Dans mon panier en osier

A chaque saison, sa racontine, ce mois-ci nous voilà partis pour la cueillette de fruits équipés d’un panier en osier!

En introduction, notre comptine rituelle:

Qui se cache dans mon dos,

Ce sont mes p’tites mains coquines

Qui se cache dans mes mains,

Ce sont mes p’tits doigts coquins

Qui se cache dans ma bouche,

C’est ma langue qui bouge

Qui se cache dans mon panier d’osier,

Ce sont mes p’tits fruits !

Avoir dessiné un panier sur le tableau blanc avant la séance et en piochant les aimants dans le sac, les déposer successivement « dans » le panier et raconter l’histoire/chanter la comptine associées.

Poire :

Livre : C’est à moi, Anuska Allepuz, Mango Jeunesse, 2018

Banane :

Livre : Bébé va au marché, Atinuke, Angela Brooksbank, Ed. des éléphants, 2017

Orange :

Livre comptine : A la volette, Cécile Bonbon, Didier Jeunesse, 2008

Pastèque :

Livre : Roulé le loup, Praline Gay-Para, Hélène Micou, Didier Jeunesse, 2014

Pêche :

Comptine : « Pêche pomme poire abricot »

Cerise :

Comptine : « 1,2,3 nous irons au bois »

Livre : Le clafoutchka, Céline Dupont, Agnès Richter, L’atelier du poisson soluble, 2005

Rechanter la comptine

Pomme :

Comptine: « Pomme de reinette »

Pomme, pomme, pomme, Corinne Dreyffus, Ed. Thierry Magnier, 2015

Pomme rouge, Kazuo Iwamura, l’Ecole des loisirs, 2010

Abricot :

Comptine  (sur l’air de « J’aime la galette »)

J’aime mon abricot,

savez-vous comment?

quand il est bien beau,

avec un noyau dedans…

tra la la la la…

Lire en fin de séance pour un jeu de devinettes :

Livre : Qui se cache sous les fruits, Yusuke Yonezu, Minedition, 2011

Livre : Ramène ta fraise, Stéphane Frattini, Milan, 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chez les Indiens d’Amérique

Retour sur l’un des accueils de classe niveau maternelle fait au cours de ce mois de mars. Nous sommes ainsi partis à la rencontre des Indiens d’Amérique. En guise d’initiation à la culture indienne, histoires, chansons et autres jeux de doigts ont été proposés aux petits élèves. Nous avons construit le totem de la classe au fil de la racontée. Petite précision à l’attention des adultes quant à l’origine du totem, il s’agit d’un objet propre aux tribus amérindiennes de la côte nord-ouest de l’Amérique du nord qui nous semblait pertinent pour rendre ludique et attrayante la découverte de la culture autochtone en général. De même, nous avons mis en scène la séance autour de notre feu de camp en papier (déjà présenté ici) pour figurer une veillée telle qu’elle se pratiquait là-bas à l’époque.

Intro : Berceuse « Ani couni » à écouter

Ani couni chaouani (joindre les mains en prière les baisser puis les ouvrir)
Ani couni chaouani
Awawa bikana caïna (tourner les mains & poignets)
Awawa bikana caïna (moulinets)
E aouni bissini (faire les essuie-glaces avec les mains)
E aouni bissini

Donner la traduction aux enfants (2 variantes circulent, celle-ci correspondant bien au projet « veillée » a été privilégiée):

Tous les soirs les indiens sont autour du feu x2
Ils écoutent la chanson de la nuit x2
Pour aller coucher leurs petits x2

La gestuelle est inspirée de cette vidéo:

Aujourd’hui, on va construire ensemble le totem des « Moyenne section ». Vous savez ce qu’est un totem chez les indiens ? Montrer quelques images en exemple.

Totem des moyenne section

Un totem est un poteau en bois chez les indiens. Chaque tribu a son propre totem. Les totems représentent des animaux qui ont toujours eu une place très importante dans la vie des indiens. Tous les animaux du plus petit papillon jusqu’au grand bison possédaient des pouvoirs précieux qui pouvaient être transmis aux hommes. Quels animaux vont apparaître sur votre totem ?!

Pour fabriquer ce « totem », il a fallu mettre de côté diverses boîtes de lait en poudre, décorées de papiers colorés aux motifs variables. Les masques accolés ont été chinés sur le net, avec un graphisme dans l’esprit des Indiens d’Amérique.

