Un thème, 3 romans: la Seconde Guerre Mondiale

On peut dire que je suis une lectrice éclectique. De par mon métier de bibliothécaire, je tâche de lire des ouvrages pour adultes comme pour enfants (surtout de la jeunesse mais chut!), de la BD en passant par le documentaire sans oublier le roman et ce en variant les genres si possible mais il faut bien avouer que le roman historique, ce n’est pas ma tasse de thé… Or, ces derniers mois, le plus grand des hasards a fait que j’ai lu plusieurs titres historiques et portant en particulier sur la période de la Seconde Guerre Mondiale. Très naïvement, je me dis que si j’avais eu entre les mains ces livres au cours de ma scolarité, ma vision de l’Histoire n’en aurait été que meilleure, en tout cas plus investie… Mais je ne doute pas que des enseignants usent et abusent de la littérature de jeunesse pour nourrir leurs cours. Si c’est votre cas, venez nous parler de votre expérience en commentaire; on est avides d’échanges!

Journal d’Anne Frank, Anne Frank, Livre de poche

Le premier titre proposé ne sera sans doute pas une découverte pour vous mais il me paraît néanmoins incontournable. Parce que c’est un véritable témoignage d’une jeune juive, parce que je l’ai lu ado et relu par la suite, parce que facile d’accès, parce que captivant…Evident!

Pour les plus jeunes enfants, je recommande Anne Franck dans la collection « Petite et grande » chez Kimane, une belle porte d’entrée au sujet. Une collection dont on reparlera à coup sûr!

Le garçon en pyjama rayé, John Boyne, Gallimard jeunesse, 2009

Ensuite, en respectant la chronologie de publications, il y a Le garçon en pyjama rayé. Pour ma part, je l’ai lu sur les conseils d’un ami enseignant en langues vivantes qui l’a proposé à ses élèves et ce sans rien savoir du sujet et quelle claque j’ai reçu. Si vous êtes ici, vous en savez déjà beaucoup et vous ne pourrez en faire de même mais je ne peux que vous conseiller de le faire découvrir sans rien dévoiler de l’histoire. Voici simplement l’une des premières pages pour vous donner le ton :

Max, Sarah Cohen-Scali, Gallimard jeunesse, 2012

L’ouvre-livres avait plébiscité ce titre et Gaëlle avait eu l’opportunité d’interviewer l’autrice Sarah Cohen-Scali après son obtention du prix Sorcières du roman ado en 2013 ici et multi-primée depuis pour Max.

On vous invite également à découvrir le reste de la bibliographie de Sarah Cohen-Scali et notamment Orphelins 88 paru chez Robert Laffont en 2018. Gaëlle confiait son avis de lecture sur notre compte Instagram.

La première page du roman où l’on découvre ce bébé nazi

L’éblouissante lumière des deux étoiles rouges, l’affaire des cahiers de Viktor et Nadia, Davide Morosinotto, L’école des loisirs, 2019

Enfin, ce pavé d’un auteur italien permet d’avoir le point de vue sur le conflit d’enfants jumeaux sous l’ère soviétique. C’est un magnifique objet-livre présentant de faux vrais facs-similés, des photos, des coupures de presse mais aussi les annotations manuscrites de l’officier chargé de juger le dossier. Il s’agit des cahiers de Nadia, qui rédige ses souvenirs en bleu et Viktor en rouge. Davide Morosinotto s’est inspiré pour sa fiction du parcours de l’un de ses grands-pères pour narrer ce pan d’Histoire méconnu.

Avec des jouets

Qu’elle se déroule avant Noël ou même quelques temps après, cette séance autour des jouets se prête bien à la période – car qu’on le veuille ou non, on parle beaucoup d’eux! Pour cette seconde racontée de « Je lis, tu dessines » avec les 6-11 ans du centre de loisirs, on s’est ainsi creusé la tête pour dénicher des histoires où les jouets seraient les héros, du doudou aux peluches, du coffre à jouets en passant par les jeux de bain!

Pour une entrée mystérieuse et amusante, faire écouter la « Danse de la fée Dragée » tiré de Casse-Noisette de Tchaïkovski et faire semblant de ne pas voir ni entendre le groupe d’enfants le temps du morceau 😉

J’arrive chargée de mon sac…mais que contient-il donc ? Et de quoi parlent mes histoires aujourd’hui ?

