Dans mon panier en osier

A chaque saison, sa racontine, ce mois-ci nous voilà partis pour la cueillette de fruits équipés d’un panier en osier!

En introduction, notre comptine rituelle:

Qui se cache dans mon dos,

Ce sont mes p’tites mains coquines

Qui se cache dans mes mains,

Ce sont mes p’tits doigts coquins

Qui se cache dans ma bouche,

C’est ma langue qui bouge

Qui se cache dans mon panier d’osier,

Ce sont mes p’tits fruits !

Avoir dessiné un panier sur le tableau blanc avant la séance et en piochant les aimants dans le sac, les déposer successivement « dans » le panier et raconter l’histoire/chanter la comptine associées.

Poire :

Livre : C’est à moi, Anuska Allepuz, Mango Jeunesse, 2018

Banane :

Livre : Bébé va au marché, Atinuke, Angela Brooksbank, Ed. des éléphants, 2017

Orange :

Livre comptine : A la volette, Cécile Bonbon, Didier Jeunesse, 2008

Pastèque :

Livre : Roulé le loup, Praline Gay-Para, Hélène Micou, Didier Jeunesse, 2014

Pêche :

Comptine : « Pêche pomme poire abricot »

Cerise :

Comptine : « 1,2,3 nous irons au bois »

Livre : Le clafoutchka, Céline Dupont, Agnès Richter, L’atelier du poisson soluble, 2005

Rechanter la comptine

Pomme :

Comptine: « Pomme de reinette »

Pomme, pomme, pomme, Corinne Dreyffus, Ed. Thierry Magnier, 2015

Pomme rouge, Kazuo Iwamura, l’Ecole des loisirs, 2010

Abricot :

Comptine  (sur l’air de « J’aime la galette »)

J’aime mon abricot,

savez-vous comment?

quand il est bien beau,

avec un noyau dedans…

tra la la la la…

Lire en fin de séance pour un jeu de devinettes :

Livre : Qui se cache sous les fruits, Yusuke Yonezu, Minedition, 2011

Livre : Ramène ta fraise, Stéphane Frattini, Milan, 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Chez les Indiens d’Amérique

Retour sur l’un des accueils de classe niveau maternelle fait au cours de ce mois de mars. Nous sommes ainsi partis à la rencontre des Indiens d’Amérique. En guise d’initiation à la culture indienne, histoires, chansons et autres jeux de doigts ont été proposés aux petits élèves. Nous avons construit le totem de la classe au fil de la racontée. Petite précision à l’attention des adultes quant à l’origine du totem, il s’agit d’un objet propre aux tribus amérindiennes de la côte nord-ouest de l’Amérique du nord qui nous semblait pertinent pour rendre ludique et attrayante la découverte de la culture autochtone en général. De même, nous avons mis en scène la séance autour de notre feu de camp en papier (déjà présenté ici) pour figurer une veillée telle qu’elle se pratiquait là-bas à l’époque.

Intro : Berceuse « Ani couni » à écouter

Ani couni chaouani (joindre les mains en prière les baisser puis les ouvrir)
Ani couni chaouani
Awawa bikana caïna (tourner les mains & poignets)
Awawa bikana caïna (moulinets)
E aouni bissini (faire les essuie-glaces avec les mains)
E aouni bissini

Donner la traduction aux enfants (2 variantes circulent, celle-ci correspondant bien au projet « veillée » a été privilégiée):

Tous les soirs les indiens sont autour du feu x2
Ils écoutent la chanson de la nuit x2
Pour aller coucher leurs petits x2

La gestuelle est inspirée de cette vidéo:

Aujourd’hui, on va construire ensemble le totem des « Moyenne section ». Vous savez ce qu’est un totem chez les indiens ? Montrer quelques images en exemple.

Totem des moyenne section

Un totem est un poteau en bois chez les indiens. Chaque tribu a son propre totem. Les totems représentent des animaux qui ont toujours eu une place très importante dans la vie des indiens. Tous les animaux du plus petit papillon jusqu’au grand bison possédaient des pouvoirs précieux qui pouvaient être transmis aux hommes. Quels animaux vont apparaître sur votre totem ?!

