Une Italie….Johan Dayt

La surprise en ce matin de fin septembre… Ma participation au « décollage » d’une petite maison d’édition m’était complètement sortie de l’esprit. voir  ici

Un petit livre : je l’ai trouvé très (trop?) petit quand j’ai ouvert l’emballage.

Un format surprenant pour un documentaire : à l’italienne, lecture de haut en bas, on n’a pas l’habitude.

une-italie

Et puis….quelques quatre-vingt-dix pages plus loin, je me réjouis d’avoir retrouvé ce beau pays qu’est l’Italie. Avec ses illustrations comme des fenêtres ouvertes sur ses paysages, ses senteurs, son histoire, ses ambiances. Pas besoin d’avoir de grandes pages quand l’illustration a avalé la double-page..et le lecteur!

Question : Dis-moi Johan, tu as peint tes aquarelles sur place?

Au prime abord, ce n’est pas THE livre que l’on va acheter pour un enfant bien qu’il fasse partie de la collection Corail ( à partir de 7 ans et pour toute la famille). Pourtant, La formule 1, le parc des monstres, les baleines, les pâtes, Pinocchio, les inventions et autres légendes de Venise plairont aux jeunes lecteurs. Les textes sont courts, allant à l’essentiel, ils présentent des petits coins de paradis avec poésie. (Mon côté instit a déjà sélectionné les extraits qui nous serviront de lecture.)

Question : Dis-moi Johan, vas-tu nous conter un autre pays ?

La maison Eliza est une petite maison d’édition qui se veut responsable, solidaire et « faiseuse* de livres de qualité ». Pauline, la directrice éditoriale,  nous envoie même un gentil petit mot avec le livre. Avec ce documentaire, elle nous promet de bien belles choses, alors on a hâte!

Une Italie, Johan Dayt, Maison Eliza, à paraître en février 2017, 14, 50 €.

maisoneliza.com

 

 

  • le mot est moche mais je l’aime bien.

 

 

 

 

 

De l’autre côté des Alpes..l’Italie

Week-end à Rome…

Tous les deux sans personne…..

si avec mon livre!cecf1a05021905ac19209f619d2824e7

L’ouvre-livres part à la découverte de la littérature italienne qui nous a livré, entre autres,  le très connu Pinocchio….Pour nous aider, Cristina.

Cristina est membre de l’association Natiperleggere, une association qui encourage la lecture d’histoires dès la naissance. Elle forme des bénévoles qui lisent ici et là des histoires aux enfants car ce temps de lecture est reconnu essentiel dans le développement relationnel et cognitif de l’enfant.

“Ogni bambino ha diritto ad essere protetto non solo dalla malattia e dalla violenza ma anche dalla mancanza di adeguate occasioni di sviluppo affettivo e cognitivo. Questo è il cuore di Nati per Leggere. Dal 1999, il programma ha l’obiettivo di promuovere la lettura in famiglia sin dalla nascita.”

***

Cristina, quelle place occupe la littérature jeunesse dans le panorama actuel de la littérature italienne?

ill 1

 

“Quelques éléments de l’association des éditeurs italiens diffusés au salon de Bologne en mars 2015.”

* Population italienne :      Enfants 0-14 ans: 8.448.133            Enfants 6-14 ans : 5.147.252

* Lecteurs de “au moins un livre non scolaire durant les 12 derniers mois”[1]

2-5 ans: 63,3% (“lit, colorie, feuillette des livres ou des albums illustrés tous les jours hors du temps scolaire”; 2011)

6-10 ans: 44,6%                11-14 ans: 53,5%              15-17 ans: 51,1%              18-19 ans: 51,7%

Moyenne nationale (Italie): 41,4%

* Maisons d’éditions actives dans le secteur Jeunesse [2] : 204 (195 en 2012)

*Librairie jeunesse et généraliste, indépendantes ou de grandes chaines[3] : 610 (+0,8%)

*Titres publiés[4] : 5.219 (+0,4%)

*Titres e-book publiés [5] : 2012: 822                           2013: 1.105                         2014: 1.949

