Le facteur est passé!

Nous voilà d’attaque pour une nouvelle année de « Je lis, tu dessines » dont j’avais déjà expliqué le principe . Oui, en fait non, il y a eu le reconfinement, le redéconfinement préannoncé, on finit par être complètement tourneboulés dans nos programmations nous! Alors pour aujourd’hui, ce qui est sûr c’est qu’on parle de la première séance qui a été préparée pour 2020-2021, et dont le thème tombe plutôt pas mal avec cette période de l’année, celle de l’Avent où l’on songe déjà avec envie aux fêtes de Noël et où certain(e)s préparent leur lettre au Père Noël (oui – non – peut-être – ça dépend => rayer la mention inutile). 

J’ai été une nouvelle fois inspirée par le travail de la bricolote « lepoul_bot » qu’elle présente ici et dont je reparlerai plus tard parce qu’elle m’a donné pleiiiiiin de pistes pour de nouveaux supports. Intitulée « Le facteur est passé », la séance traite du courrier, du facteur, de la lettre dans tous ses états quoi!

Equipée de ma besace de facteur contenant des miniatures d’enveloppes, carte postale, timbre, colis et autre message à l’effigie des livres choisis pour la racontée, j’ai aussi déniché une tenue proche de l’uniforme du postier à savoir une casquette et des vêtements bleu marine. Effet garanti! Il suffit ensuite de piocher l’une ou l’autre des missives et de raconter l’histoire associée.

INTRO chanson « Le facteur n’est pas passé »

PILES DE LETTRES La tournée de facteur souris, Marianne Dubuc, Casterman, 2015

CARTE POSTALE Rébellion chez les crayons, Drew Daywalt, Kaléidoscope, 2014

LETTRE Sylvia L’espiègle, le correspondant, Marika Maijala, Juha Virta, Cambourakis, 2014

MESSAGE Je t’ai écrit un message, Lizi Boyd, Albin Michel Jeunesse, 2018

LETTRE A BORDURE BLEUE ET ROUGE Le gentil facteur ou lettres à des gens célèbres, Janet et Allan Ahlberg, Albin Michel Jeunesse, 1996

TIMBRE Petit pois, Davide Cali, Sébastien Mourrain, Actes sud junior, 2017

COLIS Le colis rouge, Clotilde Perrin, Rue du monde, 2007

A présenter en écoutant « Tango Romantico » tiré de Petits sauts délicats de René Aubry

ENVELOPPE SUR L’ENVERS La cachette, Andrée Prigent, Didier jeunesse, 2019

Encore d’autres idées de lectures ci-dessous ou encore , ici et parce que les récits épistolaires, on adore ça à l’Ouvre-livres! Et d’ailleurs, la lettre au Père Noël pourrait faire l’objet d’une catégorie à elle seule (note pour plus tard 😉 ).

Publicité

Un vent d’histoires hivernales

Plus épisodique que les séances dédiées aux tout-petits, voici tout de même venir une heure du conte pour les 3 ans et plus. Ce « vent d’histoires hivernales » emmène les enfants suivre des traces dans la neige… Retour sur la racontée.

  • Jeu de doigts d’introduction « Clic clac, dans tes mains »

Clic clac, dans tes mains
Ça les réchauffe, ça les réchauffe
Clic clac, dans tes mains
Ça les réchauffe vite et bien !

Prêts à suivre les traces dans la neige ?

  • Regarde la neige, bébé ! Olivier Dunrea, Kaléidoscope, 2003

Il fait froid dehors. Près du feu, Maman berce doucement Bébé. Mais la neige se met à tomber et c’est un vent de magie qui souffle sur la paisible soirée.

