Je lis tu joues n°2

En ce mois d’août octobre, ce sont plusieurs petits ateliers construits d’après des livres sur lesquels les enfants peuvent tourner qu’on propose aux 9-11 ans du centre de loisirs (oui, ben avec les vacances, la rentrée, tout ça, cet article a vu sa publication complètement décalée). Aujourd’hui, ce sont 4 activités qu’on vous détaille; on peut imaginer un atelier par adulte présent. L’idéal par beau temps est d’être en extérieur pour cette séance imaginée pour 1h30 environ.

 

Matériel

1 ardoise + 1 feutre pour compter les points

Crayons + feuilles blanches + appareil photo

Sélections de livres

 

  • 1,2,3 soleil

Un joueur (la sentinelle) se place face à un mur. Les autres joueurs se placent en ligne à environ 20 pas de lui (distance à adapter en fonction de l’âge des enfants). La sentinelle tape 3 fois le mur et commence la narration d’une histoire, des temps de lecture très courts (une phrase, un groupe de mots, un mot) qui permettent aux autres joueurs d’avancer tout en restant attentifs à la narration de l’histoire. À chaque fois que la sentinelle interrompt sa lecture et se retourne, les joueurs doivent obligatoirement s’immobiliser. Si la sentinelle constate qu’un des joueurs avance, bouge, ou perd l’équilibre, il le renvoie à la ligne de départ. Le premier joueur à atteindre le mur gagne le droit de finir la lecture de l’histoire, d’en choisir une autre ou de prendre la place de la sentinelle.

Sélection :

Devinettes en herbe, Chiara Armellini, La Joie de lire, 2016

Dans les poches d’Alice Pinocchio Cendrillon et les autres, Isabelle Simler, Editions Courtes et longues, 2015

(sur ces titres, les enfants peuvent deviner de quoi il s’agit et avancer en même temps 😉 c’est une façon de glaner des points bonus )

 

Haïkus des tout-petits, Alain Serres, Judith Gueyfier, Rue du monde, 2016

La ronde des contes, Mélusine Thiry, Hongfei, 2011

Comptines des sorcières, Françoise Bobe, Benjamin Chaud, Bayard jeunesse, 2004

Avec toi, Pauline Delabroy-Allard, Hifumiyo, Thierry Magnier, 2019

 

  • Histoires en mouvements

On choisit plusieurs histoires dans lesquelles des noms de personnages ou des mots sont cités fréquemment. On dresse une liste de mouvements correspondant à chaque terme retenu. Les joueurs ayant mémorisés ces mouvements se placent en ligne. L’adulte commence la lecture. A chaque énoncé d’un mot-clé, les joueurs doivent exécuter le mouvement déterminé au préalable. Le lecteur peut aussi exécuter les gestes en même temps que le groupe d’enfants pour dynamiser le jeu.

Sélection :

Boucle d’or, Julia Chausson, Actes Sud Junior, 2012

– Grand(e): sauter à cloche pied

– Moyen(ne) : mettre les mains sur les hanches

– Petit(e): taper dans ses mains

 

Les deux maisons, Didier Kowarsky, Samuel Ribeyron, Didier Jeunesse, 2004

– Sucre: sauter à pieds joints

– Sel: s’accroupir

– Terre: tourner sur soi-même

 

Les trois petits chats, Anne Fronsacq, Eglantine Ceulemans, Père Castor-Flammarion, 2014

– Maman : lever les mains en l’air

– Chatons : sautiller

-Chat : imiter le chat

– Souris : se coucher

 

Va t’en gros loup méchant, Anne-Marie Chapouton, Vanessa Gautier, Père Castor-Flammarion, 2018

Lapins : imiter le lapin

Loup : imiter le loup

Fraise : se gratter la tête

 

Les trois boucs, Jean-Louis Le Craver, Rémi Saillard, Didier Jeunesse, 1999

Poilu : s’asseoir

Velu : danser

Barbu : pas chassé

Troll : marcher lourdement

 

  • Le Cadavre exquis

Dans cette variation du cadavre exquis, il s’agit pour les enfants de créer individuellement des phrases poétiques/rigolotes/farfelues/dégoûtantes à l’aide des titres de livres (différentes caisses de livres sont à leur disposition). Selon le nombre d’enfants, on peut également créer sa phrase en binôme.

Sélection :

Prévoir de petits papiers blancs + des crayons pour que les enfants écrivent les mots/verbes à conjuguer manquants. Prévoir un appareil photo pour immortaliser leurs créations.

