Bernard et Roca

A l’occasion de ce 32ème salon du livre de jeunesse de Beaugency,  une exposition de dessins de Bernard et Roca a été créée, qui s’intitule :

“Fred Bernard et François Roca, créateurs d’aventures”.

2017-03-27_141955

Accessible du 1er au 30 mars 2017, elle est installée en l’Église SaintÉtienne de Beaugency.

Je ne résiste pas à l’envie d’en partager quelques vues avec vous, d’autant que les mots ne suffisent pas à en exprimer toute la richesse !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Du beau monde à Annecy


J’ai eu une belle surprise aujourd’hui en feuilletant l’agenda culturel et divertissant « Bouche à oreille » des bibliothèques de l’agglomération annécienne !

Des rencontres, des expos, des ateliers avec les plus talentueux auteurs de la littérature jeunesse et de la bande-dessinée.

Au programme, rien de moins qu’Anne Crausaz, Fred Bernard, Alex Cousseau, Quitterie Simon et Anne Bertier durant les mois de janvier, février et mars.


« Chemin faisant… » avec Anne Crausaz, la plus design des illustratrices pour les petits et même pour les tout-petits sera exposée à la médiathèque Louise Michel de Meythet du 13/01 au 05/03. Son travail sera mis à l’honneur dans le cadre de l’Accro-livres, organisé par le réseau des bibliothèques de l’agglomération d’Annecy.

Pour ceux qui le pourront, elle sera présente le samedi 16/01 dès 9h30 pour une rencontre et le vernissage de l’exposition.

Anne Crausaz est publiée chez les talentueuses éditions MeMo

« L’échappée-livres » avec Alex Cousseau (le jeudi 21/01 à 17h à la bibliothèque de Bonlieu au secteur jeunesse) et Quitterie Simon (le mercredi27/01 à 17h à la bibliothèque de Novel). Ces rencontres ouvertes aux enfants comme aux parents permettent de découvrir la littérature jeunesse en présence d’un auteur. 

Alex Cousseau a écrit bien des romans pour enfants ou adolescents mais il  scénarise aussi des albums jeunesse comme vous le découvrirez en suivant les liens de cet article.



Quitterie Simon écrit elle aussi des histoires qui se transforment en romans ou albums pour les enfants.



« L’aventure BD de Fred Bernard » du 09/02 au 12/03 à la bibliothèque de Bonlieu, exposition de planches extraites de L’homme bonsaï, Chroniques de la vigne et La patience du tigre. 

Une rencontre avec Fred Bernard aura lieu le 10/03 à partir de 18h30. Il parait qu’on saura si c’est un vrai mec bien ou s’il cache son jeu pour séduire son monde… (Source plaquette de la bibliothèque). On pourra aussi y faire dédicacer ses livres.

Fred Bernard a écrit une vingtaine de  livres jeunesse, illustrés par François Roca.

 

Mais il est aussi auteur et illustrateur de bande-dessinée ! Que de talents en somme…

 


« Abécédaires avec Anne Bertier »(tout comme Anne Crausaz publiée chez MeMo). Ses livres sont une invitation à découvrir les lettres et les chiffres d’une manière différente. L’auteure animera des ateliers d’illustrations avec des classes d’Annecy.

Exposition du 01/03 au 18/03 à la bibliothèque de la Prairie.


 

Bref, avec tout ça, on ne pourra pas dire qu’il ne se passe rien en province (pour une fois!)

 



« Dis-moi Doudou », dis-donc

Oui habituée à mes « petits » jeux de mots falots (courez ouvrir vos dictionnaires… ;-)), je commencerai ainsi ce post qui est pourtant tout ce qu’il y a des plus sérieux. Malgré les apparences… Il s’agit en fait d’une info-expo.

Nous vous avions déjà parlé et fait la promotion de ce musée national de l’Éducation qui se trouve à Rouen (joyeux seinomarins). Au sein de sa programmation des animations culturelles début 2014, j’y ai repéré pour vous cette exposition intitulée donc « Dis-moi Doudou » sur laquelle l’organisateur nous apprend ceci : « Élimés, câlinés, rapiécés, les doudous (jouets, peluches, poupées, tissus…) sont attachés à l’enfance. La photographe Chantal Thomine Desmazures a souhaité photographier ces reliques, où lapins, ours, grenouilles et autres animaux en tout genre s’offrent à notre regard et sont porteurs d’une histoire intime et universelle« . Rattachés à cette exposition, les futurs visiteurs pourront également profiter d’albums jeunesse, de planches et de jouets de la collection ayant pour point commun la « doudounerie » (euh… évitez le dictionnaire cette fois-ci).

