Le loup en… bip

index

J’aime ces jours de lecture d’albums qui font rire, donnent un air gai et un sourire plein de malices. Tant on reste longtemps dans l’histoire, ailleurs, en enfantillage et en insouciance. Le loup en … bip, de Lupano, Itoïz et Cauuet fait bien évidemment partie de ces albums. Et quel super moment de lecture ! Un grand merci !!

Tout d’abord, il faut vous prévenir. La venue d’un tel album dans des temps si obscurs, d’événements saisissants et d’un système médiatique panadesque (si je puis dire) n’est sûrement pas fortuite. D’où son intérêt et son intelligence.

Ainsi, c’est une histoire (comme d’autres) qui reprend la figure si légendaire du loup. Le Grand Méchant Loup, le Cruel Loup, l’Anxiogène Loup. Tout le monde en a peur. Cette peur qui interpelle, paralyse, foudroie, donne la chair de poule, donne les jetons, fout la trouille, terrorise (tiens, tiens…). Cette peur qui flatte les experts, légitime les plans de défense, assure l’économie, abrutit la presse et déconcerte les citoyens. Cette peur insidieuse et profiteuse ? Scandaleuse ??

SAUF que le Grand Méchant Loup ne l’est pas du tout, pour preuve ce « ridicule » bip dont il est attifé, tricoté par la chouette qui est vraiment chouette, et qui lui a changé la vie. Il ne faut pas grand chose parfois… Du coup, volent en éclats les préjugés, les théories, les peurs, les profits. Une révélation qui laisse un vide, d’autant plus quand le loup déclare : « Désolé, peut-être que la peur n’est pas la seule raison de vivre ? » … À méditer.

C’est un album génialissime, humoristique (certes) mais aussi dérangeant et interrogatif. Le dessin de Mayana Itoïz (une illustratrice à suivre) provoque sympathie, émotions et rires. L’association de nouveau renouvelée entre Wilfrid Lupano et Paul Cauuet (« simple » invité…) nous renvoie aux bons « vieux Fourneaux » (BD adulte). Ainsi, en fin d’album (sur la 3ème et 4ème de couverture), nous y retrouvons avec plaisir ces trois vieux lurons à la manière d’une piste cachée. Origin(e)alité de notre histoire de slip !

Un album plus que « feel good » et surtout très malin. A lire absolument, égoïstement, généreusement. À partir de 7-8 ans.

Tome 1, on attend impatiemment la suite. L’écureuil est tellement intrigant…

Le loup en … slip. Lupano, Itoïz & Cauuet. Dargaud, 2016. 10 euros

001

Idée de génie : « Réalisez sa guirlande de slips ! » grâce au tuto,

Vous l’avez rêvé ? Dargaud l’a fait : http://www.dargaud.com/Le-Mag/Actualites/Realisez-votre-guirlande-de-slips

Jouons avec le Petit Chaperon rouge

Pour cette seconde séance de TAP autour des contes avec les maternelles, on a décidé d’entrer dans l’univers du Petit chaperon rouge, découvert la semaine dernière. On discute avec le groupe de ce conte et on lit une nouvelle version de ce récit. Par exemple, j’ai choisi ce récit drolatique et entêtant que je chéris particulièrement:

loup-que-fais-tu-yveline-mehatLoup, que fais-tu? Yveline Méhat, Laure Du Faÿ, Milan, 2012

SAMSUNG CAMERA PICTURESOn poursuit par la découverte de la comptine « Promenons-nous dans les bois ». L’écoute de l’extrait sonore est accompagnée d’une petite mise en scène grâce à une peluche de loup qu’on habille au fil de la chanson (ici, la peluche du Loup qui… d’Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier chez Auzou).

promenons-nous-dans-les-bois-benedicte-guettierPromenons-nous dans les bois, Bénédicte Guettier, Eveil et découvertes, 2012

On propose ensuite un jeu collectif basé sur la chanson « Promenons-nous dans les bois ». Le principe? L’intervenant(e) se promène avec les enfants sur un terrain clairement délimité au départ comprenant des zones refuges aux quatre coins et ce en chantant:

« Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas, si le loup y était, il nous mangerait mais comme il n’y est pas, il n’nous mangera pas, Loup y es-tu? que fais-tu? m’entends-tu? Je mets… ma culotte, mes chaussettes, mes bottes, ma chemise, ma veste etc ».