  • Chanson « Neige neige blanche »

Neige neige blanche (regarder en l’air et tendre les mains)

Tombe sur mes manches (se frotter les bras)

Et sur mon tout petit nez (se toucher le nez)

Qui est tout gelé

 

Neige neige blanche (regarder en l’air et tendre les mains)

Tombe sur ma tête (se frotter la tête)

Et sur mes très gros souliers (bouger les pieds)

Qui sont tout mouillés

 

Neige neige blanche (regarder en l’air et tendre les mains)

Viens que je te mange (se frotter le ventre)

Pose toi tout doucement (ouvrir les 2 mains en coupe)

Comme un p’tit fondant (Mmmmm)

 

  • A travers la vitre, Saori Kamino, Lirabelle, 2012

Si vous n’avez pas la chance d’avoir le kamishibaï que l’on trouve particulièrement efficace, vous pouvez toujours comme nous lire la version papier 😉 On quitte un instant la neige mais poursuivons notre quête de traces!

C’est un jour d’hiver. Dehors, la neige a recouvert la campagne. Dans la maison, la buée s’étale sur la grande vitre du salon. Qu’y a-t-il derrière la vitre ? Qui ne s’est jamais amusé enfant à dessiner sur les fenêtres embuées ? C’est un jeu de cache-cache que nous offre Saori Kamino. Découvrons qui se cachent derrière la vitre…

  • Lignes, Suzy Lee, Les Grandes personnes, 2019

On a décidément pris goût à mettre en musique les albums sans texte. Pour ce titre, on s’est inspiré de la chaîne Youtube de Fortissimo qui initie à l’écoute de la musique classique. Il a notamment conseillé une playlist autour de l’hiver, du froid et de la neige, et on a trouvé la pièce « Winter night » de Frederick Delius parfaite pour illustrer Lignes:

Tout commence avec une simple ligne. Entre réalité et imaginaire, cet album retrace le parcours d’une jeune fille en patins à glace sur un bassin gelé, ou peut-être plutôt celui d’un crayon sur une feuille blanche… 
Une histoire poétique au graphisme pur, un livre sans texte qui enchantera les amoureux des livres de tout âge.

Petite précision: on a choisi d’écouter le début du morceau en accordant 10 secondes à chaque double page.

  • Chanson « L’hiver est tout blanc », Raymond Fau

L’hiver est tout blanc, tout blanc, tout blanc.
L’hiver est tout blanc de givre et de neige
L’hiver est tout blanc, tout blanc, tout blanc
Papillons de neige volant dans le vent…

  • A qui sont ces moufles ? Yukiko Tanemura, Nobi nobi, 2019

Un jour de neige, la petite Maé trouve en se promenant une paire de moufles au nom de « Julie « . Elle décide donc de suivre les traces de pas afin de les rendre à sa propriétaire. Mais en route, elle tombe sur une écharpe, puis un énorme pull… Oh ! Et encore plus loin sur le sentier, des bijoux qui brillent, tandis que d’autres choses semblent se trouver sur la colline… Au fur et à mesure qu’elle collecte tous ces petits trésors dans sa luge, le jeu de piste continue. Une balade malicieuse sur le chemin immaculé de l’enfance, dans de superbes paysages hivernaux.

  • La grande descente, Catherine Tamain, Marjorie Béal, Ane bâté éditions, 2016

La grande descente en luge, joyeusement mouvementée, de deux enfants.

  • Les secrets de l’hiver, Carron Brown, Georgina Tee, Le courrier du livre jeunesse, 2016

Comment vivent les animaux en hiver ? Place une lampe derrière chaque page et regarde. Explore les recoins de la forêt gelée et tu iras de surprise en surprise ! Des escargots et des grenouilles des bois endormis, des renards fringants et des cerfs gourmands de baies rouges, une belette cachée dans la souche d’un vieil arbre, un ours qui hiberne… Tu vas découvrir les secrets des animaux pour survivre au grand froid de l’hiver !

Une collection documentaire ludique et originale dont on reparlera volontiers tant elle a plu aux jeunes lecteurs.

  • Chanson « Il neige il neige il neige » (sur l’air de « Il était une bergère »)

Il neige (X3)

et ron et ron, des flocons tout ronds
Il neige (X3)

des p’tits bedons tout ronds (X2)


Volez flocons de neige
Et ron et ron, volez tous en rond
Volez flocons de neige
Comme des papillons ron ron (X2)


Dansez flocons de neige
Et ron et ron, dansez tout en rond
Dansez flocons de neige
En joyeux tourbillons ron ron (X2)

  • Maman renard, Amandine Momenceau, L’Agrume, 2015

Une forêt enneigée, c’est l’endroit idéal pour une partie de cache-cache. Mais gare à ne pas trop s’éloigner de Maman.