Pour fabriquer ce « totem », il a fallu mettre de côté diverses boîtes de lait en poudre, décorées de papiers colorés aux motifs variables. Les masques accolés ont été chinés sur le net, avec un graphisme dans l’esprit des Indiens d’Amérique.

Renard= la ruse

 

La petite boule blanche part à l’aventure, Christophe Loupy, Isabelle Dohin, Gildas Chéné, Belin, 2010

Loup= l’apprentissage

Chanson « Les indiens de Malicoco »

Les Indiens de Malicoco,

S’en vont à la chasse (bis) (mimer le fusil)

Les Indiens de Malicoco,

S’en vont à la chasse  (mimer le fusil)

Et reviendront bientôt !

Houhou Houhou Hug ! (mimer)

Une main derrière la tête, une main derrière le dos

 

Les Indiens de Malicoco,

S’en vont à la pêche (bis) (mimer la canne)

Les Indiens de Malicoco

S’en vont à la pêche (mimer la canne)

Et reviendront bientôt !

Houhou Houhou Hug ! (mimer)

Une main derrière la tête, une main derrière le dos

 

Les Indiens de Malicoco,

S’en vont faire la fête (bis)

Les Indiens de Malicoco,

S’en vont faire la fête

Et reviendront bientôt

Houhou Houhou Hug !!! (mimer)

Une main derrière la tête, une main derrière le dos

 

Raton laveur= le talent

Méli-mélo chez les indiens, Martine Perrin, Milan, 2005

 

Ours= la force

Petit sioux, Patricia Geis, Mango Jeunesse, 2003

 

Hibou= la sagesse

Chanson « Nagawika » (les mots soulignés ont été proposés en langue des signes pour faire le parallèle avec la langue des signes que les indiens utilisaient entre différentes tribus)

Un petit indien, un petit indien
Nagawika, Nagawika

Chantait gaiement sur le chemin
Nagawika, Nagawika (bis)

Quand je serai grand, Quand je serai grand
Nagawika, Nagawika

J’aurai un arc et un carquois
Nagawika, Nagawika (bis)

Avec mes flèches, avec mes flèches
Nagawika, Nagawika

Je chasserai le grand bison
Nagawika, Nagawika (bis)

Sur mon cheval, sur mon cheval
Nagawika, Nagawika

J’irai plus vite que le vent
Nagawika, Nagawika (bis)

Autour du feu, autour du feu
Nagawika, Nagawika

Je danserai toute la nuit
Nagawika, Nagawika (bis)

Un petit indien, un petit indien
Nagawika, Nagawika

Chantait gaiement sur le chemin
Nagawika, Nagawika (bis)

 

Cerf= la fierté

Fleur-de-Cactus et Castor-Têtu, Jean Leroy, Audrey Poussier, L’école des loisirs, 2017

 

Conclusion : Berceuse de « Chenoa » à écouter en distribuant des plumes multicolores à l’assemblée

Les enfants ont été invités à se passer la plume d’indien sur le visage, sur les bras, sur les pieds, sur les mains pour finir la séance tout en tranquillité…

 

 

 

 

 

 

 

 

Petites collections à petits prix

Quelques suggestions de livres à prix doux pour nos p’tits bouts…

Collection « Flap flap »chez Milan par Sylvie Bessard au prix de 3,90€ pour les titres des P’tites bêtes, Le p’tit jardin, La ferme, Les saisons

Mais aussi Les formes, Les couleurs, Les contraires, Les nombres par Philip Giordano à 5,90€

Et La maisonnette, La forêt, Le chemin, Le château par Gaël Beullier à 5,90€ qui sont un peu plus grand (10×10 cm contre 7×7 cm pour les premiers titres de Sylvie Bessard). Vous pouvez feuilletez les titres sur le blog de Poucet galet…

Collection « Mes livres à déplier » par Lucie Brunellière chez Albin Michel jeunesse au prix de 6,90€ 

Au premier abord, l’ouvrage s’ouvre et se lit comme un livre classique. Sur les rabats, un jeu de « Cherche et trouve » permet à l’enfant d’observer des dizaines de petits éléments (personnages, objets, meubles, vêtements…) dans les 4 grandes scènes illustrées (pièces de la maison, de la ferme, de l’école, de la caserne des pompiers ou encore de l’atelier du Père Noël).

