C’est la rentrée !

C’est la rentrée ! Ça ne vous aura sûrement pas échappé ! Ou alors vous êtes carrément à la bourre, je vous signale. Un peu comme moi avec mon article en décalage de 15 jours.

Voici quelques albums récents qui ont retenu toute mon attention et que je suis ravie ravie ravie de vous présenter !

 

LE COUP DE COEUR  :

Drew Daywalt et Oliver Jeffers - Les crayons rentrent à la maison.

Les crayons rentrent à la maison, Oliver Jeffers (ill.) et Drew Daywalt, Kaléidoscope, 13,00 €

 

« Cher Duncan, pas certain que tu te souviendras de moi. Je suis CRAYON BORDEAUX. Tu ne m’as utilisé qu’une fois pour colorier la croute d’un bobo, mais passons. »

Que celui qui n’a pas lu Rébellion chez les crayons aille tout de suite au coin ! Mon livre chouchou pour l’éternité. Parce qu’à lire à voix haute on peut y mettre plein de tons (« mets le ton ! » dirait-la maîtresse) : la colère, le désespoir, la tristesse… Et c’est fabuleux de pouvoir se fâcher en lisant. C’est pas souvent que ça nous arrive.

Dans cette deuxième aventure les crayons gras se sont fait la malle en vacances, mais ils sont sympas puisque même ceux qui sont encore fâchés du tome 1 envoient une carte postale à leur ami Duncan, le petit garçon chez qui ils vivent et qui les massacre. Et c’est encore la même litanie… Jamais contents ceux-là, même à la plage. Geignards, de mauvaise foi ou attachants, ces crayons sont de loin les héros les plus originaux et hilarants de ces dernières années (enfin, d’après moi bien sûr !)

Le petit bonus à la fin avec les cartes postales « vintage » (ou ringardes, je ne sais pas trop ?), est le petit plus bienvenu. A lire sans aucune hésitation (même tout seul dans son coin si on n’a pas d’enfant dans les parages).

Je sais que ce n’est pas bien d’avoir un chouchou et de lui consacrer plus de temps et de texte mais tous les livres ci-dessous sont aussi très bien !

 

Claudine Morel - Clic !.
Clic !, Claudine Morel, Didier Jeunesse, 13,90 €

J’imagine la crise de nerfs du photographe si tout le monde faisait comme les héros de ce livre le jour de la photo de classe ! Dans ce petit album format à l’italienne chaque page de droite se déplie pour nous laisser découvrir ce qui se trame derrière. Dans le faux studio tout le monde s’en donne à cœur joie : concours de grimaces, déguisements endiablés, sauts de grenouille…

Ah ben dis donc ils s’amusent bien là-dedans !

Christophe Nicolas et Maurèen Poignonec - Le doudou de la directrice.
Le doudou de la directrice, Maurèen Polgnonec (ill.) et Christophe Nicolas, Didier jeunesse, 11,10 €

Autant le dire tout de suite : cette directrice d’école, elle gère. Si vous-même êtes directrice d’école, elle risque un brin de vous agacer. Tout du moins au début du livre car on dirait qu’elle a tout pour elle celle-là ! Jolie, perchée sur ses talons, elle soccupe de tout avec le sourire. Rien ne l’agace, elle est efficace. Mais un jour… Une petite fille dans son bureau ose lui voler son doudou ! Rhoo ! Et bien à partir de là la directrice fait moins la maligne. Une chute qui fera rigoler les petits, c’est sûr !

 

Takayo Akiyama - L'école des rêves.
                        L’école des rêves, de Takayo Akiyama, Cambourakis, 13,50 €

Avant le titre précédent, L’école buissonière, j’avais rarement vu une BD en leporello pour enfants. Avec  petits nœuds-nœuds en prime pour refermer le tout joliment. Dans ce tome, Thomas rêvasse en classe. Tout ce à quoi il pense surgit dans la pièce, ce qui met un joyeux bazar. Des tomates par-ci des pirates par-là ! Dur dur de faire de l’arithmétique dans ces conditions. Et en plus tout le monde à le ventre qui gargouille, alors zou, tout le monde à table. D’un côté la BD et de l’autre un grand panorama à la « Où est Charlie » dans lequel il y a toute l’imagination de Thomas qui se promène et c’est peu dire qu’il y a de tout ! Ludique et original.