Sublime album grand format aux pages ajourées, découpées, épuisé mais qu’on espère réédité prochainement chez l’Agrume dont les livres sont toujours de qualité

  • Lutin des bois, Philippe Ug, Les grandes personnes, 2015

A la fin de l’hiver, tous les lutins se réunissent pour aller voir si la glace a fondu et si l’eau du ruisseau s’écoule de nouveau. Les paysages hivernaux se déploient en trois dimensions, et on y rencontre la lutine du petit bois, le lutin des forêts, ou encore le lutin des sapins. Tous courent de page en page pour célébrer la fin de l’hiver.

Mais quel superbe pop-up de saison…

  • Jeu de doigts de conclusion « Clic clac, dans tes mains »

Clic clac, dans tes mains
Ça les réchauffe, ça les réchauffe
Clic clac, dans tes mains
Ça les réchauffe vite et bien !

Si mes histoires vous ont plu, applaudissez !

 

Que d’émotions

Au programme de cette racontine, des émotions à la pelle, pour évoquer avec les tout-petits ce qui traverse leur corps et leur cœur…

Pour ça, on a utilisé certaines doubles pages de ce grand classique pas toujours aisé à proposer aux plus jeunes:

La couleur des émotions, Anna Llenas, Editions Quatre fleuves, 2014

On a sélectionné quelques émotions phare puis raconté et/ou chanté en suivant :

JOIE : Chanson « si tu … »

Si tu as d’la joie au cœur, Frappe dans tes mains x2

Si tu as d’la joie au cœur x3

Frappe dans tes mains

+ lecture : Un câlin, Malika Doray, MeMo, 2014

On a intercalé des couplets adaptés d' »Une chanson douce » tirée de ce recueil:

100 activités pour signer et communiquer avec bébé, Flavie Augereau, Nathanaëlle Bouhier-Charles, Nathan, 2016

on se sépare:

une chanson douce que me chantait ma maman,

en suçant mon pouce, j’écoutais en m’endormant…

on se retrouve:

des chatouilles très drôles que me faisait mon tonton,

des pieds à la tête, ensemble nous rigolions…

on a un chagrin:

un câlin tout doux, que me faisait mon papa,

là tout contre lui, j’aimais être dans ses bras…

on s’est fait mal:

les bisous partout que me faisait ma grande sœur,

partout dans mon cou, ça faisait battre mon cœur…

on est énervé:

les belles histoires que me lisait mon papi,

blotti contre lui, c’était bien les jours de pluie…

on est fatigué:

une chanson douce que me chantait ma maman,

en suçant mon pouce, j’écoutais en m’endormant…

TRISTESSE : Chanson « si tu … »

Si tu es vraiment très triste, Frotte tes yeux x2

Si tu es vraiment très triste x3

Frotte tes yeux

+ chanson : « Mon petit lapin a bien du chagrin »

Avec une peluche lapin aux oreilles tombantes, demander en parallèle aux enfants de se frotter les yeux avec leurs poings.

Mon petit lapin a bien du chagrin
Il ne saute plus dans son petit jardin X2

Saute, saute, saute mon petit lapin
Danse, danse, danse dans ton petit jardin
Saute, saute, saute mon petit lapin
Et dépêche-toi d’embrasser quelqu’un

Mon petit lapin a bien du chagrin,
Il ne mange plus au fond du jardin. X2

Saute, saute, saute, mon petit lapin.
Danse, danse, danse, dans ton p’tit jardin.
Saute, saute, saute, mon petit lapin.
Tu auras des pommes, tu auras du pain.