*Répartition de la production en fonction de l’âge [6]:

0 a 2 ans: 6,2%                  3-4 ans: 34,8%                  5-6 ans: 20,9%                  7-8 ans: 17,1%

9-10 ans: 8,3%                  11-13 ans: 5,5%                Autres âges: 7,2%

* Auteurs italiens qui écrivent des livres jeunesse [7] : 320     Illustrateurs: 305

 

Cristina, quels sont les auteurs jeunesse lus en Italie? Et les illustrateurs?

ill 2

On lit beaucoup Gianni Rodari.

ill3

Piccoli vagabondi, Gianni Rodari, Einaudi Ragazzi , 2010 (1981).

ill4

C’era due volte il barone Lamberto ovvero I misteri dell’isola di San Giulio,

Il était deux fois le baron Lambert ou les mystères de l’ile de Saint-Jules, Gianni Rodari, La Joie de Lire, 2007.

ill5

Histoires au téléphone, Gianni Rodari, La joie de Lire, 2007

Et voici quelques auteurs contemporains :

ill6     Stefano Bordiglioni

    ill7 Gek Tessaro

   ill9                                                                                       Roberto Piumini

       ill10                                                                                    Annalisa Strada

ill12

Bruno Tognolini

ill11

Leo Lionni

ill13                                                                                     Antonella Abbatiello

ill15

Giusi Quarenghi

ill17

Bianca Pitzorno

ill16

 Giulia Orecchia

Quelques illustrateurs:

ill18                                                                                       Gek Tessaro

             ill19

                                                                                        Emanuele Luzzati

ill20                                                                                         Bruno Munariill21

Vittoria Facchini

 

Cristina, quels sont les grands éditeurs jeunesse italiens?

Mondadori, Franco Cosimo Panini, Piemme, Babalibri, Orecchio Acerbo, Topi Pittori, Artebambini, Carthusia, Corraini

ill22

Cristina, et la censure? Y a-t-il eu, comme en France, des polémiques avec des livres qui dérangent?

Dernièrement, il y a eu quelques exemples de protestations sur les livres qui ont pour thème la diversité de la sexualité.

 

 

Cristina, parle-moi du célèbre Salon du livre de Bologne…

arton67931

Le salon du livre de Bologne est le rendez-vous incontournable d’Italie pour tous les acteurs du livre, pour connaitre le monde de l’édition, les auteurs, les illustrateurs, les tendances, les nouveautés et les grandes réflexions sur la littérature jeunesse.

L’an prochain l’Allemagne sera le pays à l’honneur. Cette année, parmi les lauréats français :

chambre%20du%20lion_0001            Capture%20decran%202013-08-14%20a%2020.06.36     mention_cabinet_de_curiosites_cover_ok

 Cristina, parle-nous de ton expérience, de tes coups de cœur….

 La littérature pour la jeunesse est un univers magique…où l’imagination n’a pas de limites..; c’est le refuge des rêves. Le livre dont je me souviens en particulierpendant mon adolescence est  « Rasmus  e il vagabondo » d’Astrid Lindgren . C’est l’histoire d’un enfant orphelin qui n’est jamais adopté et qui réussit, après de multiples aventures à réaliser son rêve de famille.

 Dès l’âge de quelques mois, mes filles ont écouté des histoires, les lectures ont toujours occupé une place importante dans nos relations: une façon de créer une relation, une façon de manifester ses émotions. Exemples ….Le petit chaperon rouge, Cendrillon, Blanche-Neige, Pinocchio, Il GGG, Pllyanna, Peter Pan , Heidi … ( Lire avec la voix du loup, de la marâtre, des soeurs de Cendrillon….!!!!!)

ill25

Aujourd’hui, même si elles sont à l’école élémentaire et qu’elles lisent seules, je leur lis encore des histoires et elles aiment encore ce moment de calme. Je viens de finir de lire un recueil de fables traditionnalles russes de l’Editeur  » Jarkij Gorod » offert par une amie russe et j’ai commencé à lire « Il giardino segreto » de Burnett.ill26

Pendant longtemps, j’ai relu plusieurs fois  » Il meraviglioso mago di oz » de Frank Baum. Le livre que je lisais à mes deux filles quand elles étaient petites était un recueil de fables pour s’endormir avec de nombreuses comptines, issu de l’Enciclopedia della favola de Gianni Rodari. (Pour les enfants qui ne veulent pas aller dormir, la mouche à l’école, le voyageur de Tombouctou…)

Depuis toute petite, j’ai toujours préféré la lecture des classiques…les versions adaptées ou les originales.