Mais une fois le livre déplié, en un instant, il se transforme en l’édifice 3D qui donne son titre au petit livre carré. Au gré de ses envies, l’enfant choisira de mettre en avant le sol bien rangé ou le sol désordonné… À lui de jouer et d’imaginer mille et une histoires !

Collection des imagiers d’Ingela P. Arrhenius chez Marcel et Joachim au prix de 7€ ou 7€50 selon les titres

Ce sont de petits imagiers pour bébé sans texte, en carton épais avec des pages découpées, entre le livre cartonné et l’objet. Irrésistible pour tous les fans de vintage… et les autres.

Titres publiés: La savane, Le musée, La fête foraine, Le marché, La forêt, Noël.

Collection « Ma petite nature » chez Amaterra par Olivia Cosneau au prix de 9,50€

La collection de tout-cartons à trous qui fait découvrir la nature aux tout-petits.

D’autres titres disponibles signés Magali Attiogbé!

 

Montez à bord du train « Je lis, tu dessines »

Mesdames et Messieurs, bienvenue! Montez à bord du train « Je lis, tu dessines »!

Mais de quoi s’agit-il exactement?

Ce nouveau projet a été inspiré par le blog Bavard’âge, tenu par les bibliothécaires jeunesse de la médiathèque Jacques-Baumel de la ville de Rueil-Malmaison dans le département des Hauts-de-Seine.

Chez eux, le rendez-vous se baptise « Petite pause lectures & dessins » et consiste à proposer aux enfants la lecture, thématique ou non, de plusieurs livres suivie d’un atelier créatif s’inspirant des illustrations d’un des albums présentés.

Pour 2018-2019, la bibliothèque où je travaille a choisi de mettre en place un rendez-vous rituel avec le groupe des 6-11 ans de l’un des sites des centres de loisirs tout au long de l’année. L’idée est donc de proposer une activité complémentaire avec un temps de lectures d’histoires matinal à la bibliothèque qui puisse être prolongé au centre de loisirs l’après-midi par une activité plastique et ce, une fois par période soit 5 séances (il n’y a pas eu de date en première période).

Pour inaugurer la formule, les enfants ont découvert le puzzle-train « Tous à bord » signé Marc Boutavant, le célèbre illustrateur de Mouk et Chien Pourri! Et on est drôlement fière parce qu’en demandant aux enfants ce qu’ils voyaient à chaque wagon, Alexandre pour ne pas le nommer à tout de suite repéré l’un des félins de la série Chien Pourri 😀

Ce puzzle, c’est 12 pièces géantes avec des illustrations différentes au recto et au verso qui permettent de multiples combinaisons. Des animaux du cirque, de la forêt, du grand nord, de la mer mais aussi des humains malicieux et même des personnages de contes s’invitent dans ce train unique à reconstituer soi-même ! Saurez-vous reconnaître les clins d’oeil de l’illustrateur à son oeuvre?! Le puzzle complet mesure plus de 1,80m ! Et chaque wagon appelle des histoires, traditionnelles ou contemporaines. Une riche source d’inspiration pour les heures du conte des bibliothèques…

Train-puzzle « Tous à bord », Marc Boutavant, Little urban, 2016, 11,95€

Notre sélection d’histoires en lien avec certains wagons:

  1. Locomotive « Raton-laveur » : Un train passe, Donald Crews, Ed. Il était deux fois, 2009
  2. Wagon « Sorcière » : Une soupe 100% sorcière, Quitterie Simon, Magali Le Huche, P’tit Glénat, 2007
  3. Wagon « Pastèque » : Graine de pastèque, Greg Pizzoli, Ed. du Ricochet, 2015
  4. Wagon « Animaux de la forêt » : d’après La noisette, Eric Battut, Didier Jeunesse, 2011 
  5. Wagon « Gâteau » : Je veux ce gâteau, Simon Philip, Lucia GaggiottiLittle urban, 2018 chroniqué là!
  6. Wagon « Bibliothèque » : La jaquette, Kirsten Hall, Dasha Tolstikova, Ed. de la Pastèque, 2015
  7. Wagon « Mammouth » : Comment bien laver son mammouth laineux, Michelle Robinson, Kate Hindley, Milan, 2013
  8. Wagon « Boucle d’or et les 3 ours » : Bou et les 3 zours, Elsa Valentin, Ilya Green, L’Atelier du poisson soluble, 2008

Quelques précisions sur la racontée:

-d’Un train passe: si vous avez un xylophone ou un métalo-notes mutlicolore, c’est le moment de l’exhiber fièrement! A chaque parution d’un wagon coloré, vous pourrez jouer la note correspondante sur votre instrument. Succès garanti!

