Super Menteur…..vraiment?

21 août

Sympathique petit roman qui nous raconte l’histoire d’ Aristide. Tout nouveau dans sa nouvelle école, tout juste équipé d’une paire de lunettes flambant neuves, il s’invente un énorme chien justicier,Brutus, pour éviter les moqueries sur ses grandes oreilles et ses lunettes. Mais les aventures de Brutus  passionnent les camarades pendant la récré, ils ne souhaitent qu’une chose…le rencontrer!  Comment sortir du mensonge sans perdre la face devant la jolie voisine Mélusine? Surtout quand les parents offrent un …perroquet! Alors un perroquet qui aboie est-ce suffisant?

Super menteur est un roman qui se lit facilement (7-8 ans), Aristide est  un personnage drôle et attachant….face à des soucis récurrents d’écoliers: le regard des autres.

On y parle de Prévert, d’ Henri IV et de Dark vador…et de taupes aussi…. ( croix de bois, croix de fer)!

Super menteur, Cécile Alix, Magnard jeunesse, 2015. 9€90.

Que lira-t-on cette année en CE1-CE2 ?

19 août

16°C ce matin. Fini le petit-déj sur la terrasse. J’ai même vu des feuilles mortes à Annecy (si!). Bref, je crois bien que la rentrée s’approche. Nous avons encore quelques belles journées d’août c’est sûr….mais de nombreux enseignants ont déjà l’esprit qui divague vers leur année scolaire : commandes, programmations, progressions…. (No comment sur les vacances c’est un sujet qui me fâche).

Cette année encore, mon emploi du temps fera la part belle à la littérature jeunesse, en lecture, littérature et production d’écrits. Je fonctionne par période et cette année j’ai privilégié le type de texte car lecture/écriture vont être imbriquées dans un projet de classe annuel : écrire un récit, l’illustrer et le publier. Les séquences seront identiques en ce1- ce2 mais elles nécessiteront des différenciations pédagogiques au niveau de la longueur du texte, de son vocabulaire et de sa compréhension.

Je partage avec vous donc cette progression annuelle.

Période 1. L’abécédaire dans la littérature jeunesse

J’ai déjà travaillé sur ce thème il y a deux ans et les élèves avaient adoré, cela permet aussi différents niveaux de lecture pour commencer l’année en douceur.

Lectures offertes  (celles que je lis quotidiennement) : Les contes classiques : Blanche-Neige (Grimm), Cendrillon (Perrault), La Belle au bois dormant (Perrault), le chat botté (Perrault), Le petit Poucet (Perrault). Aucun rapport avec les abécédaires au prime abord mais méfiez-vous, l’instit dauphinois est malin (pas que lui, hein? l’albigeois, le sarthois et le normand  aussi ^^) : ce corpus va être le creuset dans lequel mes élèves iront puiser les personnages, objets, lieux pour élaborer notre projet de classe. Et il servira aussi de ressource pour le projet d’écriture de période: écrire un abécédaire des contes!

contes

Lecture suivie (celle que chaque élève effectue individuellement avec idéalement un ouvrage mais aussi avec un tapuscrit pour un moindre coût) :

L’abécédaire pas comme les autres *, Loyer/Chabbert/Larchevêque, Bilboquet.

L’abécédaire à croquer, De Lestrade/Dankerleroux, Milan.

ABC bêtes, C.Beigel, Gautier Languereau

Joker Suzie Morgenstern, EDL. En fonction du niveau de lecture de mes ce2, je me réserve ce petit roman sympathique de la délicieuse Suzie si d’aventure, les abécédaires étaient trop peu pour les bons lecteurs.

abécédaire

Lecture libre (ouvrages en libre accès en classe) : différents abécédaires empruntés à la bibliothèque municipale.

Lecture compréhension (compétences de lecture à travailler) : Je lis, je comprends. J’ai la chance d’avoir une maitresse E géniale qui intervient dans ma classe, et pendant ce temps-là, nous organisons des ateliers de lecture différenciés : rééducation graphème/phonème, fluence de lecture, et entrainement avec l’excellent site Je lis Je comprends (parfois, je lis je dessine) : http://sylvain.obholtz.free.fr

Période 2. La lettre

Je suis en attente de lectures donc les lectures suivies peuvent encore évoluer….Notre projet d’écriture de période sera l’écriture d’une lettre qui sera incluse dans notre projet de classe: écrire un récit, l’illustrer et le publier.

Lectures offertes : Les contes classiques : Le petit chaperon rouge (Perrault), Le vilain petit canard (Andersen), La princesse au petit pois (Andersen), Les 3 petits cochons (traditionnel), La Barbe bleue (Perrault),

Lecture suivie : Le gentil facteur ou lettres à des gens célèbres, Janet et Allan Ahlberg  et Je t’écris, j’écris , G.Caban, Z.Modian.

Lecture libre : Chère Maitresse, Amy Husband (gros succès auparavant!),  Les lettres de Biscotte Mulotte, A.M.Chapouton,  Je t’écris, Rascal (déjà exploité en CE1), Cartes postales, Anne Brouillard, Je suis revenu !, Geoffroy de Pennart, Lettres d’amour de O à 10 ans, Susie Morgenstern….

chere maitresse   9782211201780FS

Lecture compréhension : Lectorino Lectorinette M3 Un petit frère pas comme les autres.

Période 3. La recette

Je suis aussi en attente de lectures donc les lectures suivies peuvent encore évoluer….J’espère bien que mes élèves vont se découvrir une passion pour la cuisine et qu’ils nous feront partager leurs expériences (réussies)! Histoire de boucler la boucle et de travailler le « Je lis, je fais » ;-). Le projet écriture de période sera l’écriture d’une recette fantastique (on évitera le piège de la recette de sorcière qui se termine toujours par des ignominies) qui sera incluse dans notre projet de classe : écrire un récit, l’illustrer et le publier.