La petite boîte, Eric Battut, Didier jeunesse, 2015

Le doudou des bois, Angélique Villeneuve, Amélie Vidélo, Sarbacane, 2016

Alors ? Kitty Crowther, Pastel, 2005 A lire avec pour fonds sonore le tic tac d’une vieille horloge

Lolotte et le coffre à jouets, Clothilde Delacroix, L’école des loisirs, 2015

Le Noël de Balthazar, Emma Kelly, Marie-Hélène Place, Caroline Fontaine-Riquier, Hatier, 2006

Jouets des champs, Anne Crausaz, MeMo, 2012

Le bain de Berk, Julien Béziat, Pastel,2016

Sam et Julia dans la maison des souris, Karina Schaapman, Gallimard jeunesse, 2012 – choisir quelques extraits

Livre chanté Le Noël du bois joli, Martine Bourre, Didier jeunesse, 1999 pour clore la racontée

L’activité de l’après-midi s’est inspirée du Gros livre des petits bricolages de Martine Camillieri au Seuil jeunesse et des aventures de Sam et Julia cités plus haut pour construire leur propre maison de poupées, constituée de différentes pièces créées dans des boîtes en carton de tailles diverses. C’est la récup’ qui a fourni meubles et éléments de décor (bouchons, échantillons de tapisserie, papiers et cartons variés etc).

quel(s) temps

Le dernier accueil de classe de la bibliothèque avant le confinement avait pour thème le temps. Drôle de coïncidence à l’aune des mesures sanitaires gouvernementales actuelles me direz-vous… Occasion tout trouvée pour vous en reparler aujourd’hui car, chez vous aussi, les repères temporels sont peut-être un peu chamboulés ces temps-ci…

Introduction sous forme d’échange sur ce qu’évoque le temps pour les élèves:

Grâce aux mots, le temps infini est séparé en différents moments de la vie. Les mots sont utiles pour mesurer le temps, le découper en morceaux. Quels mots connaissez-vous du plus petit au plus grand ? Il y a des objets aussi qui servent à mesurer le temps pour nous aider : sablier, horloge/montre (24h d’une journée), semainier (7 jours de la semaine), calendrier (12 mois de l’année), arbre généalogique (montre les personnes d’une famille du + jeune au + vieil ancêtre), album photos (de souvenirs de moments passés) …

On va prendre plusieurs exemples du temps en racontant quelques histoires :

Jours de la semaine : Comptine « Lundi matin, l’empereur, sa femme et le petit prince »

Jour/nuit: Que fait la lune la nuit ? Anne Herbauts, Casterman, 1998

Cycle de la Vie (et de la mort):

Un, deux, pois, Françoise Malnuit, Grandir, 1992 ou la version kamishibaï

En t’attendant, Emilie Vast, MeMo, 2013

Chanson « Quand Fanny » (5 poupées russes sortent les unes après les autres et s’alignent)

Quand Fanny était un bébé, un bébé, un bébé
Quand Fanny était un bébé elle faisait comme ça
Ouin, ouin ,ouin . (en se frottant les yeux et suçant son pouce)

Quand Fanny était une p’tite fille, une p’tite fille, une p’tite fille
Quand Fanny était une p’tite fille elle faisait comme ça
Na na na nanère euh ! (en faisant un pied de nez)

Quand Fanny était une jeune fille, une jeune fille, une jeune fille
Quand Fanny était une jeune fille elle faisait comme ça
Soupir… (mains sur les hanches et la main dans ses cheveux, levant les yeux au ciel)

Quand Fanny était une maman, une maman, une maman
Quand Fanny était une maman, une maman, une maman elle faisait comme ça
« Chut…dors mon bébé  » (en le berçant)

Quand Fanny était une grand-mère , une grand-mère ,une grand-mère
Quand Fanny était une grand-mère elle faisait comme ça
Ouille, ouille, ouille! mon dos (en se tenant le dos)

Quand Fanny était un squelette ,un squelette, un squelette
Quand Fanny était un squelette, elle faisait comme ça

Cccccccccccccrac! (claquer des dents, des doigts et des genoux)

Quand Fanny était une poussière, une poussière ,une poussière
Quand Fanny était une poussière elle faisait comme ça

Fffffffffffffffffou….(souffler sur une poussière imaginaire)

Le visage de Mamina, Simona Ciraolo, Gallimard Jeunesse, 2017

Saisons : Arbre, Amandine Laprun, Actes sud junior, 2017 (à lire en écoutant « La redécouverte » tirée de la BO d’Amélie Poulain)

Année : Belle année, Anaïs Brunet, Sarbacane, 2018

Fuseaux horaires : Au même instant sur la Terre, Clotilde Perrin, Rue du monde, 2011

Météo : Ma robe magique, Kayako Nishimaki, Autrement (aujourd’hui épuisé, théâtre d’ombres fabriqué d’après l’album sur une idée de Poucet galet, vidéo ici)

En cette période de confinement, une petite discussion est peut-être bienvenue avec le(s) enfant(s) de la maison. Ce peut-être le moment de chercher les livres qui mettent le temps en scène, de créer son « carnet de voyage immobile: l’histoire de notre confinement » à l’image de Blisscocotte qui a ouvert sur Instagram une annexe tout aussi colorée où elle montre de quoi œuvrer de façon créative en famille.