-de La noisette qu’on a adaptée et déjà lue récemment ici!

Concernant la production de dessins, le groupe d’enfants a construit un train, wagon par wagon, en forme de livre-accordéon.


D’autres pistes pour créer votre propre train sur l’ingénieux blog L’atelier qui dessine et notamment là. Vous pourrez trouver sur ce blog des idées d’ateliers, d’illustrations, de bande dessinée, des jeux de dessins, mais également des références de livres appréciés par les 2 intervenantes.

Prochain épisode de « Je lis, tu dessines » en janvier avec une « ribambelle d’histoires » au programme!

Si j’étais président…

5ème jour de stage, Astrid, La libraire d’Une histoire de papier, commande de la papeterie et prépare sa livraison des nouveautés de mai. Il y a même un ouvrage intitulé X et écrit par X, chez un des éditeurs. J’ai hâte de voir, dans 1 mois, ce que cache ce fameux livre mystère…

Au rayon jeunesse, zoom sur la collection « Les inséparables » chez Milan : http://www.editionsmilan.com/livres-jeunesse/collection/les-inseparables

Bien-sûr, je m’attarde sur le titre « Léa veut voter » de N. Dargent et Y. Thomé. La bande de copains s’interroge sur la vie politique, pure et dure. Ils apprennent même ce que sont les absentionnistes, les règles de vote, l’isoloir et les devoirs du citoyen. A 15 jours des élections présidentielles, ça peut toujours servir au sein des familles. En tout cas, il ne fait aucun doute qu’une majorité de petits lecteurs se posent actuellement quelques, voire beaucoup de questions.

« Les inséparables« , ce sont donc des petits livres à lire facilement, pour apprendre à être soi et à vivre ensemble. A partir de 5-6 ans.

Très malin !

Jouons à la parade des contes

Si les enfants de maternelle ont eu tout un cycle pour se plonger dans les contes de fées, les élémentaires ont à leur tour pu découvrir cet univers merveilleux. Voici aujourd’hui la toute première séance qui leur a été proposée visant à se familiariser avec ce type de récit et permettant de (ré)entendre quelques-uns des contes les plus emblématiques du répertoire.

Comme abordé avec les petits, dans un premier temps, on dialogue avec les grands sur la définition du conte, qui transmet une histoire de bouche à oreille à l’origine. Qu’a-il de spécial ? Il y a des interventions d’êtres surnaturels, d’objets magiques, de fées, d’enchanteurs ou de sorcières. La dimension magique est forte, il y a la présence de métamorphose et c’est cela qui vaut aux contes le titre de merveilleux. Comment le reconnaît-on ? Le conte est reconnaissable grâce à ses phrases d’ouverture et de clôture : « il était une fois », « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » ou « tout est bien qui finit bien ». Comment est construit un conte? Le conte débute toujours par un méfait ou un manque, ensuite il y a plusieurs péripéties/aventures pour aboutir au dénouement (le mariage, la récompense, la prise de l’objet des recherches du héros, la réparation du méfait…) telles sont les points qu’on peut développer tous ensemble.