 

Marie Norin et Emma Adbage - Alice, Lisa et Léna.
Alice et Lisa et Léna, de Emma Adbage et Marie Norin, Cambourakis, 12,50 €

Lena est de retour et j’en tape des mains ! Après la jalousie à cause de son copain Joseph qui la délaissait dans le tome 1, la jalousie à propos du nouveau bébé dans le tome 2, Lena est enfin celle que tout le monde envie… Elle chante merveilleusement bien, a des tresses magnifiques, sait même faire le grand écaaaaaart ! Whaou ! Mais dans sa classe ça en contrarie une ou deux qui se sentent toutes rikiki à côté de cette nouvelle venue dans l’école. Un album qui présente les tourments des enfants de manière amusante et dont la fin invite à repartir pour un tour.

Maria Jalibert - Le joyeux abécédaire de Maria Jalibert.
Le joyeux abécédaire de Maria Jalibert, Maria Jalibert, Didier jeunesse, 15,90€

Comme à son habitude, Maria Jalibert a dû aller farfouiller de partout pour dénicher les jouets en plastique qui habitent cet album ludique et rigolo ! Avec elle on  apprend l’alphabet à base de « bison livreur de bananes », « dépanneuse de dindons », « femmes farfelues sur une flûte », « homme houspillant un âne harassé » ; j’en passe et des meilleures car elles sont toutes trop rigolotes. Idéal pour transformer l’alphabet en un truc trop cool et pas barbant.

 

 

La vie des mini-héros

La vie des mini héros, d’Olivier Tallec, actes sud junior, 14,00 €

Ce livre est dédié à tous les min-héros qui se lèvent tous les matins pour aller à l’école et qui font en plus des devoirs en rentrant le soir alors qu’en vrai il paraît qu’on devrait pas. Parce qu’on a tous chez nous ou auprès de nous un mini-héros : même si l’on ne s’en rend pas compte, les bambins sont souvent des héros du quotidien… Un petit album qui sublime les défauts de tous ces loustics que le trait de crayon d’Olivier Tallec  croque avec toujours autant de tendresse.

 

Voilà de quoi se remonter le moral en cette rentrée encore bien estivale !

 

Voyages en CE1-CE2

Cette année sera une année de pérégrinations, qu’on se le dise ! Et oui le thème de travail des CE1/CE2 sera le voyage, voyage autour du monde, dans le temps, dans les souvenirs….la classe découverte de fin d’année étant l’aboutissement de ce projet.

En essayant de lier les domaines de la littérature, de l’écriture et des arts visuels, je me dis que les mathématiques, l’éducation morale et civique seront certainement aussi impactés. Comment prendre son envol sans résoudre des problèmes, sans réfléchir à l’autre et sa culture ou encore sans sillonner les autres contrées ?

OL2Nous commencerons l’année par deux lectures suivies qui introduisent le thème ! Le Voyage d’Oregon de Rascal car belle émotion, belle écriture et magnifiques illustrations : de quoi réfléchir sur l’amitié, l’identité…. J’ai déjà exploité cet album en CE2 et je n’en garde que de bons souvenirs. Les CE1 accompagneront les héros de Tandem de Séverine Vidal et Irène Bonacina, histoire toute en douceur qui permettra de s’interroger sur l’amitié et sur le voyage qui n’a pas besoin d’être éloigné pour permettre la découverte. Les lectures offertes que je proposerai lors de cette première période seront des extraits du magazine Cram-Cram, petites parenthèses d’exotisme dans nos journées françaises… Ce sont des repoOL3rtages sur les animaux, le quotidiens, les us et coutumes de familles vivant sur d’autres continents ou effectuant des voyages. Un rallye lecture sur les documentaires proposé par les incontournables enseignants de Bout de Gomme initiera les élèves à de nouvelles cultures ( des titres comme New-York, les animaux d’Afrique, les Indiens, les maisons du Monde seront  mis en avant….)

