Colorier, découper, coller, plier, calculer, … pour s’occuper, apprendre et se détendre

8ème jour de stage et il faut aussi apprendre que la librairie hors-les-murs, ça existe et c’est indispensable. Aspect médiation. Ainsi, Astrid prépare une sélection de documentaires, petits jeux et autres, pour une fête de la nature à laquelle elle participera bientôt dans un lycée agricole voisin. Outre son stand, c’est elle également qui organise la venue des auteurs qui seront sur place lors de cette journée particulière. Donc qui dit nature, dit : reconnaître les arbres, fabriquer son herbier, découvrir le langage des fleurs, différencier les petits oiseaux et s’inspirer de la forêt.

Respirez, c’est presque l’été !

Au rayon jeunesse, poussée par une curiosité sans nom (exagération est mon 2ème prénom…), je m’amuse à faire l’inventaire des cahiers d’activités qui représentent une part de vente importante du marché du livre jeunesse (voir l’étude suivante : http://www.inaglobal.fr/edition/article/le-livre-jeunesse-joue-dans-la-cour-des-grands-8955).

Ce qui se prouve aussi, à la librairie. Je découvre alors un rayon très varié, entre coloriage (même magique), gribouillage, mandala, autocollant et sticker, gommette, pliage, dessin, labyrinthe, blague, devinette, rébus, point par point, paper toys, pochoir. Et vous vous doutez bien que cette liste n’est pas exhaustive.

Côté éditeurs, tout le monde s’y met : (J’aime les listes aujourd’hui) 1.2.3. Soleil, Albin Michel, Amaterra, Auzou, Bayard, Bordas, Chantecler, les Deux coqs d’or, Du Rouergue, Gallimard, Glénat, Grenouille éditions, Hachette, Hatier, Hemma, Kimane, Les éditions du patrimoine et des monuments historiques, Les Grandes Personnes, Larousse, Lito, Milan, Nathan, Piccolia, playBac, Retz, Rue du Monde, Sassi, Seuil, Vigot…

Quelle chance pour les enfants d’y retrouver leurs héros préférés – Petit ours brun, Trotro, Chi, Tchoupi, Peppa…- ou un concept ou un jouet déjà familier – Lego, Pyjamarama. Et tout y passe, les animaux, la ferme, les transports et les véhicules, les princesses, les pirates (ou l’inverse), les dinosaures, la nature, les contes. On peut également profiter du cahier de défoulothérapie® de chez playBac.

En ce qui me concerne, j’ai un réel coup de coeur pour les cahiers Amaterra, le « Coller, dessiner, créer » de Thereza Rowe et le « Tout sur l’espace » de Harriet Russell. Et je me dis que si c’était à refaire, un mémoire en littérature jeunesse sur ce sujet là, pourquoi pas ?