Comment c’est quand on est morts ?

Comment aborder le sujet si délicat de la mort avec les enfants ? Une sélection de titres qui nous a paru pertinente à différents âges.

Certains albums vont servir de support aux questions, pourront inciter aux échanges entres adultes et enfants. Quelques titres à lire lorsque l’enfant est concerné par un deuil, ou lorsqu’il pose des questions sur la mort.

Moi et rien Kitty Crowther Moi_et_rien

L’histoire de Lilas qui s’invente un ami imaginaire qui l’aide à surmonter le deuil de sa mère, et à se confier. Un ami peut-être pas si imaginaire, et qui va en tout cas aider père et fille à se retrouver.

citronCitron, fraise et chocolat de Kochka

Lorsque le papa de Lucas meurt, se mettent en place des petits rituels qui vont aider à apprivoiser la douleur, parmi lesquels les bonbons-baisers avec des goûts différents, ainsi que la goutte d’espoir à distiller dans le café. Une belle manière d’aborder les émotions liés au deuil, et d’admettre que la vie doit continuer malgré tout.

Journal de Mac Lir Jean-François Chabas

Lorsque la mère et la sœur de Mac Lir meurent, son père et lui s’isolent dans une cabane de pêcheurs. Et cet adolescent va devoir gérer le quotidien, porter son père qui s’écroule de désespoir. Il nous livre ses sentiments dans son journal, les ponctuant des rencontres avec un requin et une tortue.

Citons aussi des collections-phare pour aborder des sujets de société, comme les Goûtes philo, avec le titre La vie et la mort, et puis les Max et Lili chez Calligramm avec Grand-père est mort.

Et même s’il ne s’agit pas de littérature jeunesse, un titre qui fait du bien. Car oui, il ne faut pas voir la vie en rose, ni broyer du noir, mais accepter les épreuves de la vie qui font des bleus, et voir la vie en bleu, ce « bleu de travail qu’on doit enfiler chaque matin pour faire du jour qui se lève l’occasion de belles choses ».
La vie en bleu : pourquoi la vie est belle même dans l’épreuve, Martin Steffens, Marabout

Quelques titres à lire en toutes circonstances, pour leur beauté artistique et pour les réflexions qu’ils déclenchent sur le thème de la mort.

albertusAlbertus l’ours au grand large de Laurence Gillot et Thibaut Rassat

Un ours est retrouvé sur l’Albertus, un navire de marchandises, et il appartient forcément à un marin. S’en suit une enquête pour savoir à qui il peut bien appartenir. Attention spoiler : Un point de vue peu traité puisqu’il s’agit ici de la mort d’un enfant, et d’un parent qui se raccroche au doudou de ce dernier. Plein d’émotion, l’album s’ouvre aussi sur une note d’espoir.

5minutes

 

Cinq minutes et des sablés de Stéphane Servant et Irène Bonacina.

Lorsque l’ennui et la routine s’installent chez la petite Vieille, celle-ci décide d’attendre la mort. Mais sa venue crée une animation inhabituelle chez la petite Vieille, qui attire un défilé de personnes curieux, et donnerait envie de continuer à vivre…

Cet album est l’un des rares à aborder la mort de façon sereine, voire humoristique. La petite ritournelle redondante « Cinq minutes de plus ou cinq minutes de moins, quelle importance ? » ainsi que la structure en randonnée en font un bel album qui laissera des traces.

La caresse du papillon de Christian Voltz

Que répondre à un enfant qui demande où est l’être disparu, question épineuse s’il en est ? Papapa trouve une réponse personnelle, où d’après lui le « fantôme » de Mamama veille sur ses proches. A noter sur le thème du même auteur, le titre Vous voulez rire ?.

La-caree-du-papillon

Publicités

Master LIJE : une… des années de « petits bonheurs »!

Sept ans après la fin du M1 LIJE, je prends enfin le clavier pour la première fois.

Pourquoi aujourd’hui seulement…?

A vrai dire, je l’ignore…

Peut-être simplement parce qu’il me semble important de continuer à vous partager tous ces petits bonheurs vécus depuis notre rencontre au cours de cette première année de Master LIJE au Mans.

2010 – 2011  : Une cascade de petits bonheurs autour de la thématique de la philosophie à l’école…

Un film :

Ce n'est qu'un début

http://www.cenestquundebut.com/

Un livre :

ateliers philo

Un mémoire :

Mémoire Céline Dumont Août 2011

Trois temps importants dans cette première année de reprise d’études qui m’ont permis de penser différemment ma manière d’enseigner …

… et ce n’est qu’un début !!

 

33ème Salon du livre jeunesse de Beaugency (1)

beaugencyA3corr-214x300 (2)

Le 33ème Salon du livre jeunesse de Beaugency se déroule ce week end, du vendredi 13 avril 2018 au dimanche14 avril, au complexe sportif Des Hauts De Lutz.

Une trentaine d’auteurs et illustrateurs viennent à la rencontre de leurs lecteurs, dont :

* Antonin Louchard, invité d’honneur de cette édition et concepteur de l’affiche,

* Jeanna Ashbé, auteure, illustratrice,

* Gilles Bachelet, auteur, illustrateur,

*Bernadette Després, illustratrice,

* Samantha Bailly, auteure

* Florence Hinckel, auteure………

Une journée professionnelle organisée en partenariat avec le CRILJ a eu lieu, en avant première, le 28 mars dernier.

 

2018-04-10_154925

Face aux 3 intervenants invités [Marie Leroy-Collombel, Maitre de conférence, Yvanne Chenouf, spécialiste de la littérature jeunesse, et Antonin Louchard, invité d’honneur], étaient réunis environ 150 personnes, d’horizons variés : enseignants, bibliothécaires, [dont votre « serviteuse » ;-)], animateurs, auteurs, bénévoles….