Après les congés de Toussaint, changement de cap ! En route vers la lettre ! Les CE2 découvriront l’humour de Clémentine Couv-lettres-de-mon-helicoptetre-copie-620x752Beauvais dans Les lettres de mon hélicoptêtre et les CE1 suivront les aventures du héros d’Amy Husband dans Chère Maitresse en lecture suivie. J’ai découvert le premier cet été et j’ai beaucoup aimé les péripéties de cette fillette (et surtout de son chat !) tout autour du monde. Le deuxième ouvrage a un succès garanti en CE1 et permet de découvrir la lettre, le télégramme, la carte postale. Mémé t’as du courrier, objet d’un précédent article ici, aura aussi sa place dans la classe cette année : je pense le lire quotidiennement en lecture offerte. Un réseau sur la lettre aura sa place à la bibliothèque dans le cadre de la lecture libre, on pourra y trouver Je t’écris de Rascal, Une lettre rien que pour toi de Catherine Fradier, Le gentil facteur ou lettres à des gens célèbres, Janet et Allan Ahlberg, Lettres de l’écureuil à la fourmi de Toon Tellegen, Je t’écris, j’écris… de Geva Caban, Lettres à plumes et à poils de Philippe Lechermeier et Delphine Perret etc…

La troisième période nous permettra d’explorer, en CE1 et CE2, les différentes saveurs du monde OL14aux côtés des recettes d’Une cuisine qui sent bon les soupes du monde d’Alain Serres, Aurélia Fronty. La lecture offerte des différentes Comptines à croquer de Corinne Albaut et Serge Ceccarelli apportera ce plaisir des mots et des sonorités propre à la poésie. Un réseau littéraire à la fois sur la recette et sur le voyage aura sa place entre nos murs : outre les incontournables, j’espère découvrir de petites pépites à croquer !

Le Printemps des poètes nous embarquera vers les autres continents durant cette quatrième période ! Les éditions Rue du Monde propose des ouvrages magnifiques et de riches anthologies qui nous permettront d’entrevoir l’autre, celui qui vit sous d’autres horizons ! La lecture offerte de plusieurs poèmes de Je suis un enfant de partout promet de beaux moments, je l’espère. La lecture suivie quant à elle papillonnera ici et là d’un poème à un autre….souvent issu, je pense, de Le Français est un poème qui voyage de Jean-Marie Henry et Cécile Gambini…

OL7

OL12Enfin, nous poserons nos bagages en Norvège, pays de Kurt. Personnage emblématique de Erlend Loe, petit chouchou de Gaëlle notre ouvre-livreuse. En lecture suivie, nous suivrons ses péripéties autour du globe décrites dans Kurt et le poisson, petit roman adorablement surréaliste. Un secret pour grandir de Carl Norac, Les derniers géants de François Place et autres récits de voyages complèteront la liste des lectures offertes.

La littérature étant liée à l’écriture, nous garderons une trace de tous ces voyages littéraires dans un carnet de voyage riche d’illustrations, de collages, de créations sur la diversité culturelle du monde mais aussi d’écrits personnels effectués tout au long de l’année.

Rendez-vous en fin d’année pour la photo du carnet de voyages littéraires!

Retour sur : Que lira-t-on cette année en CE1-CE2 ?

Petit retour un an plus tard….La liste présentée a été enrichie de plusieurs titres (L’abécédaire des super-héros d’Agnès de Lestrade, Joker de Susie Morgenstern pour les CE2, Les irrésistibles recettes de Roahl Dahl, Le déjeuner de la petite ogresse d’ Anaïs Vaugelade..), certaines lectures ont laissé place. Le projet d’écriture/ illustration de conte a eu son petit succès et les élèves ont eu des idées géniales! Je n’hésiterai pas à retravailler ce projet une autre année. Voici le livre édité à l’OCCE:WP_20160512_18_39_34_Pro

16°C ce matin. Fini le petit-déj sur la terrasse. J’ai même vu des feuilles mortes à Annecy (si!). Bref, je crois bien que la rentrée s’approche. Nous avons encore quelques belles journées d’août c’est sûr… mais de nombreux enseignants ont déjà l’esprit qui divague vers leur année scolaire : commandes, programmations, progressions… (No comment sur les vacances c’est un sujet qui me fâche).