  • Le téléphone arabe conté

A partir d’un album court ou d’une histoire simple. Raconter l’histoire dans le creux de l’oreille d’un enfant puis faire circuler. Le dernier participant raconte l’histoire à voix haute. Comparer la version finale à la version initiale.

Sélection :

D’après Il était une fois …contes en haïkus, Agnès Domergue, Cécile Hudrisier, Thierry Magnier, 2013

On avait déjà proposé ce type de séance dans le cadre des TAP et c’était retracé ici.

Maison(s)

Réfugions-nous dans quelques maisons de papier pour cette dernière racontée de l’année spéciale « Je lis, tu dessines ». L’après-midi sera consacrée à la fabrication de maisons diverses et variées à partir d’enveloppes telle que le blog de Maman Nougatine nous l’avait inspiré ici.

La racontée en détails:

Rien du tout, Julien Billaudeau, Grains de sel, 2016

Au début, il n’y avait rien. Rien du tout. Bien sûr, ici ou là, il y avait quelques arbres. Mais ce n’était presque rien… Jusqu’à l’arrivée de Monsieur C. …

 

La clé sous la porte, Julia Chausson, A pas de loups, 2018

C’est armée de mon trousseau de clés merveilleux que nous ouvrons ce livre-jeu pour une enquête au royaume des contes de fées. L’idée de Julia Chausson a été de mêler de mystérieuses petites annonces à ses gravures enchanteresses. Mais à qui peuvent bien appartenir ces étranges clés d’un temps passé?

 

Voici notre maison, Fiep Westendorp, Albin Michel Jeunesse, 2016

Pour cet album aux phrases minimalistes, nous vous proposons une lecture bruitée dont les sons ont été piochés sur le site de la sonothèque. L’héroïne chemine de page en pièce et un son particulier l’accompagne en complétant le récit textuel lors de la visite de sa maison. Voici les liens vers notre sélection sonore:

Porte d’entrée qui grince

Cuisine

Cheminée du salon

Verre cassé

Oiseaux

Chasse d’eau

Ronflements

Miaulements

Train électrique

Horloge

RDV sur notre compte Instagram pour découvrir une vidéo de cette lecture bruitée 😉

 

Les voisins, Einat Tsarfati, Cambourakis, 2017

L’artiste dévoile les vies inventées des familles de voisins de l’immeuble habité par une petite fille à l’imagination débordante. Chaque page ouvre ainsi la porte d’un appartement différent, dévoilant les vies cachées des divers étages de l’immeuble. Titillant la curiosité de chacun, cette histoire cultive l’imaginaire tout en rappelant joyeusement la nécessité d’une bienveillance et d’une tolérance face aux mœurs des uns et des autres.

 

La maison des bisous, Claudia Bielinsky, Casterman, 2017

Voici un petit ours en quête de bisous. Tu veux l’aider à chercher qui voudra bien l’embrasser ? Pour cela ouvre la porte, soulève les couettes et les tapis, écarte les rideaux, regarde dans les placards… et fais plein de rencontres surprenantes et rigolotes. Bienvenue dans la maison des bisous ! Des flaps à soulever pour entamer une chouette collection de bisous : bisou prout de mammouth, bisou de crapaud vilain pas beau, bisous de fourmis guilis guilis…

Qui fonctionne aussi bien avec les tout-petits qu’avec des plus grands 😛

 

Belle maison, Anaïs Brunet, Sarbacane, 2017

L’été est là. La narratrice, somnolante, est soudain réveillée par le bruit d’une clé fourrageant dans sa serrure : ses chers enfants sont revenus ! Comme on le découvre aussitôt, cet être sensible, impatient des jeux qui s’annoncent, est une maison de famille au charme suranné, édifiée au bord de la mer. Douée de raison et de la force d’aimer, elle vibre et s’émerveille…

 

Une maison pour quatre, Gilles Bizouerne, Elodie Balandras, Syros, 2015

Tigre, Eléphant, Serpent et Hibou se rencontrent un jour et ont une drôle d’idée : « Et si on construisait une maison ? » En utilisant les capacités de chacun, les quatre animaux construisent une pièce avec les moyens du bord. Mais la nuit leur réserve bien des surprises…

 

On déménage, Alice Brière-Haquet, Barroux, Little Urban, 2016

À vendre petite maison qui renferme les heureux moments partagés avec Papa, Maman, mon grand frère et moi… Un texte génial d’Alice Brière-Haquet conçu comme une petite annonce immobilière mêlé au graphisme tendre et coloré de Barroux pour appréhender un déménagement en douceur.