Renard= la ruse

 

La petite boule blanche part à l’aventure, Christophe Loupy, Isabelle Dohin, Gildas Chéné, Belin, 2010

Loup= l’apprentissage

Chanson « Les indiens de Malicoco »

Les Indiens de Malicoco,

S’en vont à la chasse (bis) (mimer le fusil)

Les Indiens de Malicoco,

S’en vont à la chasse  (mimer le fusil)

Et reviendront bientôt !

Houhou Houhou Hug ! (mimer)

Une main derrière la tête, une main derrière le dos

 

Les Indiens de Malicoco,

S’en vont à la pêche (bis) (mimer la canne)

Les Indiens de Malicoco

S’en vont à la pêche (mimer la canne)

Et reviendront bientôt !

Houhou Houhou Hug ! (mimer)

Une main derrière la tête, une main derrière le dos

 

Les Indiens de Malicoco,

S’en vont faire la fête (bis)

Les Indiens de Malicoco,

S’en vont faire la fête

Et reviendront bientôt

Houhou Houhou Hug !!! (mimer)

Une main derrière la tête, une main derrière le dos

 

Raton laveur= le talent

Méli-mélo chez les indiens, Martine Perrin, Milan, 2005

 

Ours= la force

Petit sioux, Patricia Geis, Mango Jeunesse, 2003

 

Hibou= la sagesse

Chanson « Nagawika » (les mots soulignés ont été proposés en langue des signes pour faire le parallèle avec la langue des signes que les indiens utilisaient entre différentes tribus)

Un petit indien, un petit indien
Nagawika, Nagawika

Chantait gaiement sur le chemin
Nagawika, Nagawika (bis)

Quand je serai grand, Quand je serai grand
Nagawika, Nagawika

J’aurai un arc et un carquois
Nagawika, Nagawika (bis)

Avec mes flèches, avec mes flèches
Nagawika, Nagawika

Je chasserai le grand bison
Nagawika, Nagawika (bis)

Sur mon cheval, sur mon cheval
Nagawika, Nagawika

J’irai plus vite que le vent
Nagawika, Nagawika (bis)

Autour du feu, autour du feu
Nagawika, Nagawika

Je danserai toute la nuit
Nagawika, Nagawika (bis)

Un petit indien, un petit indien
Nagawika, Nagawika

Chantait gaiement sur le chemin
Nagawika, Nagawika (bis)

 

Cerf= la fierté

Fleur-de-Cactus et Castor-Têtu, Jean Leroy, Audrey Poussier, L’école des loisirs, 2017

 

Conclusion : Berceuse de « Chenoa » à écouter en distribuant des plumes multicolores à l’assemblée

Les enfants ont été invités à se passer la plume d’indien sur le visage, sur les bras, sur les pieds, sur les mains pour finir la séance tout en tranquillité…

 

 

 

 

 

 

 

 

L’arbre à histoires de la montagne

Retour sur une animation conçue en collaboration avec une structure muséographique locale à savoir l’Espace Glacialis. La responsable du centre d’interprétation met en place une programmation saisonnière variée mêlant visites guidées, expositions, projections, balade sonore, jeux de pistes mais aussi des activités ludiques et manuelles à destination des enfants. Aussi, une animation abordant la montagne par le prisme des histoires lui a paru intéressant. Elle met en scène plusieurs animaux clés du milieu montagnard voire forestier à l’aide de marionnettes à doigts et autres peluches cachées dans un arbre en tissu. L’apparition de chaque animal appelle un récit ou une chanson. Cette séance qui s’adressait aux enfants de 3 ans et plus s’est donc déroulée hors les murs, au musée, et à la bibliothèque, permettant de toucher les publics des deux établissements.

Intro 

Il a neigé ce matin, Steffie Brocoli, Mango Jeunesse, 2012

 

Chanson-refrain (sur l’air de « Il court, il court le furet »)

Il court, il court le bouquetin

Le bouquetin dans la montagne,

Il court, il court le bouquetin,

Le bouquetin dans la montagne

 

Ours

Je veux mon chapeau, Jon Klassen, Milan Jeunesse, 2012

 

Chanson-refrain

Il court, il court le bouquetin,

Le bouquetin dans la montagne,

Il court, il court le bouquetin,

Le bouquetin dans la montagne

 

Il est passé par ici,

Il repassera par là…

 

Renard 

Maman renard, Amandine Momenceau, L’Agrume, 2015

 

Chanson-refrain

Il court, il court le bouquetin,

Le bouquetin dans la montagne,

Il court, il court le bouquetin,

Le bouquetin dans la montagne

 

Devinez s’il est ici,

Le bouquetin dans la montagne

 

Hibou 

Un peu perdu, Chris Haughton, Thierry Magnier, 2011

 

Loup 

Pleine lune, Antoine Guilloppé, Gautier-Languereau, 2010

 

Cerf 

Dans sa maison un grand cerf, Jutta Bauer, L’école des loisirs, 2012

 

Souris 

D’après La noisette, Eric Battut, Didier Jeunesse, 2011 dont on a déjà parlé ici et !