Pour les plus petits, comme on le disait récemment sur Instagram en présentant Tintamarre et gazouillis, une journée tout en bruits d’Eva Montanari chez Thierry Magnier, on pourra peut-être remettre des mots – ici des onomatopées – sur les moments-clés du tout-petit. Car cet album doux et bruyant à la fois appelle au partage entre parents et enfants autour de l’emploi du temps. On peut ainsi évoquer ensemble les épisodes essentiels pour l’un, pour l’autre, chercher à les bruiter, avec ses propres sons, qu’on utilise des interjections, des instruments de musique ou des objets banals de la maison?


Tintamarre et gazouillis, une journée tout en bruits, Eva Montanari, Editions Thierry Magnier, 2018

Dans Les mots du temps, une série de mots a été définie par Catherine Grive et photographiée par Janik Coat: maintenant, avant, après, matin, soir, aujourd’hui, hier, demain, jamais, longtemps, vite, lentement, passé, avenir, instant, toujours, éternité, début, fin. Pourquoi pas s’en inspirer pour créer son propre dictionnaire du temps qui passe? Vous avez du temps, du papier et un crayon, un appareil photo (ou un téléphone 😉 )? Et bien lancez-vous et si vous n’avez plus d’encre dans l’imprimante, ça attendra bien un peu pour l’impression 😉

1, Ed. Thierry Magnier, 2014

 

 

 

 

 

 

Je suis ce que j’emi lit 2019

Est-ce que vous savez s’il y a beaucoup de bookfaces avant cette oeuvre de Norman Rockwell ?!

« Dis-moi ce que tu lis et je te dirai qui tu es »…Comme l’an dernier, j’avais envie de faire un bilan poétique de mes lectures de 2019 en reprenant un questionnaire où les réponses doivent être tirées de titres d’ouvrages lus pendant l’année écoulée.

Si je n’ai pas réussi à citer que des livres chroniqués sur le blog et/ou le compte Instagram (et oui, le rythme des publications n’est pas toujours facile à tenir), j’ai pu me contraindre en ne citant quasiment que de la littérature jeunesse; et en trichant même un peu en listant plus de titres parce qu’il fallait vraiment que je mentionne certains romans…

 

Décris-toi : A ma source gardée (Madeline Roth, Ed. Thierry Magnier, 2015)

Comment te sens-tu ? Dysfonctionnelle (Axl Cendres, Sarbacane, 2015)

Décris où tu vis actuellement: Ma fugue chez moi (Coline Pierré, Rouergue, 2016)

Si tu pouvais aller où tu veux, où irais-tu ? Dans un rayon de soleil (Tillie Walden, Gallimard BD, 2019)

Ton moyen de transport préféré :

Celle qui marche la nuit (Delphine Bertholon, Albin Michel jeunesse, 2019)

Carambol’ange (Clémentine Beauvais, Sarbacane, 2015)

Ton/ta meilleur(e) ami(e) est : Tous les bruits du monde (Sigrid Baffert, Milan, 2018 )

Toi et tes amis vous êtes: Diabolo fraise (Sabrina Bensalah, Sarbacane, 2019)

Comment est le temps ? Les petits orages (Marie Chartres, L’école des loisirs, 2018)

Quel est ton moment préféré de la journée ? Quand vient la vague (Manon Fargetton, Jean-Christophe Tixier, Rageot, 2018)

Qu’est la vie pour toi ? Tant que mon coeur bat (Madeline Roth, Ed. Thierry Magnier, 2016)

Ta peur? Le gang des vieux schnocks (Florence Thinard, Gallimard jeunesse, 2019)

Quel est le conseil que tu as à donner ? Mentir aux étoiles (Alexandre Chardin, Casterman, 2018)

La pensée du jour : Oh boy (Marie-Aude Murail, L’école des loisirs, 2000)

Comment aimerais-tu mourir ? Direct du coeur (Florence Medina, Magnard, 2018)

Les conditions actuelles de ton âme ?

La fourmi rouge (Emilie Chazerand, Sarbacane, 2017)

Le coeur des louves (Stéphane Servant, Rouergue, 2013)

Ton rêve ? De cape et de mots (Flore Vesco, Livre de poche jeunesse, 2019)

 

Première édition avec les lectures 2018 ici

Dans les bouchons

Reprise des racontines à toute allure ou plutôt dans les bouchons avec une thématique sur les véhicules dont voici la trame:

Notre petit rituel pour débuter le temps de la racontée:

Qui se cache dans mon dos,

Ce sont mes p’tites mains coquines

 

Qui se cache dans mes mains,

Ce sont mes p’tits doigts coquins

 

Qui se cache dans ma bouche,

C’est ma langue qui bouge

 

Qui se cache dans mon sac,

Ce sont mes histoires qui roulent…

Jeu de doigts d’intro

1… 2 et 3,

c’est parti !