 

Grandimage « Chez Mémé », Cécile Gambini, La maison est en carton, 2011

Carnaval des animaux, Camille Saint-Saëns, Pépito Matéo, Vanessa Hié, Didier Jeunesse, 2011

Lire le texte de Cécile Gambini sur le paravent puis écouter le « Final » tiré du Carnaval des animaux pour illustrer en musique la recherche des détails de la Grandimage préalablement distribués aux enfants.

Nous avons clos le projet 2018-2019 par un goûter où les parents furent conviés à la bibliothèque afin de découvrir l’exposition de toutes les productions ainsi que les sélections de livres thématiques.

Retour sur Ce Fameux livre

Si vous avez loupé l’exposition Ce fameux livre! qui se déroulait du 15 au 31 octobre dernier à la médiathèque Françoise Sagan (8 Rue Léon Schwartzenberg, 75010 Paris), et bien allez donc faire un tour sur la page Facebook dédiée à l’événement où vous pouvez retrouver tous les illustrateurs participants!

AFFICHE_EXPO_02_VERDE_2

Elle permettait de découvrir des chefs-d’œuvre de l’histoire du livre jeunesse mis en regard avec le travail d’illustrateurs contemporains. Le pôle jeunesse et patrimoine de la médiathèque Françoise Sagan, la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse et le MOTif invitaient ainsi 40 illustrateurs à créer une image en relation à un livre d’enfance les ayant marqués.

Le principe est simple : chaque artiste a retrouvé son livre d’enfance (au fond patrimonial Heure Joyeuse ou… dans sa mémoire, son grenier…), et l’a présenté en vitrine. Son œuvre lui répond en face, accompagnée d’un petit texte qui explique pourquoi ce livre-là, nous faisant partager son émotion d’enfant et d’artiste.

Cette médiathèque accueille le fonds patrimonial de l’Heure Joyeuse, qui fut la première bibliothèque consacrée à la jeunesse en France et dont le fonds regorge de livres pour enfants du XVIème siècle à nos jours.

Ce patrimoine a donc été revisité par les illustrateurs parrains et lauréats du concours « Voyage professionnel à la Foire de Bologne », organisé depuis trois ans par Le MOTif et La Charte des auteurs et des illustrateurs pour la jeunesse, au cours duquel des auteurs jeunesse confirmés parrainent de jeunes auteurs-illustrateurs et les accompagnent à la foire internationale de Bologne.

L’exposition Ce fameux livre ! présentait en vis-à-vis un mur exposant les œuvres des jeunes artistes et des parrains et marraines, et des vitrines pour présenter les livres de la collection qui correspondent. En outre, une tablette numérique permettait de rentrer dans les coulisses de la création en feuilletant les croquis et brouillons des dessins exposés. Enfin, des doubles contemporains des livres exposés en vitrine et des livres illustrés par les auteurs exposés, à lire et relire, à haute voix ou pour soi-même, issus des collections de la section jeunesse, sont empruntables à domicile, tandis que d’autres titres, notamment les plus anciens, sont consultables au premier étage dans la salle de lecture du fonds patrimonial.

Les illustrateurs : Gala Vanson, Chloé du Colombier, Lucia Calfapietra, Antoine Doré, Carine Hinder, Chloé Francisco, Malik Deshors, Elena Del Vento, Marie-Noëlle Horvath, Elise Wilk, Camille Louzon, Christophe Bataillon, Eva Vincze, Julie Colombet, Minji Lee-Diebold, Nathalie Desforges, Ingrid Sinsung, Emmanelle Bastien, Arno Célérier, Roberto Ianoco, Olivier Charpentier, Annabelle Buxton, Pauline Kalioujny, Clothilde Delacroix, Franck Omer, Laureen Topalian, Loïc Froissart, Éloïse Scherrer, Louise Duneton, Thomas Perino, Géraldine Alibeu, Julia Chausson, Jean-François Martin, Marie Quentrec, Gilles Bachelet, Joëlle Jolivet, Amelie Jacowski, Gaëtan Dorémus, Anaïs Massini

Et pour en savoir plus sur ce projet autour des lectures d’enfance d’illustrateurs, nous vous invitons à écouter une interview autour de l’exposition dans l’émission de Véronique Soulé: Ecoute ! il y a un éléphant dans le jardin, sur Aligre FM, diffusée le 21 octobre 2015.