 

Lapin 

Kamishibaï d’après Les bons amis, Paul François, Gerda Muller, Père Castor-Flammarion

 

Blaireau

Le petit bonhomme des bois, Pierre Delye, Cécile Hudrisier, Didier Jeunesse, 2003

 

Chanson-refrain

Le bouquetin est bien caché

Le bouquetin dans la montagne

Pourrez-vous le retrouver ?

Le bouquetin dans la montagne ?

 

Avec cette trame, vous constaterez qu’avec une sélection restreinte d’albums coups de cœur, on peut offrir aux petits lecteurs des lectures variées en changeant simplement les accessoires de racontée 😉 Plus de détails ici.

 

 

 

 

Sous la neige

A chaque saison, sa racontine, ce mois-ci nous voilà « sous la neige » avec les tout-petits de 0-3 ans accompagnés de leur maman/papa, assistante maternelle ou bien avec la crèche.

En introduction, notre comptine rituelle:

Qui se cache dans mon dos,

Ce sont mes p’tites mains coquines

Qui se cache dans mes mains,

Ce sont mes p’tits doigts coquins

Qui se cache dans ma bouche,

C’est ma langue qui bouge

Qui se cache dans mon sac,

Ce sont mes histoires de neige!

Lecture Neige, Kaori Tajima, Lirabelle, 2013 (existe au format livre & kamishibaï)

Chanson « Neige neige blanche »

Neige neige blanche (regarder en l’air et tendre les mains)

Tombe sur mes manches (se frotter les bras)

Et sur mon tout petit nez (se toucher le nez)

Qui est tout gelé

Neige neige blanche (regarder en l’air et tendre les mains)

Tombe sur ma tête (se frotter la tête)

Et sur mes très gros souliers (bouger les pieds)

Qui sont tout mouillés

Neige neige blanche (regarder en l’air et tendre les mains)

Viens que je te mange (se frotter le ventre)

Pose toi tout doucement (ouvrir les 2 mains en coupe)

Comme un p’tit fondant (Mmmmm)

 

Lecture Il a neigé ce matin, Steffie Brocoli, Mango Jeunesse, 2018

(album sans texte sur lequel on a proposé des devinettes à chaque double page pour présenter l’animal à découvrir sous le volet. On peut signer l’animal en langue des signes mais cette année, j’ai « joué » les couleurs de l’animal à l’aide d’un métalonotes)

Il marche sur 2 pattes. Regardez bien ses traces dans la neige. Il est couvert de plumes et caquette dans la basse-cour où chaque jour il pond un œuf. L’animal se cache derrière cette feuille pour se protéger du froid. Qui est-ce ? La poule

Il se déplace à 4 pattes, regardez bien ses traces dans la neige. Il est recouvert de poils durs, piquants et hérissés. Lorsqu’il est effrayé, il se met en boule pour se protéger. Là, il vient se blottir contre ce beau buisson pour se réchauffer. Qui est-ce ? Le hérisson

Lui aussi il a 4 pattes très courtes, regardez bien ses traces dans la neige. Il est couvert de poils raides, rayés, noirs et blancs. L’hiver, il creuse un profond terrier pour rester au chaud. Pour le moment, vous ne le voyez pas parce qu’il est caché derrière cette pierre. Qui est-ce ? Le blaireau

Lui, lui, lui, il vit aussi dans les bois, regardez bien ses traces dans la neige. Son pelage est roux avec une grande queue en panache. Ce qu’il aime par-dessus tout, c’est chasser les poules ! On dit qu’il est rusé…La preuve, il s’est dissimulé derrière la bûche. Qui est-ce ? Le renard

Lui, ses 4 pattes sont fines et agiles à la course, regardez bien ses traces dans la neige. Sa taille est élancée et son allure majestueuse. On le reconnait à sa tête garnie de bois. Il vient s’abriter derrière ce parterre de fleurs. Qui est-ce ? Le cerf

Luuiii, avec son pelage brun, il est grand et fort, regardez bien ses traces dans la neige. Lorsqu’il est en colère, il se dresse sur ses 2 pattes arrière. Avant de rejoindre sa tanière, il se tapi sous ce rocher. Qui est-ce ? L’ours

 

Lecture Dans les pas de papa, Sabine De Greef, L’école des loisirs, 2010

Cet album nous a inspiré plusieurs supports de racontée mais que l’on n’a pas pu réaliser pour ces séances en raison d’un manque de temps…Mise en scène grâce à un théâtre d’ombres inspirée par les compléments pédagogiques sur le site de l’éditeur, véritable parcours moteur autour du récit…voilà quelques pistes qu’on ne manquera pas de creuser ultérieurement!