Saute, saute, saute, mon petit lapin.
Danse, danse, danse, dans ton p’tit jardin. X2

 

COLERE : Chanson « si tu … »

Si tu es très en colère, Tape du pied x2

Si tu es très en colère x3

Tape du pied

+ lecture : Max et lapin, la tarte à la colère, Astrid Desbordes, Pauline Martin, Nathan, 2017

 

PEUR : Chanson « si tu … »

Si tu as vraiment très peur, Prends ton doudou x2

Si tu as vraiment très peur x3

Prends ton doudou

+ lecture : Va t’en grand monstre vert, Ed Emberley, Kaléidoscope, 1996

Avec la boîte à tonnerre à mi-récit.

 

DOULEUR : Jeu de doigt tirée de Sur le dos d’une souris, Cécile Bergame, Cécile Hudrisier, Didier Jeunesse, 2004

Allo ? docteur ? (mimer un appel téléphonique avec la main)

Aujourd’hui, ma main est malade,

Elle a mal au ventre. (caresser en petits cercles la paume de l’autre main)

Qu’est-ce qu’il faut lui donner ?

Le premier docteur dit :

« Il faut lui faire un gros câlin ! »

  • Oooh, c’est bien ! (mimer le bercement, un bras sur l’autre)

Le deuxième docteur dit :

« Il faut lui donner un médicament ! »

  • Un médicament ? Pft ! Berk ! (faire la grimace)

Le troisième docteur dit :

« Il faut lui donner du sirop ! »

  • Mmm ! miam miam ! (se passer la main sur le ventre)

Le quatrième docteur dit :

«  Il faut lui mettre un suppositoire dans les fesses ! »

  • Aïe ! ouille ! (puis sur les fesses)

Et le cinquième ; le plus petit,

Celui qui s’appelle Petit dur, il dit :

« Il faut lui faire une piqûre ! »

  • Et pic, pic, pic, pic, pic la main est guérie ! (piquer la paume)

 

DEGOUT : Chanson « si tu … »

Si tu es très dégoûté, Bouche ton nez x2

Si tu es très dégoûté x3

Bouche ton nez

+ lecture finale en montrant la dernière page du pop-up:

Dans mon petit cœur, Jo Witek, Christine Roussey, Albin Michel Jeunesse, 2013

 

Mers, océans & pirates

Partage du jour d’une racontine proposée lors d’un accueil de classe de Grande Section de Maternelle. L’enseignante souhaitait introduire la période scolaire portant sur les mers, océans & pirates.

Introduction

Je trouve une caisse – cric, crac

Dans cette caisse,

Je trouve une boîte

Et dans la boîte – cric, crac

Je trouve une valise

Et dans la valise – cric, crac

Je trouve une nouvelle boîte

J’ouvre la nouvelle boîte – cric, crac

Je trouve un sac

Et dans ce sac,

Qu’est-ce que je trouve

Quand je l’ouvre ? – cric, crac…

Un coffre à trésor…

Croyez-vous qu’il contienne quelque chose ? Quelque chose de précieux ?

MEDUSE : « La mer est calme » d’après Je chante avec mon bébé, Agnès Chaumié, Enfance et musique, 2014

La mer est calme X3 (tambour océan doucement)

Oh ! un petit nuage

La mer s’agite X3 (tambour océan s’accélère)

Il est parti…

 

La mer est calme X3 (tambour océan doucement)

Oh ! un gros nuage

Un énorme nuage, tout noir…

La mer s’agite X3 (tambour océan s’accélère)

C’est la tempête, le vent, les éclairs, le tonnerre, (souffle du vent + boîte à tonnerre)

Il est parti…

La mer est calme X3 (tambour océan doucement)

 

COQUILLAGE : Voyage en mer, Agnès Chaumié, Eva Offredo, Didier Jeunesse, 2017

 

BATEAU : Il était un petit navire, Tonidruan, Didier Jeunesse, 2006

Les enfants peuvent accompagner la lecture chantée de cet album ou reprendre le refrain.