Cette année encore, mon emploi du temps fera la part belle à la littérature jeunesse, en lecture, littérature et production d’écrits. Je fonctionne par période et cette année j’ai privilégié le type de texte car lecture/écriture vont être imbriquées dans un projet de classe annuel : écrire un récit, l’illustrer et le publier. Les séquences seront identiques en CE1- CE2 mais elles nécessiteront des différenciations pédagogiques au niveau de la longueur du texte, de son vocabulaire et de sa compréhension.

Je partage avec vous donc cette progression annuelle.

Période 1. L’abécédaire dans la littérature jeunesse

J’ai déjà travaillé sur ce thème il y a deux ans et les élèves avaient adoré, cela permet aussi différents niveaux de lecture pour commencer l’année en douceur.

Lectures offertes  (celles que je lis quotidiennement) : Les contes classiques : Blanche-Neige (Grimm), Cendrillon (Perrault), La Belle au bois dormant (Perrault), Le Chat botté (Perrault), Le petit Poucet (Perrault). Aucun rapport avec les abécédaires au prime abord mais méfiez-vous, l’instit dauphinois est malin (pas que lui, hein? l’albigeois, le sarthois et le normand  aussi ^^) : ce corpus va être le creuset dans lequel mes élèves iront puiser les personnages, objets, lieux pour élaborer notre projet de classe. Et il servira aussi de ressource pour le projet d’écriture de période: écrire un abécédaire des contes!

contes

Lecture suivie (celle que chaque élève effectue individuellement avec idéalement un ouvrage mais aussi avec un tapuscrit pour un moindre coût) :

L’abécédaire pas comme les autres *, Loyer/Chabbert/Larchevêque, Bilboquet.

L’abécédaire à croquer, De Lestrade/Dankerleroux, Milan.

ABC bêtes, C.Beigel, Gautier Languereau

Joker Suzie Morgenstern, EDL. En fonction du niveau de lecture de mes CE2, je me réserve ce petit roman sympathique de la délicieuse Suzie si d’aventure, les abécédaires étaient trop peu pour les bons lecteurs.

abécédaire

Lecture libre (ouvrages en libre accès en classe) : différents abécédaires empruntés à la bibliothèque municipale.

Lecture compréhension (compétences de lecture à travailler) : Je lis, je comprends. J’ai la chance d’avoir une maitresse E géniale qui intervient dans ma classe, et pendant ce temps-là, nous organisons des ateliers de lecture différenciés : rééducation graphème/phonème, fluence de lecture, et entrainement avec l’excellent site Je lis Je comprends (parfois, je lis je dessine) : http://sylvain.obholtz.free.fr

Période 2. La lettre

Je suis en attente de lectures donc les lectures suivies peuvent encore évoluer… Notre projet d’écriture de période sera l’écriture d’une lettre qui sera incluse dans notre projet de classe : écrire un récit, l’illustrer et le publier.

Lectures offertes : Les contes classiques : Le petit chaperon rouge (Perrault), Le vilain petit canard (Andersen), La princesse au petit pois (Andersen), Les 3 petits cochons (traditionnel), La Barbe bleue (Perrault).

Lecture suivie : Le gentil facteur ou lettres à des gens célèbres, Janet et Allan Ahlberg  et Je t’écris, j’écris, G.Caban, Z.Modian.

Lecture libre : Chère Maitresse, Amy Husband (gros succès auparavant!),  Les lettres de Biscotte Mulotte, A.M.Chapouton, Je t’écris, Rascal (déjà exploité en CE1), Cartes postales, Anne Brouillard, Je suis revenu !, Geoffroy de Pennart, Lettres d’amour de O à 10 ans, Susie Morgenstern…

chere maitresse   9782211201780FS

Lecture compréhension : Lectorino Lectorinette M3 Un petit frère pas comme les autres.