 

Lecture chantée Dans sa maison un grand cerf, Jutta Bauer, L’école des loisirs, 2012

Mise en scène à l’aide de marionnettes à doigts

 

Lecture A travers la vitre, Saori Kamino, Lirabelle, 2012 (existe au format livre & kamishibaï)

Possibilité de prolonger la lecture par une activité avec une plaque de plexiglas où l’on appliquerait de la mousse blanche afin que le tout-petit reproduise le récit et/ou fasse ses propres expérimentations sensorielles.

 

 Chanson « L’hiver est tout blanc » de Raymond Fau (chant du refrain uniquement)

L’hiver est tout blanc, tout blanc, tout blanc.
L’hiver est tout blanc de givre et de neige
L’hiver est tout blanc, tout blanc, tout blanc
Papillons de neige volant dans le vent.

 

Comptine accessoirisée d’après : Dans la neige j’ai ramassé, Caroline Pellissier, Antonin Louchard, Editions Thierry Magnier, 2006

Matériel nécessaire: 1 feuille noire, 1 pinceau, colle, éléments en papier pour représenter le bonhomme de neige, farine (talc, sable blanc etc), bâche pour protéger l’espace ainsi qu’une grande bassine

Encoller la feuille juste avant de proposer la comptine en suivant la silhouette d’un bonhomme de neige. Placer la feuille dans une bassine emplie de farine symbolisant la neige. Réciter la comptine.

 

Dans la neige j’ai ramassé…

Ce matin, dans la neige, j’ai trouvé un grand chapeau noir et je l’ai ramassé

J’ai trouvé une belle carotte et je l’ai ramassée

J’ai trouvé une pipe et je l’ai ramassée

J’ai trouvé 2 gros marrons et je les ai ramassés

J’ai trouvé 3 cailloux et je les ai ramassés

J’ai trouvé une longue écharpe rouge et je l’ai ramassée

J’ai trouvé un vieux balai et je l’ai ramassé aussi

Ramasser successivement les différents éléments en papier qui étaient dispersés dans la bassine et les mettre de côté en questionnant les enfants:

Chez moi, dans mon jardin, j’ai tout étalé, j’ai regardé, j’ai réfléchi…

Soupir et souffle sur la feuille

C’est une silhouette toute blanche toute ronde

Un bonhomme élégant

C’est un bonhomme de neige !

Avec l’aide des enfants selon leur âge, placer alors les différents éléments en papier sur la feuille pour habiller la silhouette du bonhomme de neige magiquement apparue…

 

 

Chanson « Il neige, il neige il neige » (sur l’air de il était une bergère)

Il neige (X3)

et ron et ron, des flocons tout ronds
Il neige (X3)

des p’tits bedons tout ronds (X2)

Volez flocons de neige
Et ron et ron, volez tous en rond
Volez flocons de neige
Comme des papillons ron ron (X2)

Dansez flocons de neige
Et ron et ron, dansez tout en rond
Dansez flocons de neige
En joyeux tourbillons ron ron (X2)

 

Lecture : Lutin des bois, Philippe Ug, Les grandes personnes, 2015

Livre pop-up lu à 2 voix

 

Jeu de doigts « Clic clac, dans tes mains »

Clic clac, dans tes mains
Ça les réchauffe, ça les réchauffe
Clic clac, dans tes mains
Ça les réchauffe vite et bien !

Si mes histoires vous ont plu, applaudissez !

Une ribambelle d’histoires

Place à une ribambelle d’histoires pour ce second épisode de « Je lis, tu dessines ».

Pour rappel, cette année, il y a un rendez-vous avec le groupe des 6-11 ans d’un des centres de loisirs local. L’idée est donc de proposer une activité complémentaire avec un temps de lectures d’histoires matinal à la bibliothèque qui puisse être prolongé au centre de loisirs l’après-midi par une activité plastique et ce, une fois par période.