Expo_Doudou

Wahou, un Beau doudou…

Au-delà de nous replonger direct en enfance – pour ma part, que mon beau et gros Barbapapa me manque … soupir – c’est aussi une exposition qui met l’accent sur l’un des objets les plus emblématiques de la petite et tendre enfance et donc l’un aussi des plus porteurs, moteurs, inspirateurs… de nombreux ouvrages destinés à la jeunesse. Emi lit en novembre dernier vous avez déjà proposé un passionnant article sur ce sujet, par ici : https://ouvrelivres.wordpress.com/?s=doudou&submit=Recherche

Pour compléter celui-ci, elle vous propose à l’occasion de rajouter un titre « Nos beaux doudous » d’Ilya GREEN et Stéphane SERVANT chez Didier jeunesse.

Pour revenir à l’exposition, elle est accompagnée de nombreuses animations que je peux vous dévoiler ici – maintenant. Elles intéresseront assurément les petits mais aussi les « grands » enfants… :

samedi 19 avril à 16h ET jeudi 22 mai à 17h30 : « Mon doudou et moi, doudous-émois » pour raconter et partager les souvenirs d’enfance doudouesques et/ou échanger entre professionnels de la petite enfance autour du rôle transitionnel, émotionnel de l’objet chéri

mercredi 30 avril à 14h30 ET mercredi 21 mai à 14h30 : « Dessine-moi un (ton) doudou » qui propose après la lecture de quelques histoires, de prendre crayons et stylos pour crayonner les doudous de nos rêves

dimanche 20 avril à 15h ET dimanche 25 mai à 15h : « Dis-moi Doudou : visite contée » comme son nom l’indique

samedi 19 avril à 15h ET samedi 17 mai à 15h et à 16h30 : « Visite guidée de l’exposition »

samedi 19 avril de 10h à 12h : « Création de doudous » avec la créatrice « Menthe Poivrée » pour parents et enfants

samedi 17 mai à partir de 19h : « La Nuit des doudous », contes et visites décalées (départs 20h et 21h30) avec lampes frontales… pour des « frissons assurés » – J’espère qu’on pourra ramener son doudou… histoire de se réconforter !

Le site Internet du musée : http://www.cndp.fr/musee/

Ne soyez donc pas fous, et courez vous faire doudouner…

peluche-geante-barbapapa-ou-barbamama

J’espère que vous me pardonnerez… je n’ai pas pu m’en empêcher ! Désolée, désolée, désolée…

Drôles de…

« Drôles de jouets ? »

Quand on est aficionado de la littérature pour la jeunesse, le titre de cette exposition, ça nous parle ! Bon en toute franchise, je n’ai pas fait le rapprochement dans un premier temps. Nul n’est parfait ! Mais à tout bien réfléchir, il y a bien-sûr un lien avec cet album « Drôles de bêtes » réalisé par André Hellé et publié par Tolmer en 1911. Et là, je suis sûre que la couverture de cet album ne vous est pas inconnue.

DrolesDeBetes_couv_dia-f16e6

Couverture de l’album / source : éditions MeMo

C’est que André Hellé (de son vrai nom Laclôtre) est un élément « constructeur » de l’histoire de la littérature pour la jeunesse*, et pas assez re-connu. Pourtant, ce dessinateur, qui est également créateur de jouets, se révèle être un avant-gardiste autant par son dessin coloré, que ses personnages originaux pour l’époque (ce sont des jouets) et sa capacité à toucher un jeune public (ah bon l’enfant est une personne ??). Je vous rappelle que nous sommes au tout début du 20ème siècle.

Bref, n’en jetons plus ! Le musée du Jouet de Poissy lui consacre une exposition rétrospective présentant nombreuses de ses créations, parmi d’autres jouets de la même époque. Il n’est jamais trop tard !

Se plonger dans l’univers si simplissime et si sensible, enfantin et coloré de cet illustrateur va ravir autant les petits que les grands. J’en suis persuadée. Organisez-vous, c’est jusqu’au 9 juin 2013.