Période 3. La recette

Je suis aussi en attente de lectures donc les lectures suivies peuvent encore évoluer… J’espère bien que mes élèves vont se découvrir une passion pour la cuisine et qu’ils nous feront partager leurs expériences (réussies)! Histoire de boucler la boucle et de travailler le « Je lis, je fais »😉. Le projet écriture de période sera l’écriture d’une recette fantastique (on évitera le piège de la recette de sorcière qui se termine toujours par des ignominies) qui sera incluse dans notre projet de classe : écrire un récit, l’illustrer et le publier.

Lectures offertes : Les contes des mille et une nuits

Lecture suivie : La potion magique de Georges Bouillon, Roahl Dahl

LaPotionMagigue

Lecture libre : L’école des gâteaux de Rachel Hausfater, Les recettes irrésistibles de Roahl Dahl et autres albums/documentaires empruntés à la bibliothèque municipale à partir de la liste de Ricochet : http://www.ricochet-jeunes.org/themes/theme/479-cuisine-recette

La Tarte aux pommes de Papa

Lecture compréhension : Lectorino Lectorinette M3 Un petit frère pas comme les autres.

Période 4. Le poème

Chaque année nous participons au Printemps des Poètes. Petit poème récité aux autres classes tous les matins, écriture libre  pour les poètes en herbe, illustrations de poèmes…..Un petit projet qui met la poésie au cœur de l’école durant une quinzaine et qui nous éloigne de la célèbre récitation. Je vous renvoie à un précédent article sur la poésie ici:

https://ouvrelivres.wordpress.com/2013/03/04/p-comme-printemps-p-comme-poesie/

http://www.printempsdespoetes.com/index.php?rub=12&ssrub=58&page=176

Le projet écriture de période sera écrire un poème (calligrammes, à la manière de… c’est « in progress ») qui sera lui aussi inclus dans notre projet de classe : écrire un récit, l’illustrer et le publier.

Lectures offertes : Les contes de la forêt vierge, H. Quiroga. Cela ne rappelle rien à personne, les ouvre-blogueuses?*

Lecture suivie : Différents poèmes classiques (Prévert, Desnos…) et d’autres plus récents.

Lecture libre : Différents recueils de poésies, albums illustrés.

source : http://www.lietje.fr/files/2012/02/Selection_Poesie-jeunesse2012.pdf

Lecture compréhension : Lectorino Lectorinette M4 La fiole à turbulon.

Période 5. Le documentaire

Pour la fin de l’année, j’aime bien finir avec le documentaire pour plusieurs raisons:

  • les différents niveaux de lecture permettent à chaque lecteur d’apprécier ce qu’il lit.
  • le documentaire complète judicieusement les notions de sciences, de géographie, d’histoire, éducation civique abordées au cours de l’année.

Lectures offertes : contes médiévaux ( Si aucun grain de sable n’est venu perturber cette année, je devrais arriver à ce point-là en Histoire avec les CE2……)

Lecture suivie : Rallye lecture les documentaires. Je remercie vivement BoutdeGomme pour ses rallye-lecture géniaux, je donne la sélection à la bibliothécaire qui fait de son mieux et zou! les élèves lisent, lisent et relisent!  Tout est ici : http://boutdegomme.fr/category/rallyes-lecture

Lecture compréhension : Lectorino Lectorinette M4 La fiole à turbulon.

Bien, cette progression peut paraître rigide… mais que nenni! Cette année sera ponctuée, j’en suis sûre, de lectures surprises, ces albums ou romans que l’on découvre en flânant dans les rayons des librairies, ou sur les conseils de … l’Ouvre-livres!

Bonne fin d’été!

*Les contes de la forêt vierge était un ouvrage étudié en M1 Lije au Mans…🙂

Toujours ces clichés sur la littérature jeunesse…

Aujourd’hui « Le grand débat de midi » sur France inter avait pour thème la littérature jeunesse. Le titre parle de lui-même : « La littérature pour enfants est-elle gnangnan ? ».

