, douces et poétiques… nous sommes certaines que dans la nuit glaciale et enneigée du 24 au 25 décembre, vous viendrez déposer dans nos petits boots nos lectures jeunesse tant attendues et vivement désirées. Vous trouverez ci-dessous notre « petite » liste (quand on aime, on ne compte pas !) et on espère que vous ne nous décevrez pas (et toc !).

Nous avons été bien sages toute l’année. Nous avons continué à défendre et à promouvoir avec passion notre Lije adorée. Nous avons partagé. Nous avons soutenu. Nous avons – on l’espère – développé un Maximum l’éducation à la citoyenneté, l’ouverture aux autres, l’encouragement à la tolérance. Nous avons aussi proposé et donc offert des bulles de tendresse, des moments de gaieté, des explosions de matières et de couleurs, des feux d’artifice d’inventivité et de créativité, des montagnes de sourires et des barriques de fous-rires. Il faut dire que la Lije le vaut bien ! Et comme vous le savez, même du fin fond de votre Laponie, on en a bien besoin de tous ces « trucs » plus ou moins superficiels (selon certains) mais au combien essentiels. Surtout en ce moment.

Alors merci petit papa et petite maman Noël.

(Psssstttttt … la petite tasse de thé et le biscuit pain « d’épicé » seront posés sur le bord de la cheminée… Attention à ne pas vous brûler… ;-))

En CONTES,

Sandrine aimerait :

La libellule de Sophie Séronie-Vivien et de A. Bidon, chez l’Âne bâté. C’est tellement étonnant et en plus y a de la musique sur le site de l’éditeur.1739890-gf

Cristel souhaiterait le conte des frères Grimm, Blanche-Neige, illustré par Sara, aux Editions Le Genévrier, car les illustrations de Sara restent magiques…. et le petit dernier de Rascal à l’Ecole des Loisirs (Pastel, 2015) Hansel et Gretel (parce que Rascal, elle l’aime).

rascal

BLANCHE_NEIGE_CV.indd

Emi lit aimerait:

Le très grand Petit Poucet de Clémentine Sourdais chez Hélium parce que ses livres accordéon (Le petit chaperon rouge, Le chat botté et La Barbe bleue évoqués ici) nous avaient déjà beaucoup plu avec leurs décors et leurs découpes permettant grâce à une lampe de poche de créer de superbes ombres projetées sur les murs. De la dentelle sur fond de texte intégral dans la version de Charles Perrault.

tresgrandpetitpoucetclementinesourdais

(Encore) Le Petit Poucet revisité par Thisou Dartois au Rouergue parce que c’est à de la broderie qu’on a affaire. Sur le recto des pages, une version « classique » du conte mais au verso, c’est l’envers du décor. Les fils racontent autre chose et souvent le contraire. À des images douces répondent d’autres plus inquiétantes. Un jeu sur les différentes façons de lire les contes…

petitpoucetthisoudartois

Sur le fil encore, Secrets d’étoffes de Claude Fauque, Anne Lascoux et Charlotte Gastaut aux illustrations parce que ce recueil de 24 contes du monde met en scène les robes de princesses mais en évoquant la symbolique de ces étoffes et de ces parures précieuses…

secretsd'étoffesclaudefauque

En ALBUMS,

Sandrine aimerait :

Le gardien de l’arbre de Myriam Ouyessad et Anja Klauss, chez L’élan vert. Car elle adore Klimt et qu’elle est déjà allée voir ses tableaux à Vienne…

1507-4

Claire aimerait :

Pas de cadeau à Noël ? d’Alex Sanders à l’école des loisirs. Parce que cette série avec ce loup impertinent, avec ses dialogues sous forme de bulles de bandes dessinées, se prête si bien à une lecture à haute voix.

1507-6

Claire aimerait aussi :

Mystérieuses princesses de Khoa Le chez Nuinui. Parce qu’elle se met à la place d’une petite fille qui va découvrir cet album sous le sapin, avec ses magnifiques illustrations imprimées sur feuille d’argent. Et tant pis si le texte est un peu moral, les illustrations valent le coup à elles seules.

khoa

Lisa aimerait:

108_Les-sauvages-CouvBD

Les Sauvages et La forêt entre les deux (la suite de 3/3 du magnifique L’ombre de chacun) de Mélanie Rutten! Parce que leur poésie graphique, leur poésie littéraire, parce que Mélanie Rutten ❤

121_Couv-web-2Cristel relirait avec plaisir la trilogie illustrée par Christel Espié Le garçon qui voulait devenir un être humain de Jorn Riel chez Sarbacane.couv-Trilogie-Jorn-Riel

En DOCUMENTAIRES,

Sandrine aimerait :

Best of Mamika de Sacha Goldberger, chez Fleuve noir. Si c’est un documentaire ! Sur l’incroyable énergie de la vieillesse et un amour inter-générationnel. En plus c’est décalé et jouissif. Et c’est The Best !