Aujourd’hui je leur lis un peu de tout, des classiques à Géronimo Stilton.

En ce moment, nous nous constituons une bibliothèque de tous les Prix Andersen, avec les tous les auteurs qui ont remporté ce prix, depuis Angela Nanetti, Bernard Friot, Bianca Pitzorno etc…une collection jeunesse proposée par le journal économique “Il sole24ore”.

ill24 ill23

Mon expérience comme lectrice bénévole pour enfants en bibliothèque.

Un jour, j’ai découvert l’existance de l’association “Nati per leggere”, une association qui existe depuis quinze ans sur tout le territoire national dont l’objectif est de pomouvoir la lecture à voix haute aux enfants de 6 mois à 6 ans.

J’ai bénéficié d’un stage de formation par l’association et ainsi a débuté mon expérience de lectrice de bibliothèque.

Très belle expérience!!!!

ill27

 

 Quelques liens pour les curieux…..

http://www.andersen.it/

http://www.affafa.altervista.org/

http://www.liberweb.it/

http://www.giannirodari.it/

 

Et voici la Version Originale!

Oggi che posto occupa in Italia nel panorama generale la letteratura per Bambini/ragazzi ?

Alcuni dati dell’Associazione Italiana Editori diffusi in occasione della Children’s Book Fair di Bologna, marzo 2015

Popolazione residente (Fonte Istat):

Bambini 0-14 anni: 8.448.133 Bambini 6-14 anni: 5.147.252

Lettori di «almeno un libro non scolastico nei 12 mesi precedenti» (2014; Fonte Ufficio studi Aie su

dati Istat):

2-5 anni: 63,3% («Legge, colora, sfoglia libri o albi illustrati tutti giorni al di fuori dell’orario

scolastico»; 2011)

6-10 anni: 44,6%             11-14 anni: 53,5%                            15-17 anni: 51,1%                            18-19 anni: 51,7%

Media Italia: 41,4%

Case editrici (marchi) attive nel settore ragazzi (2013; Fonte Liber): 204 (195 nel 2012)

Librerie per ragazzi e librerie generaliste, indipendenti e di catena, con assortimenti significativi

(2014; Fonte: Annuario Andersen, 31): 610 (+0,8%)

Titoli pubblicati (2014; Fonte Ufficio studi Aie su dati IE – Informazioni editoriali): 5.219 (+0,4%)

Titoli e-book pubblicati (Fonte Ufficio studi Aie su dati studi Aie su dati IE – Informazioni editoriali):

2012: 822                            2013: 1.105                         2014: 1.949

Distribuzione della produzione di libri per fasce d’età (2014; Fonte Ufficio studi Aie su dati IE –

Informazioni editoriali):

0 -2 anni: 6,2%     3-4 anni: 34,8%   5-6 anni: 20,9%   7-8 anni: 17,1%   9-10anni: 8,3%     11-13 anni: 5,5%

Altro ragazzi: 7,2%

Autori italiani che scrivono abitualmente libri per ragazzi (2014; Fonte: stima Annuario Andersen,31): 320

Illustratori: 305

 

Quali sono gli autori più conosciuti in italia? E gli illustratori?

Si legge molto Gianni Rodari. Dei moderni, alcuni dei più noti italiani: Stefano Bordiglioni, Gek Tessaro, Roberto Piumini, Annalisa Strada, Leo Lionni, Bruno Tognolini, Antonella Abbatiello, Emanuela Bussolati, Giusy Quarenghi, Giulia Orecchia, Bianca Pitzorno.