 

REQUIN : « C’est le requin, qui tourne qui vire » adapté du jeu de doigt « c’est la baleine qui tourne qui vire »

 

POISSON : « Les poissons » tiré de Le jardin des sons, des histoires à mettre en musique avec les tout-petits, Agnès Matthys, Editions Vandevelde, 2011

Des petits poissons s’amusent dans l’eau (jouer librement sur toutes les lames sonores)

Un poisson jaune, un poisson rouge, un poisson orange (écouter le son de chaque lame sonore)

Ils font la ronde, jouent à cache-cache (toutes les lames sonores)

Quand soudain un énorme crocodile surgit (guiro)

 

Zou ! sous le sable les poissons (silence)

Immobiles, nos amis les poissons attendent…

Le crocodile continue son voyage tranquillement et…

 

Des petits poissons s’amusent dans l’eau (jouer librement sur toutes les lames sonores)

Un poisson bleu, un poisson vert, un poisson violet (écouter le son de chaque lame sonore)

Ils font la ronde, jouent à cache-cache (toutes les lames sonores)

Quand soudain un énorme crocodile surgit (guiro)

 

Zou ! sous le sable les poissons (silence)

Immobiles, nos amis les poissons attendent…

Le crocodile continue son voyage tranquillement mais gare à sa grande gueule…

 

CRABE : Des vagues, Isabelle Simler, Editions Courtes et longues, 2014

 

SABRE : Pas rigolo, Jean Leroy, Bérangère Delaporte, Frimousse, 2010

 

PERROQUET : La comptine des perroquets, Edouard Manceau, Albin Michel Jeunesse, 2016

Les enfants sont invités à répéter chaque phrase énoncée comme de petits perroquets! Gare à ce que le jeu ne se prolonge pas à l’issue de la racontée 😛

 

PIRATE : Rikiki, terrible pirate des mers, Marianne Barcilon, Kaléidoscope, 2014

 

PIECE DE MONNAIE : Un trésor pour les pirates, Marie Fordacq, Patrick Morize, Tourbillon, 2014

Conclure en écoutant une chanson tirée d’ Au fil des flots, 29 chansons de la mer, Didier Jeunesse, 2006 comme par exemple « Tri Martolod »

 

Pas d’histoires sans casser des oeufs

Si Pâques est l’occasion d’organiser la traditionnelle chasse aux œufs, ici, nous avons décidé de proposer des histoires aux enfants de plus de 3 ans et leurs parents. Alors, voilà notre suggestion pour allier les récits et les œufs, une petite sélection de volatiles réunie sous l’intitulé « Pas d’histoires sans casser des œufs ! ».

Chaque oeuf voit éclore une bête à plume qui appelle une histoire.

Introduction : Comptine « Dans ma basse-cour, il y a »

Dans ma basse-cour, il y a…
Des poules, des dindons, des oies.
Il y a même des canards,
Qui barbotent dans la mare.

Ca fait, Cot cot cot cot codet,
Cot cot cot cot codet,
Cot cot cot cot codet,
Rock and roll des gallinacés! Yeeeeeah!

Œuf de CANARD : Le tout-petit quoi, France Quatromme, Sandra Solinet, Langue au chat, 2013

Œuf de POULE : La poule qui ne pondait pas, Julie Paschkis, Le Genévrier, 2016

Œuf de POUSSIN : Poucet le poussin, Sally Hobson, Pastel, 1996

Œuf de POULE : La mare aux aveux, Jihad Darwiche, Christian Voltz, Didier Jeunesse, 2006

Œuf d’OISEAU : Le chant de Colombine, Emilie Vast, MeMo, 2014

Raconter l’histoire à l’aide d’un métallonotes par exemple pour jouer au fil du récit les notes de musique des différents oiseaux ainsi que la mélodie finale d’Au clair de la lune.

Œuf de CHOUETTE : Bébés chouettes, Martin Waddell, Patrick Benson, Kaléidoscope, 2016

Œuf d’AUTRUCHE : Monsieur p’tit sou, Edmée Cannard, Didier Jeunesse, 2002

A la fin, en ayant au préalable caché l’œuf dans lequel on a placé la bouteille, la ficelle et le bouton vert, resortir l’œuf d’autruche et le présenter au public.

Œuf de FOURMI : C’est toi ma maman, Eric Battut, Milan Jeunesse, 2006

Conclusion : Comptine « Dans ma basse-cour, il y avait »