Certes, c’est une émission généraliste sur un horaire de grande écoute qui a le mérite d’aborder le sujet, et qui a choisi des invités spécialistes. Mais le contenu reste assez large et ne nous apprend ou ne nous nourrit pas vraiment. Ceci dit, cela vaut le coup de réécouter l’émission ici. Rien que pour le plaisir d’écouter Timothée de Fombelle et Marie-Aude Murail.

Roald Dahl à l’honneur

La parution du hors-série n°21 de la revue Lire sur le géant de la littérature jeunesse Roald Dahl ainsi que la sortie de l’adaptation cinématographique du Bon gros géant de Steven Spielberg le 20 juillet dernier sont 2 bons prétextes pour revenir sur la riche bibliographie de cet auteur anglais.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le-bon-gros-géant steven spielbergVoici ce qu’en dit Julien Bisson, rédacteur en chef de Lire dans l’édito:

« Roald Dahl aurait eu 100 ans cette année. L’occasion était trop belle pour ne pas lui rendre hommage. Ce hors-série propose une plongée unique dans la vie et dans l’œuvre du géant de la littérature de jeunesse. Nous sommes partis sur ses traces, au cœur de l’Angleterre, pour approcher le mystère d’un aventurier aux mille vies, tour à tour marchand de pétrole, pilote de chasse, espion, star de Hollywood, romancier maudit, avant de se faire conteur pour la jeunesse ».

Le magazine revient donc sur le parcours de l’écrivain en interrogeant par exemple sa femme Felicity Dahl ou son illustrateur fétiche, Quentin Blake. J’ai pour ma part adoré que nous soit dévoilé le bureau de l’auteur! Côté bibliographie, on la (re)découvre sous le regard bienveillant d’écrivains fameux et de petites anecdotes. De Charlie et la chocolaterie à Matilda en passant par Sacrées sorcières, tous ses plus grands succès ont été décortiqués.

Un numéro qui m’a enthousiasmé, notamment grâce aux reportages sur les nombreuses adaptations à l’écran de ses livres ou les quelques chapitres inédits, et qui donne vraiment l’envie de (re)plonger dans l’univers aux multiples facettes propre à Roald Dahl mêlant fantaisie, cruauté, humour et malice et ce, qu’on parle de ses écrits à destination des enfants ou des adultes! Enfin, épineuse question: quel est votre titre préféré signé Roald Dahl?!

« Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ? »

1540-1

Un Marie-Aude MURAIL, c’est comme un pain au chocolat : une valeur sûre. Le croustillant et la petite douceur à l’intérieur. (Peut-être l’ai-je déjà évoquée cette idée ? Bref…) C’est la gourmandise du matin, traditionnelle, recette quelque peu modifiée jamais égalée dont on ne peut se lasser. Un classique de la littérature de jeunesse, en somme et un moment de lecture agréable. Marie-Aude et nous !

Sauveur Saint-Yves, 1m90 pour 80kg de muscles (et c’est important), est psychologue clinicien. Dans son cabinet, il reçoit le plus souvent des adolescents, des vrais de vrai, envahis par leur crise d’adolescence, leurs doutes, leurs colères. C’est le rejet des parents, de la société, des modèles… de TOUT en fait. Sauveur reçoit des êtres en plein questionnement et opposition. Il y a Margaux « adepte » de la scarification, Ella phobique scolaire, Cyrille et son énurésie qui exaspère au plus haut point sa mère, les trois soeurs Augagneur pas piquées des vers et Gabin, recueilli par Sauveur & fils, car sa mère vient d’être internée à l’HP et qu’il préfère se réfugier dans la virtualité pour fuir cette triste réalité… Alors s’occuper de tous ces jeunes, ça accapare. Et même si Sauveur en a la carrure (j’avais dit que c’était important), ça ne protège pas complétement. Sauveur, lui aussi, a des failles et surtout – veuf – il s’occupe seul de son fils Lazare, 8 ans, avec lequel il a bien du mal à parler du passé. L’histoire du cordonnier mal chaussé, vous connaissez. Sauveur, qui encourage la communication à longueur de journée à l’égard des autres, en est pour sa part plutôt démuni dès qu’il doit répondre aux questions récurrentes de Lazare. Panne sèche ! Pourtant il y en aurait des choses à dire entre les quimbois, les mots menaçants que ce mystérieux inconnu glisse dans la boîte aux lettres régulièrement, les fantômes et les secrets du passé que Sauveur va enfin se décider à affronter en emmenant Lazare en Martinique, et qui va découvrir les origines de son papa et comprendre déjà pas mal d’imbroglios.