Avant de débuter la racontée, nous sommes revenus sur le mot « ribambelle »…Qu’évoque-t-il à ce groupe d’enfants? Si c’est une longue file de personnes ou de choses en grand nombre, c’est aussi une bande de papier présentant une suite de motifs identiques, découpés dans la bande pliée. Comme ce que les enfants vont réaliser l’après-midi même au centre de loisirs…

Déroulement de la racontée & détails des ribambelles avec une spéciale dédicace à mon autre libraire préférée Aline qui m’a permis de finaliser ma sélection-gigogne :

Guirlandes de poupées, Julia Donaldson, Rebecca Cobb, Kaléidoscope, 2013

C’est le récit qui a inspiré le thème de cette séance

 

Famille ours, Magali Attiogbé, Mango Jeunesse, 2011

Livre(s) qui se déploie(nt) à la façon des poupées gigognes/russes 

 

chanson « Quand Fanny était un bébé »

Manipulation des poupées russes, de la + petite à la + grande 

Quand Fanny était un bébé, un bébé, un bébé
Quand Fanny était un bébé elle faisait comme ça
Ouin, ouin ,ouin… (en se frottant les yeux et suçant son pouce)

Quand Fanny était une p’tite fille, une p’tite fille, une p’tite fille
Quand Fanny était une p’tite fille elle faisait comme ça
Na na na nanère euh ! (en faisant un pied de nez)

Quand Fanny était une jeune fille, une jeune fille, une jeune fille
Quand Fanny était une jeune fille elle faisait comme ça
Soupir… (mains sur les hanches et la main dans ses cheveux, levant les yeux au ciel)

Quand Fanny était une maman, une maman, une maman
Quand Fanny était une maman, une maman, une maman elle faisait comme ça
« Chut…dors mon bébé  » (en le berçant)

Quand Fanny était une grand-mère , une grand-mère ,une grand-mère
Quand Fanny était une grand-mère elle faisait comme ça
Ouille, ouille, ouille! mon dos (en se tenant le dos)

Quand Fanny était un squelette ,un squelette, un squelette
Quand Fanny était un squelette, elle faisait comme ça

Cccccccccccccrac! (claquer des dents, des doigts et des genoux)

Quand Fanny était une poussière, une poussière ,une poussière
Quand Fanny était une poussière elle faisait comme ça

Fffffffffffffffffou…(souffler sur une poussière imaginaire)

 

Matriochka, Sandra Nelson, Sébastien Pelon, Flammarion, 2009

Conte sur l’origine des poupées russes et utilisation des poupées russes déjà alignées

 

 Un cœur qui bat, Virginie Aladjidi, Joëlle Jolivet, Thierry Magnier, 2017

Récit à la façon d’un zoom 

 

De papa en papa, Emilie Vast, MeMo, 2016

« Un jour,il y a très très très très longtemps, le papa du papa du papa du papa du papa du papa, vit naître le papa du papa du papa du papa du papa. »
Ainsi commence cette longue histoire, qui de génération en génération, de papa en papa, se rapproche de nous. De page en page, les poupées russes se déploient. Les mamans leur répondent dans un livre jumeau: De maman en maman.

 

Au même instant sur la Terre, Clotilde Perrin, Rue du monde, 2011

Livre-accordéon à déplier au fil des 24 fuseaux horaires, du jour à la nuit…

 

Le livre du livre du livre, Julien Baer, Simon Bailly, Hélium, 2018

Livre-jeu qui cache un livre qui en cache un troisième, à travers un subtil enchâssement de situations et de paysages, où la même aventure semble arriver indéfiniment au jeune Thomas qui, en vacances avec ses parents, croit être perdu et trouve un livre, qui raconte l’histoire du jeune Thomas en vacances avec ses parents, qui croit être perdu… Mais bien sûr, quel que soit le lieu, les parents n’oublient jamais leur petit garçon !

 

Une histoire (presque) impossible à raconter, Bruno Gibert, Sarbacane, 2017

Que celui qui aime les histoires simples et linéaires passe son chemin ! Comme son titre l’indique, cet album se refuse à tout résumé, toute ligne droite, tout cadre précis. À peine le narrateur commence-t-il son récit qu’il se reprend par un non ! graphique et tonitruant (qui fera bien rire les enfants, lesquels vont vite se prendre au jeu) et prend une nouvelle direction – témoignant au passage des infinies possibilités d’une histoire. Tout y passe : les personnages, les situations, les rebondissements…

 

Si petit, Laurie Cohen, Marjorie Béal, Les p’tits bérets, 2013

Récit sur le principe de la comptine Trois p’tits chats

Ribambelle de personnages, livre-accordéon, guirlande de papier, dessin sur les impressions de lecture des enfants…l’animatrice a pris le relais en proposant l’activité plastique. D’autres pistes ont été développées pour faire un livre ici.

Le prochain épisode de « Je lis, tu dessines » se tiendra « au cœur de la nuit »…