Dans un second temps, on met en place le jeu collectif à l’aide de « La Parade des contes » de Djeco.

djeco-pzl-geants-la-parade-des-contes

Pour commencer, on propose un petit jeu qui va permettre d’entendre ou de réentendre certains contes parmi les plus connus des contes merveilleux… Il y a ici un puzzle dont plusieurs pièces manquent…Nous allons donc reconstituer ensemble « la Parade des contes ». Faire piocher une pièce de puzzle aux enfants à tour de rôle; pourquoi pas dans un sac ou un chapeau noir. A chaque pièce découverte, demander à l’enfant de nommer s’il le reconnaît le personnage puis placer la pièce sur le puzzle et lire le conte ou l’extrait concerné. Afin de constituer notre heure du conte, nous avons mis de côté une dizaine de personnages et leurs livres dont voici la liste:

61qqe4artal

Le Petit Poucet : Ti poucet, Stéphane Servant, Ilya Green, Rue du monde

51da0yfa0tl-_sx258_bo1204203200_

Peau d’âne : extrait tiré de Portraits en pied des princes, princesses et autres bergères des contes de notre enfance, Jo Hoestlandt, Nathalie Novi, Thierry Magnier

511ajuw2nsl

Jack et le haricot magique : extrait de Jack et le haricot magique, Sébastien Mourrain, Milan

5188y1h3g3l-_sx341_bo1204203200_

Le stoïque soldat de plomb : extrait des Contes d’Andersen, Gründ

baba-yaga-gautier-languereau

Baba Yaga: extrait de Babayaga, Taï-Marc Le Thanh, Rébecca Dautremer, Gautier-Languereau

pinocchio

Pinocchio : extrait de Pinocchio, Edouard Signolet d’après Carlo Collodi, Laetitia Le Saux, Didier Jeunesse

Poule :

Il existe plusieurs contes ayant la poule pour héroïne tels que La Petite poule rousse (soit la version de la poule couturière avec le renard soit le récit avec le grain de blé). On peut également lire l’épisode de la « Poule aux œufs d’or » dans Jack et le haricot magique

71gatpxmnml

Fée : extrait de La Belle au bois dormant, Princesse Camcam, Père Castor Flammarion

Demander dans quels contes il y a des fées ? Quel est leur rôle ? Comment les appelle-t-on également ? On peut lire aussi la définition de la marraine tirée de Princesses inconnues ou oubliées de Philippe Lechermeier et Rébecca Dautremer chez Gautier-Languereau

648x415_loup-jour

Loup : Loup un jour, Céline Claire, Clémence Pollet, Rouergue

416mxyrlo-l-_sy299_bo1204203200_

Ogre/Géant : Barbe-Bleue, Chiara Carrer, La Joie de lire

Demander dans quels contes il y a des ogres/des géants ? 

trois-petits-cochons-heitz

Les trois petits cochons: Les trois petits cochons, Bruno Heitz, Seuil Jeunesse

Jouons avec le Petit Poucet

Place au Petit Poucet aujourd’hui. Afin de faire (re)découvrir le conte à la classe, on peut par exemple présenter une version « livre à toucher ».

petit-poucet-ilaria-falorsi

Le Petit Poucet, Ilaria Falorsi, Milan, 2013

Côté jeux collectifs, on a adapté les activités suivantes:

  • D’après « Maman, que veux-tu ? »

Un joueur, l’ogre, chaussé de ses bottes de sept lieues, se tient près d’un mur.

Les autres joueurs, les frères de Poucet, en ligne à une vingtaine de pas du mur lui demandent: « Ogre, que veux-tu? » Il répond, suivant ses envies:

3 « pas de géant » = grand pas

2 « pas de fourmi » = petit pas

1 « saut de lapin » = accroupi, on saute d’un pas

2 « sauts à cloche-pied »

3 « pas en arrière »  

1 « pas de serpent » = on rampe au sol etc

Les joueurs doivent alors se conformer aux indications de l’ogre et s’approcher du mur en faisant le pas. Celui qui atteindra le mur le premier remplacera l’ogre.

  • « Main dessus, main dessous »

A quoi jouent le petit poucet et ses frères (de 2 à 3 joueurs) ? A compter ! Poucet dit « pain 1 » en posant sa main sur celle de son frère. Celui-ci dit « pain 2 », Poucet « pain 3 » et ainsi de suite, en comptant bien vite ! La main du dessous de la pile se retire sans cesse et se pose sur les autres. Arrivé à « pain 7 », c’est une pincette qu’on doit faire…

  • Jeu de piste à créer autour des cailloux

Pour clore la séance, on présente une version détournée:

perdu-alice-briere-hacquet

Perdu, Alice Brière-Hacquet, Olivier Philipponneau, MeMo, 2011