Illustratori: Gek Tessaro, Emanuele Luzzati, Bruno Munari, Vittoria Facchini

 

Quali sono i grandi editori?

Mondadori, Franco Cosimo Panini, Piemme, Babalibri, Orecchio Acerbo, Topi Pittori, Artebambini, Carthusia, Corraini

Esiste la censura? Ci sono delle controversie come in Francia con dei libri che «disturbano» ?

Ultimamente si sono verificati alcuni casi di protesta per libri su temi Lgbt (Lesbiche, Gay, Bisessuali e Transgender).

L’importanza del Salone del libro di Bologna ?

La Fiera del libro di Bologna è l’appuntamento più importante ed imprescindibile per tutti gli operatori, per conoscere il mondo dell’editoria, autori, illustratori, tendenze, novità e riflessioni significative sulla letteratura per bambini e ragazzi.

  

Cristina et ses coups de cœur

La letteratura per l’infanzia è tutto un mondo magico…dove la fantasia non ha limiti …il rifugio dei sogni …

Sin da quando le mie bambine avevano pochi mesi le fiabe, i racconti hanno sempre avuto uno spazio importante nel rapporto tra me e loro: un modo di creare relazione , un modo per sfoggiare le emozioni .

 Tutt’ora nonostante sono alle elementari e leggono da sole, qualche volta leggo loro…le piace e le rilassa.

Sin da piccole ho preferito sempre la lettura dei classici…dalle versioni adattate a quelle originali.

 

Oggi loro leggono un po’ di tutto dai classici a Geronimo stilton….

Ora stiamo acquistando e leggendo insieme tutti i “Premi Andersen” con autori che hanno vinto il premio da Angela Nanetti, Bernard Friot, Bianca Pitzorno etc…una collana per ragazzi ideata dal giornale economico “Il sole24ore”.

 

La mia esperienza come lettrice volontaria per bambini in biblioteca.

 Un giorno ho saputo dell’esistenza della associazione “Nati per leggere” , un’associazione che opera da quindici anni su tutto il territorio nazionale e che ha l’obiettivo di promuovere la lettura a voce alta ai bambini dai 6 mesi ai 6 anni.

Ho fatto un corso di formazione realizzato dall’associazione ed è iniziata la mia avventura come lettrice in biblioteca.

Bellissima esperienza!!!!

 

Link utili.

 www.natiperleggere.it

 

 

[1] 2014; Source Ufficio studi Aie sudati Istat

[2] 2013; Source Liber

[3] 2014; Source: Annuario Andersen, 31

[4] 2014; Source Ufficio studi Aie su dati IE – Informations sur l’édition

[5] 2014; Source Ufficio studi Aie su dati studi Aie su dati IE – Informations sur l’édition

[6] 2014; Source Ufficio studi Aie su dati IE –Informations sur l’édition

[7] 2014; Source: stima Annuario Andersen,31

Tchon Tchon Bleu, de Pinin Carpi

Ah la la le livre que voilà ! Un comme on en attend tout le temps et un comme on en reçoit tous les … pas souvent.

Laissez-moi vous parler de cet incroyable paysan appelé Tchon Tchon Bleu, héros de ce livre cinquantenaire tout juste venu d’Italie où il est hissé à hauteur de culte. Je m’interroge sur la durée qu’il lui a fallu pour franchir la frontière…