Plus on énumère de vêtements, plus la tension monte et lorsque le loup annonce prendre son fusil et arriver, les enfants courent se réfugier dans les maisons matérialisées aux quatre coins de l’aire de jeu sans se faire attraper par le loup joué par l’adulte. Variantes selon l’âge des enfants: le loup est un élève; l’élève attrapé devient loup ou se joint au loup; des obstacles à contourner sont disposés sur l’aire de jeu.

On termine la séance par une ou deux lectures dont le loup est le héros en privilégiant des titres détournés où l’image du canidé cruel et affamé évolue:

loup-douzouLoup, Olivier Douzou, Rouergue, 1995

promenons-nous-dans-les-bois-benedicte-rivierePromenons-nous dans les bois, Bénédicte Rivière, Mélanie Allag, L’élan vert, 2015

pendant-que-le-loup-ny-est-pas-eric-battutPendant que le loup n’y est pas, Eric Battut, Didier Jeunesse, 2007

 

Guide de survie en forêt, brrrr!

Ce petit livret de rien du tout s’adresse « aux petits effrontés »…

Huit petits conseils pour ceux qui souIMG_9217haitent se rendre en forêt car….

on peut rencontrer les créatures terrifiannnntes des contes traditionnels…..

on peut croiser des animaux sauvages pas vraiment bienveillants….

A l’aide de quelques rimes malicieuses, Emilie Vivo distille des astuces dignes d’un indien d’Amérique….

Quant à Nathalie Varroit, elle illustre parfaitement le  comique des éventuelles rencontres!

Petit prix, petite édition, petit format mais grand plaisir!

Guide de survie en forêt, pour petits effrontés, Emilie Vivo, Nathalie Varroit, Auto-édition,  Avril 2015, Le Pont de Claix, 6€50.

 

Séquence Littérature Loup Noir,cycle 3

Une nouvelle catégorie voit le jour, l’ouvre-livres des maîtresses (moi, je les préfère avec chapeau).

La littérature de jeunesse se doit d’être cœur de l’école selon moi, je n’ai jamais assez de temps pour lire, partager, inventer avec mes élèves et si vous me croisez, il est facile de me reconnaître, je suis toujours chargée de livres, albums et autres livres à prêter, lire à haute-voix, décrire etc…

Je suis sans arrêt à la recherche de livres « prétexte » (comme si c’était nécessaire). A l’école maternelle, tout projet, toute séance de langage avait comme point de départ un album. A l’école élémentaire, ils s’insinuent ici et là, en lecture (!) en production d’écrits, en sciences, en anglais… Je sais que souvent la lecture-travail s’oppose à la lecture-plaisir… mais je parlerai ici de lecture découverte car il ne faut pas oublier que beaucoup d’enfants n’ont accès à des livres qu’à l’école et que lorsque l’on voit le succès des emprunts, je ne pense pas que ce soit à l’encontre du plaisir de lire si l’on sait s’éloigner de temps à autre de la fiche de compréhension…

Je fouine, ici et là, car nombreux sont les sites qui proposent des séquences clé-en-main, je m’en suis certainement inspirée , et j’ai aussi beaucoup échangé avec d’autres collègues* sur le timing, les objectifs, les interprétations.

Je vous propose ici une séquence littérature/production d’écrit effectuée en CE2/CM1 à partir de l’album sans texte

Loup Noir, Antoine Guilloppé, Casterman, 2003.

9782203553064

 Séquence album sans texte loup noir

*Mille mercis aux maîtresses des montagnes, des campagnes et des îles… 😉

*Mille bises à Léo, Léa, Evan, Robin, Rémi, Roxanne, Jade, William, Pierre et tous les autres qui ont mis leurs mots sur cet album….