 

Programme consultable en ligne!

 

Festival SEVRIER BD

Cette année le festival SEVRIER BD va pimper le bord du lac d’Annecy en accueillant de nombreuses stars de la BD et de l’illustration jeunesse.

Rendez-vous les 5 et 6 mai en bonne compagnie !

Les avertis auront reconnu les célèbres Ariol et Ramono les fameux zigotos de la série ARIOL crée par Marc Boutavant aux pinceaux et Emmanuel Guibert au scénario. Ils seront les invités d’honneur de cette 6e édition. Quelque chose me dit que ça va grouiller de Chien pourri, de Mouk, et de bestioles en tout genre cette année.

timthumb.php

Et pour l’occasion, il y a aura même une représentation du fameux Ariol’s show (cliquez pour des extraits) à la salle de spectacle du Brise-Glace le vendredi 4 mai à 18h. La chanceuse que je suis a assisté au spectacle à Angoulême et je ne vous cache pas que j’ai rigolé comme une baleine.

Cette édition plus familiale que jamais vous proposera de rencontrer :

  • Bernadette Després la maman des terribles Tom-Tom et Nana depuis 41 ans.
  • Fabrice Parme dont la dernière série Astrid Bromure cartonne chez les 8-12 ans
  • Benjamin Lacombe, (je ne précise pas qui c’est au risque de me faire lyncher). Je précise juste que c’est le « vrai ».
  • Charlotte Gastaut, (id.), la vraie.
  • Cati Baur pour l’adapatation des Quatre soeurs de Malika Ferdjoukh.
  • Flora Grimaldi et Bannister, les heureux parents de Tib et Tatoum (maintenant sur TF1)
  • Yannick Thomé qui fait son entrée chez BD Kids
  • Claire Fauvel tout juste couronnée du Fauve jeunesse à Angoulême pour La guerre de Catherine
  • Stan Silas qui émeut et fait rire avec sa nouvelle série Super caca dont les héros sont trop meugnons.
  • la grande Edith dont le fabuleux Jardin de Minuit a gagné le Pépite de Montreuil
  • Le très talentueux Pierre Vaquez, graveur en taille-douce dont l’album Aspergus vient de gagner le prix Landerneau…

Pierre Vaquez animera des ateliers de gravure, l’association le Folioscope vous a concocté des ateliers pop-up et flip-book, les filles de l’Ouvre-livres seront là pour vous lire des kamishibai et des raconte-tapis pour les bébés ! Jeux de société autour des personnages de Marc Boutavant et Emmanuel Guibert, maquillage et tout le tralala.

Personne ne sera oublié.

Et là je ne vous parle que du programme jeunesse… Mais il y en a aussi pour les papas et les mamans (un clic=programme complet…)

Entrée gratuite pour les moins de 12 ans, 1€ pour les 12-18 et 3€ pour les adultes.

 

 

 

 

 

 

Le jour où le grand chêne est tombé

20180216_125257

En ce début printanier, c’est un magnifique album de Marie Caudry et Gauthier David que je vous propose.

« C’est arrivé un jour de tempête au sommet de la colline qui domine tout. Le vent a déraciné le grand chêne. »

 

Conte multicolore des temps modernes, fable écologique où l’intelligence collective et l’entraide permettent au monde de se relever d’une tempête. Humains, animaux  domestiques, sauvages, proies et prédateurs, à plumes et à poils, toute la communauté se rassemble autour du drame du grand chêne.

 

 

« Nous sommes devenus les pieds, les jambes, les mains, les épaules, la tête, les yeux d’un géant. Nous étions réunis. »

 

La poésie des mots universels et intemporels nés de la plume de Gauthier David sont, à mon sens, magnifiquement mis en couleurs et en formes par le crayon onirique de Marie Caudry.

Les illustrations ont la part belle dans cet album- elles occupent des pages entières, elles captivent le regard et donnent envie au lecteur de plonger dans ce monde très détaillé et fourmillant de nature. Le travail de couleurs est remarquable,  toutes en dégradées, elles présentent un univers aux tonalités imaginaires chaleureuses et personnages délurés, féeriques.

*Coup de cœur pour les pages au camaïeu vert-bleu épatant*

Plonger dans cet album c’est chausser ces lunettes magiques qui font voir le monde de manière fabuleuse, incompréhensiblement doux, réconfortant, où tous les êtres vivants – de l’homme au brin d’herbe et passant par l’animal – sont connectés autour d’un même destin, une même famille, une racine, un vieux chêne.

« Chacun est devenu un mot, une racine de l’histoire de l’arbre. Une histoire que chacun raconte à présent à sa façon. »

 

 

Peut-être est-ce mon oeil d’adulte d’utopiste idéaliste qui extrapole d’entre les lignes un message politisé… mais est-ce un mal? Je ne crois pas.

— A lire à toutes les oreilles et à proposer à tous les regards dès 5 ans —

« Une histoire subtile sur la place et le rôle de la nature, teintée de réalisme magique. »

Marie Caudry et Gauthier David — Editions Thierry Magnier, 15€, 2017

 

20180216_125407

 

 

 

Hasard du calendrier, Marie Caudry sera ce weekend l’invitée d’honneur de la

 

Fête du Livre Jeunesse de Villeurbanne!

Du vendredi 23 au dimanche 25 mars – Maison du Livre et du Son, 

http://www.fetedulivre.villeurbanne.fr/

Villeurbanne (69100)