Marie-Aude MURAIL, encore une fois n’épargne personne dans ce roman et encore moins les parents. Largués, préoccupés par leurs soucis, leur confort de vie aussi, démunis, désorientés… ils en seraient eux-mêmes de grands adolescents. Ce qu’aime à nous montrer Marie-Aude MURAIL, à travers tout cela, ce n’est pas seulement la fragilité de parents d’ados. Le fameux « comment faire ? ». C’est aussi une société qui a beaucoup changé, qui se re-définit. C’est un modèle familial chahuté, entre homoparentalité, monoparentalité, séparation, famille recomposée… et que rien ne se vit de manière linéaire. L’auteur nous décrit un monde dans lequel rien n’est simple, les obstacles et les conflits font partie d’une quotidienneté. Il faut s’adapter, s’habituer. Et tout cela nous est transmis avec beaucoup d’optimisme et d’agilité grâce à un humour et des détours, si bien amenés. En définitive, tout peut sembler insurmontable, certes, et pourtant rien n’est impossible !

Une lecture d’été plaisante et des personnages emblématiques qui séduiront de jeunes lecteurs. À partir de 12-13 ans. 5ème / 4ème.

Marie-Aude MURAIL. Sauveur & fils, saison 1. L’école des loisirs, 2016. 17 €

Pas d’indication sur le site de l’éditeur à propos de la parution de la suite… mais une petite vidéo. C’est déjà ça !

 Ah oui et pourquoi un hamster sur la couverture alors, vous me direz très justement ? Vous le saurez en suivant les aventures de Bounty au coeur de ce récit.

Sauveur_bis

Vous pensiez vraiment que j’allais vous le dire …😉

« Sur le trottoir devant l’école, madame Rocheteau attendait son fils, un pain au chocolat à la main. Comme d’habitude, Paul sortit, épaule contre épaule avec Lazare Saint-Yves. À la maison, madame Rocheteau n’entendait parler que de lui, Lazare avait dit ci, Lazare avait dit ça. Paul prit le pain au chocolat, qu’il tordit sans ménagement pour le couper en deux et il en tendit un morceau à son copain comme si la chose allait de soi. » 

DSCN5165

Lettres de mon hélicoptêtre

Petit rafraichissement découvert cet été.

UnCouv-lettres-de-mon-helicoptetre-copie-620x752 soir d’ennui, une petite fille malicieuse, un peu mécanicienne et aventurière quitte la capitale sur un drôle d’engin volant. Elle va faire le tour du monde et découvrir différents pays sans oublier d’écrire consciencieusement à ses parents pour leur raconter.

Clémentine Beauvais peint le portrait d’une adorable fillette très attachante dans un récit drôle. Le chat qui l’accompagne malgré lui, les personnages rencontrés ici et là sont joliment croqués aux crayons de couleur par Anne Rouquette.

Les Post Scriptum sont  savoureux (ceux sur l’école m’ont bien fait rire, déformation professionnelle oblige!), la naïveté de « l’adorable fillette » est cocasse (elle ne regarde jamais derrière elle), l’écriture ponctuée  de rimes désordonnées est délicieuse, le dénouement de ce voyage est surprenant et les illustrations invitent à se laisser porter par cette histoire.

A (s’)offrir sans hésitation.

Lettres de mon hélicoptêtre, Clémentine Beauvais, Anne Rouquette, Sarbacane, 2016.

Lecture autonome dès 8 ans. Lecture partagée dès 5 ans !

Sélection CE1 Les Incos 2016-2017.

Ldmh