Cet intrigant personnage vit paisiblement dans son champ d’orangers tranquillement protégé par son parasol bleu et orange qui lui sert de toit. Tchon Tchon Bleu fait partie de ces gens qui sont satisfaits de peu. Pourquoi avoir une maison quand on a un parasol ? Un jour, un drôle de neige tombe ce qui lui donne l’idée de fabriquer des glaces à l’orange (hum!) qu’il s’en va proposer en ville. Les glaces ne fondent pas en chemin car on est dans un conte et qu’on y fait à peu près ce qu’on veut pourvu qu’on en respecte les règles. En chemin Tchon Tchon Bleu rencontre un homme malheureux qui jette des perles dans la rivière car cela lui permet d’y mirer le visage de sa bien aimée. Le paysan ignore qu’il s’agit là de l’empereur, il ne sait même pas à quoi ce métier peu servir. C’est le début de leur belle amitié et de leurs aventures. Bien que l’histoire ne se déroule que sur deux jours, on croisera là des fées bonnes ou mauvaises, des jolies filles qui deviennent grosses (pour leur bien), des farfadets, des brigands, de la soupe de poulet aux amandes, des lucioles, un empereur qui n’aime pas la guerre, et bien sûr des kilos d’orange !

Maintenant un zeste d’histoire…

L’auteur, Pinin Carpi (drôle de prénom n’est-ce pas? En vrai c’est Giuseppe) est né dans une famille d’artistes à Milan en 1920. Il s’est passionné tout jeune pour les livres en en fabriquant lui-même. Sa famille et lui étaient très impliqués contre le fascisme. D’ailleurs, si ses livres pour enfants ne sont pas ouvertement politiques, on note tout de même la farouche volonté de l’empereur à ne pas faire la guerre. Tchon Tchon Bleu est son premier roman publié pour la jeunesse, en 1964. Il a même un blog qui lui est dédié (en italien).

Je ne résiste pas au plaisir d’une petite comparaison iconographique entre l’allure italienne et la classe à la française de notre paysan en vous livrant ici les deux versions. Regardez sa bouille de l’autre côté des Alpes où il répond au doux nom de Cion Cion Blú. Les illustrations sont d’Iris de Paoli. En voici une que j’ai choisie car on y voit un macaron apposé avec l’inscription « un grand classique pour tous les âges ». Nous revoilà dans la polémique de l’âge ! Tchon Tchon Bleu est un gros livre bien épais qui peut intimider les plus jeunes alors que le contenu est irrésistible et tout à fait adapté aux plus jeunes. C’est absolument le genre d’ouvrage à lire en famille si on a des semaines devant soi. Sinon, seul, puisque les chapitres sont courts et illustrés je prends le risque de dire qu’un bon lecteur d’une dizaine d’années peut se lancer à l’assaut de ce conte.

20131004-205132.jpg

Sur cette image on voit que tout y est très bleu et exagérément orange, d’ailleurs le chien de Tchon Tchon Bleu s’appelle O Ran Ge et son poisson rouge s’appelle Bleu. Une couverture parfaitement fidèle au contenu de l’ouvrage dans lequel le paysage entier semble être dans ces tons. Pour un peu ça commence comme du Ionesco : »Intérieur bourgeois anglais, avec des fauteuils anglais. Soirée anglaise… » Remplacez « anglais » par « orange » (ou « bleu » !) et vous avez du Carpi. Mais là où Ionesco m’étais resté coincé en travers de la gorge étant ado, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet ouvrage bien que le début qui nous introduit dans cet univers bicolore soit assez insistant sur ces deux termes. Une fois lancée dans cette folie bariolée je n’ai plus pu m’arrêter.

Observons maintenant la très belle version française proposée par les éditions MeMo. Ghislaine Herbéra (que j’adore soit dit en passant) a réinterprété tout en douceur l’univers délicatement dingo de Pinin Carpi (Voici donc notre paysan chinois à la manière de Ghislaine Herbéra :

20131004-205648.jpg

Ce qui nous saute au visage c’est le respect de l’illustratrice pour les tons employés bien qu’elle propose sa propre version du conte. On retrouve tout comme dans son intrigant album Monsieur cent têtes, des personnages parfois inquiétants. Ici il est question d’un mélange de folklore chinois, de bêtes féroces, de fantômes et de farfadets bien malicieux.

Je ne suis pas sûre que cet article reflètera suffisamment mon débordement de joie à la lecture de ce livre mais j’espère vous avoir quand même intrigués car Tchon Tchon Bleu, je vous le dit, c’est pas tous les jours qu’on en voit des comme lui.