Cinq doigts voyageurs

Cinq petits doigts qui s’ennuient

S’en vont en voyage.

 

Cinq petits doigts qui s’ennuient

S’en vont cette nuit.

 

Le plus gros part en camion Vroum vroum vroum

Le 2ème part en avion Fffiiiouuuuu

Le 3ème part en auto Tut tuuut

Le 4ème en vélo Dring dring dring

Le petit dernier est parti à pied Petit petat petit petat

 

Livre fil rouge de la séance: Dans les bouchons, Aino-Maija Metsola, Gallimard Jeunesse, 2016

Un livre-puzzle cartonné explique la notion de «devant-derrière» par le biais d’un embouteillage. Il contient 6 pièces  imprimées recto-verso à détacher et à assembler pour former 2 versions du puzzle. Une fois le jeu fini, elles se rangent à l’intérieur du livre.

Nous avons ainsi reproduit l’embouteillage en plaçant les moyens de transports les uns derrière les autres et en associant une histoire, une comptine ou une chanson à chaque entrée.

Tracteur : Livre Le tracteur, Anaïs Vaugelade, L’école des loisirs, 2012 Peuf peuf peuf !

 

Livre fil rouge

Bus : chanson « Les roues de l’autobus » à mimer/bruiter tous ensemble Teuf teuf teuf !

Les roues de l’autobus
Tournent et tournent,
Tournent et tournent,
Tournent et tournent
Les roues de l’ autobus
Tournent, tournent,
Dans toute la ville

Les portes de l’autobus
S’ouvrent et se ferment,
S’ouvrent et se ferment,
S’ouvrent et se ferment,
Les portes de l’ autobus
S’ouvrent et se ferment,
Dans toute la ville

Les passagers du bus font
Badaboum, badaboum,
Badaboum,
Les passagers de l’autobus font
Badaboum,
Dans toute la ville

Les essuie-glaces du bus font
Swish, swish, swish,
Swish, swish, swish,
Swish, swish, swish,
Les essuie-glaces de l’ autobus font
Swish, swish, swish,
Dans toute la ville

Le klaxon du bus fait
Bip, bip, bip,
Bip, bip, bip,
Bip, bip, bip,
Le klaxon du bus fait
Bip, bip, bip,
Dans toute la ville

Les roues de l’autobus
Tournent et tournent,
Tournent et tournent,
Tournent et tournent
Les roues de l’ autobus
Tournent, tournent,
Dans toute la ville

Le bébé du bus fait
Ouin, ouin, ouin,
Ouin, ouin, ouin,
Ouin, ouin, ouin,
Le bébé du bus fait
Ouin, ouin, ouin,
Dans toute la ville

La maman du bus fait
Chut, chut,chut
Chut, chut,chut,
La maman du bus fait
Chut, chut, chut,
Dans toute la ville

Les roues de l’autobus
Tournent et tournent,
Tournent et tournent,
Tournent et tournent
Les roues de l’autobus
Tournent, tournent,
Dans toute la ville

 

Livre fil rouge

Camion : Jeu de doigts

Voici un camion : (Faire semblant de conduire)

Vroum Vroum Vroum

… Un volant

(Tourner un volant devant nous)

… Des pédales

(Bouger les pieds)

… Des vitesses

(Bouger le bras de droite à gauche)

… Des essuie-glaces

(Balancer les bras au-dessus de la tête)

… Et un gros moteur

(Ecarter les bras)

Pour aller à mille à l’heure !

Vroum Vroum, tut tut

 

Livre fil rouge

Vélo : Jeu chanté « A véli vélo » pour les bébés

A véli véli vélo

A vélocyclette

A véli véli vélo

A vélocyclo

A véli véli vélo

A vélocipède

A véli véli vélo

A vélomoto

 

Le vélo de Valentine, Christian Ferrari, Anne Brouillard, Lirabelle, 2006

 

Livre fil rouge

Pompiers : Au feu les pompiers, Elodie Nouhen, Didier Jeunesse, 2003

 

Livre fil rouge

Feu rouge : Circulez !, Jan Bajtlik, La Joie de lire, 2016

On propose régulièrement des histoires à bruiter grâce à une sonothèque aux enfants, cette fois-ci, nous tentons l’expérience avec les tout-petits. Les sons sont à déclencher au moment où le texte est prononcé:

Mettre les gaz

Elvis

Appuie sur le champignon

ZZZZ (ronflements)

dans le tunnel (moto)

Ambulance

Aaaaah (Freinage)

Je tente une échappée (Course cycliste)

Oh la vache

 

Conclusion Un train passe, Donald Crews, L’école des loisirs, 2017 Tchou tchouuu…. A bruiter grâce au métalo-notes en fonction des couleurs des wagons