1507-3

Lisa aimerait:

Le grand livre de jardinage des enfants de C.Pelissier et V.Aladji, délicieusement illustré par Elisa Gehin. Parce que les plantes sont sa nouvelle lubie et qu’elle aimerait bien faire pousser sa main verte!

9782364746695

Elsa aimerait bien :

Le magnifique livre Pop up, art et techniques (un peu cher pour un livre mais ça les vaut tellement!).9782745937490

En OUVRAGES JEUNES LECTEURS

Cristel sauterait de joie comme dans la pub pour l’aillefône (si! si!) si elle découvrait sous le sapin Socrate et son papa, d’Einar Overenget et Oyvind Torseter, La Joie de Lire.

socrate

En ROMANS ADOS,

Cristel plongerait avec plaisir dans la nouvelle aventure de Marie-Aude Murail Miss Charity, parce que Oh Boy! a laissé des souvenirs impérissables…

murail-miss-charity

Sandrine aimerait :

D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan… car il a eu le prix Goncourt des lycéens et qu’elle les a presque tous lus… y a pas de raison !d-apres-une-histoire-vraie-de-delphine-de-vigan

Claire aimerait :

Aussi loin que possible d’Eric Pessan à l’Ecole des loisirs. Parce que c’est un Medium et j’en ai lu tant plus jeune (et que la couverture n’est pas si mal)… parce que c’est d’actualité… parce qu’elle n’a pas vraiment d’autre idée…

1507-7

Lisa aimerait:

ma-mc3a8re-le-crabe-et-moi-anne-percin-le-rouergue

Ma mère, le crabe et moi d’Anne Percin, parce que c’est ma collègue qui l’a lu à la médiathèque et que depuis il est toujours emprunté sans que je n’ai pu mettre les yeux dessus; et parce qu’un livre qui traite avec humour du cancer, c’est pas monnaie courante!

Elsa espère très fort :

Tous les livres de Guillaume Guéraud dédicacés, par exemple Plus de morts que de vivants, qu’elle n’a pas encore lu (mais c’est quoi ce bordel?! @÷#$&!/€_=@$+¥#q).Plus-de-morts-que-de-vivants

Emi lit aimerait découvrir la saga post apocalyptique U4 publié chez Nathan et Syros. Les quatre volumes sont nés du projet commun de quatre auteurs ayant sympathisés lors d’un salon et ayant donné vie à quatre héros qui se croisent au détour de leurs aventures…Une prouesse de la narration qui donne envie de se plonger dans ces romans à lire dans l’ordre qu’on veut!

U4

En POESIE,

Cristel relirait bien aussi (parce que vraiment j’ai été très sage) Ceci est un poème qui guérit les poissons de Jean-Pierre Siméon et Olivier Tallec. Vive la poésie et les poètes!

poeme poissons

Sandrine aimerait :

Faut-il noyer le poisson ? de François David et d’Isabel Asunsolo, chez Eclats d’Encre. Car ça se lit vite, par petits bouts. Car elle aime bien les poissons. Car ça parle de tout, de la vie, de rien.

1507-0En LiVRE-CD,

Lisa aimerait: Mister Gershwin, les gratte-ciels de la musique de Susie Morgenstern et Sébastien Mourrain! Parce que les livres-CD sont ses péchés, parce que Gerswhin est un génie de comédie musical jazz, et même qu’on peut lire et entendre le joli accent de la voix de Susie Morgenstern!

9782278081493-001-G

En BONUS,

Claire aimerait :

Dautremer (et vice-versa) chez Tishina. Parce que voir les coulisses de la création d’un auteur et entrer dans son univers par un trou de souris, c’est toujours plein de surprises. Et parce que c’est Rebecca Dautremer !

1507-8Lisa aimerait:

La ménagerie des animaux d’Henri Dès et illustré en POP-UP par Gérard Lo Monaco! Parce que dedans il y a de belles chansons qui restent en tête et un carrousel animalier qui trônerait parfaitement dans ma bibliothèque!

page02

Sandrine aimerait :

Eux, c’est nous : les éditeurs jeunesse avec les réfugiés, Collectif, chez Gallimard jeunesse. Parce que c’est comme ça ! Marre de l’ignorance, de l’indifférence.1507-1

Cristel sourirait volontiers devant Le bisou arc-en ciel de Kimiko, Ecole des Loisirs.CVT_Le-bisou-arc-en-ciel_3207