 

Pratique d’actions motrices pour les enfants jusqu’à 7 ans

Moi qui ai toujours véritablement DETESTE le sport à l’école, je m’épate presque de proposer l’ouvrage du jour… Mais ne soyez pas étonné(e)s! Allier motricité et littérature jeunesse n’est pas une idée si farfelue!

Que vous soyez enseignant à la maternelle, éducateur ou animateur, voici un support concret pour vous aider à enrichir et donner du sens à vos actions visant à développer la motricité chez les plus jeunes; elles sont réalisables en salle ou à l’extérieur.

pratiqued'actionsmotricesamphoraPratique d’actions motrices, pour les enfants jusqu’à 7 ans, Catherine Saublens, Amphora, 2014, 23,50 €

Ce qui nous a particulièrement plu, c’est que par l’introduction des histoires et des différents thèmes abordés, Catherine Saublens – éducatrice spécialisée et professeur d’éducation physique de formation – offre une motivation supplémentaire aux jeux et aux exercices pratiques des enfants et élargit ainsi leurs champs d’expérimentation. On trouve d’abord 3 chapitres représentant les trois grandes parties d’une séance de psychomotricité pédagogique et opérationnelle: mise en train, corps de leçon et retour au calme. A chaque chapitre, on trouve une répartition des jeux par tranche d’âge: petite, moyenne et grande section. On trouve ensuite une série d’exercices où les apprentissages scolaires sont combinés aux séances de psychomotricité. Pour finir, on découvre quelques astuces afin de créer le matériel qui manquerait…

Parmi les ateliers, parcours et autres circuits proposés, divers volets sont associables à des récits, qu’on songe aux supports papier, vidéo, audio et/ou multimédia: contes & légendes, comptines & chansons, fêtes & traditions, éveil historique etc.

Ainsi, dans les « Contes & légendes » évoqués, on peut exploiter des récits tels que Blanche-Neige, La Princesse et la grenouille, Le Roi Arthur, Le Monde de Narnia, Mulan ou encore Peter Pan et Le livre de la jungle dont on vous suggère quelques éditions:

perterpan&wendyPeter Pan & Wendy, James Matthew Barrie ; adaptation de Jean-Pierre Kerloc’h ; raconté par Eric Pintus, musique de Charles Mingus, Ilya Green (ill.), Didier jeunesse, 2011, 23,80 €

mowgli

Mowgli, d’après Le livre de la jungle et Le second livre de la jungle de Rudyard Kipling, traduction et adaptation de Maxime Rovere, Justine Brax (ill.), Milan Jeunesse, 2013, 18,90 €
A noter, l’éditeur italien White Star kids initie une nouvelle collection de pop-ups signés Agnese Baruzzi. Il s’agit d’adaptations de romans tirés du patrimoine littéraire enfantin. Agnese Baruzzi allie la technique du livre-théâtre, de sublimes découpes au laser et une illustration contemporaine. Les scènes 3D émergent des pages grâce à une conception ingénieuse et complexe, permettant aux jeunes lecteurs de plonger dans l’atmosphère magique du Pays imaginaire ou dans le cadre vivifiant de la jungle indienne. Autres titres disponibles: Dracula et Frankenstein.
peterpanagnesebaruzzi
Peter Pan, Agnese Baruzzi, White Star kids, 2014, 24,90 €
livredelajungleagnesebaruzzi
Le livre de la jungle, Agnese Baruzzi, White Star kids, 2014, 24,90 €
Pour le volet « Comptines & chansons », on peut mettre en avant une nouvelle collection chez Rue du monde, « Les petits chaussons », du nom de l’illustratrice ayant signés les 4 premiers titres, Julia Chausson. Ah! les crocodiles se mariera parfaitement à la séance « Rivière aux crocodiles » de Catherine Saublens par exemple.
ah les crocodiles julia chausson
Ah! les crocodiles, Julia Chausson, coll. « Les petits chaussons », Rue du monde, 2014, 7,80 € 
La technique d’illustration utilisée ici – la gravure sur bois – caractérise cette collection consacrée aux comptines traditionnelles. A chaque volume, une comptine est revisitée s’achevant avec une chute originale, une note humoristique ou un pied de nez. L’image évolue au fil des pages, au gré d’un principe qui change pour chaque titre. Sont déjà parus: Pomme de reinette, Gentille alouette, Promenons-nous dans les bois.
Enfin, « Fêtes & traditions » sont largement évoquées avec des séances conçues autour d’évènements tels que la Saint Nicolas, Noël, Carnaval, la fête foraine etc où de nombreux livres peuvent être exploités.