Au sujet de l’exposition, tout est précisé, expliqué, détaillé (bien mieux que dans ce modeste post) sur le site du musée du Jouet de Poissy, par ici : Site officiel du musée du jouet de Poissy

Pour en savoir plus sur André Hellé – vous instruire en somme – je vous laisse dans de bonnes mains, celles de Jacques Desse qui a rédigé un article à propos de cet « illustre et inconnu » artiste sur le site de Ricochet, par là : L’oeil du libraire / Illustre et inconnu André Hellé

À moi, tout cela me donne bien envie de découvrir d’autres albums de A.H., notamment son « Images drôlatiques », réédité chez Michel Lagarde en novembre 2012. Chouette ! Chouette !

9782916421322

Couverture de l’album « Images drôlatiques »

Quant à « Drôles de bêtes », il a été réédité par MeMo en novembre 2011. On peut en découvrir quelques pages intérieures sur leur site : « Drôles de bêtes », sur le site de MeMo (vous avez vu cette girafe ?)

De quoi passer encore de drôles de Moment… 

* On le trouve bien dans la « Petite Histoire du livre pour enfants en quelques titres », in : Je cherche un livre pour enfant : le guide des livres pour enfants de la naissance à 7 ans, de Sophie Van Der Linden, Gallimard jeunesse, 2011, p. 124.

Do you pop-up ?

Le pop-up est in, le pop-up est fun, le pop-up est art…Expo genève

Je saisis l’occasion d’une exposition à la Bibliothèque d’art et d’archéologie de Genève (BAA) – intitulée « Pop-up ! collages, pliages et livres surgissants » pour vous parler de cet art dont le plaisir peut être aussi enfantin que la réalisation minutieuse et maîtrisée. Malgré sa singularité (et parfois sa rareté), le sujet est vaste, excusez donc la brièveté de ce billet.

Certes, dans l’édition jeunesse on connaît et on s’éclate avec les œuvres de David Carter A., de Marion Bataille (et son incontournable ABC3D), de Kvĕta Pacovská… Ils apportent leur univers créatif, coloré et artistique dans des livres pour enfants, faisant surgir avec virtuosité la troisième dimension d’entre les pages. Mais le pop-up ne se limite pas aux albums, il se glisse dans les pages des romans (Le petit prince, Moby Dick, Alice au pays des merveilles, etc.) et dans celles des documentaires se déployant dans des sujets aussi variés que les dinosaures, les pirates, la ville…

Au XVIème siècle il existait des livres à systèmes destinés aux enfants, munis de rabats et de tirettes. Le livre animé se développe particulièrement aux XIXème et XXème siècles, s’inspirant notamment des techniques japonaise de l’origami (art du pliage) et du kirigami (art du coupage du papier). Ensuite les techniques varient, parmi les récents livres-théâtre (utilisant une technique proche du diorama déjà utilisée) on peut admirer Azur et Asmar adaptation du film éponyme de Michel Ocelot, Les Fables de La Fontaine illustrées par Thierry Dedieu. Livre pour la jeunesse ou livre d’artiste ? Les deux notions se confondent dans ces ouvrages qui par leur magie surgissante nous laissent béat. Parmi les belles surprises à admirer à la BAA :

Le White book de Francesca Gabbiani

Francesca Gabbiani

Les Dancing robots et Power pop de UG

UG 2

  UG

Les_portefeuilles [2,3] de Tauba Auerbach

Tauba Auerbach

Au final, on déplore de n’avoir pu librement manipuler ces livres (ces œuvres d’art mises sous vitre et finalement condamnées à la conservation). L’espace restreint de l’exposition donne un petit aperçu de ce que semblent contenir les collections de la BAA. Et puis, on aurait aussi voulu voir  l’Index book d’Andy Warhol (1967)…

Warhol

Enfin, les expos sur le sujet ne manquent pas, allez voir le blog et les expos virtuelles du passionné Julien Laparade, ou directement à la Bibliothèque de Morlaix, à Genève ou au Musée de design et d’arts appliqués contemporains de Lausanne car, nous n’en avons pas parlé ici, mais le pop-up n’est pas un art limité aux livres, il s’installe dans la ville,  dans nos meubles, et dans la mode…

Même en courant vite, on ne rattrapera pas les expos de Marseilles, Uzès, Bayonne et Brest, mais je ne résiste pas à la tentation de vous en mettre les magnifiques affiches, témoins de cet art énergique et coloré !

Marseille Brest et Morlaix Uzès Bayonne