Lectures offertes : Les contes des mille et une nuits

Lecture suivie : La potion magique de Georges Bouillon, Roahl Dahl

LaPotionMagigue

Lecture libre : L ‘école des gâteaux de Rachel Hausfater, Les recettes irrésistibles de Roahl Dahl et autres albums/documentaires empruntés à la bibliothèque municipale à partir de la liste de Ricochet: http://www.ricochet-jeunes.org/themes/theme/479-cuisine-recette

La Tarte aux pommes de Papa

Lecture compréhension : Lectorino Lectorinette M3 Un petit frère pas comme les autres.

Période 4. Le poème

Chaque année nous participons au Printemps des Poètes. Petit poème récité aux autres classes tous les matins, écriture libre  pour les poètes en herbe, illustrations de poèmes…..Un petit projet qui met la poésie au cœur de l’école durant une quinzaine et qui nous éloigne de la célèbre récitation. Je vous renvoie à un précédent article sur la poésie ici:

https://ouvrelivres.wordpress.com/2013/03/04/p-comme-printemps-p-comme-poesie/

http://www.printempsdespoetes.com/index.php?rub=12&ssrub=58&page=176

Le projet écriture de période sera écrire un poème (calligrammes, à la manière de.. c’est « in progress ») qui sera lui aussi inclus dans notre projet de classe : écrire un récit, l’illustrer et le publier.

Lectures offertes : Les contes de la forêt vierge, H. Quiroga. Cela ne rappelle rien à personne, les ouvre-blogueuses?*

Lecture suivie : Différents poèmes classiques (Prévert, Desnos…) et d’autres plus récents.

Lecture libre : Différents recueils de poésies, albums illustrés.

source: http://www.lietje.fr/files/2012/02/Selection_Poesie-jeunesse2012.pdf

Lecture compréhension : Lectorino Lectorinette M4 La fiole à turbulon.

Période 5. Le documentaire

Pour la fin de l’année, j’aime bien finir avec le documentaire pour plusieurs raisons:

  • les différents niveaux de lecture permettent à chaque lecteur d’apprécier ce qu’il lit.
  • le documentaire complète judicieusement les notions de sciences, de géographie, d’histoire, éducation civique abordées au cours de l’année.

Lectures offertes : contes médiévaux ( Si aucun grain de sable n’est venu perturber cette année, je devrais arriver à ce point-là en Histoire avec les CE2……)

Lecture suivie : Rallye lecture les documentaires. Je remercie vivement  BoutdeGomme pour ses rallye-lecture géniaux, je donne la sélection à la bibliothécaire qui fait de son mieux et zou! les élèves lisent, lisent et relisent!  Tout est ici: http://boutdegomme.fr/category/rallyes-lecture

Lecture compréhension : Lectorino Lectorinette M4 La fiole à turbulon.

Bien, cette progression peut paraître rigide….mais que nenni! Cette année sera ponctuée, j’en suis sûre, de lectures surprises, ces albums ou romans que l’on découvre en flânant dans les rayons des librairies, ou sur les conseils de ……….l’Ouvre-livres!

Bonne fin d’été!.

*Les contes de la forêt vierge était un ouvrage étudié en M1 Lije au Mans…..:-)

The New York four, Brian Wood et Ryan Kelly, ed. Urban.

10 août

9782365774109_1_75

Ville de New York.

Elle vous volera et vous trompera, vous prendra vos amis, les retournera contre vous, vous bottera les fesses et brisera votre cœur. Alors seulement, elle vous ramassera, et vous vous sentirez intouchable et vivant. C’est le centre et le meilleur endroit du monde. Une ville qui vous marque à jamais.

Un comics pour les jeunes filles ? Cékoidonk ?

Déjà, un comics ce n’est pas forcément une BD avec un gugusse en cape et collants ! Par extension, voilà plusieurs années que le « comics » désigne la BD américaine et qu’il n’est plus uniquement synonyme de gars dont le nom se termine par « man ».

New York four se positionne clairement comme une histoire destinée aux jeunes filles comme l’explique Brian Wood en introduction. On apprend au passage qu’il adoooore la littérature pour ados et raffole notamment de Judy « Bloom » (qui je pense, est Judy Blume ; mais je peux me tromper…) et de La petite maison dans la prairie. Alors, je me suis dit en lisant cette intro que j’allais sûrement passer un chouette moment !

Et ce fut le cas.

Cet épais volume de 300 pages rassemble plusieurs histoires parues entre 2008 et 2015 chez Dark horse books. Il est publié en France chez Urban dans la chouette collection Indies. En voici un extrait dans lequel vous pouvez apercevoir les petits cartouches qui vous présentent les personnages.

PlancheA_250228

Elles sont donc 4 à être les héroïnes de ce récit qui se déroule sur un semestre. Toutes nouvelles à l’université de New York, chacune va évoluer à son rythme et faire parfois des choix surprenants.

Je vous les présente à la manière des auteurs :

Riley Wilder, musique Cat Power, compétence spéciale : forfait sms illimité. Bizut de la NYU.

Lona Lo, à 5000 km de chez elle, compétence spéciale : née a Canada.

Merissa Vasquez (la grande qui parle fort), jean à 180€, compétence spéciale : a actuellement 5 petits amis.

Ren Severin, ex-végétalienne, jean vintage, compétence spéciale : exécute un frontside 360 heelflip avec switch manual.

ny4La skateuse, la grande gueule, l’acco du portable et la parano…

Toutes les 4 sont bizuts de la fameuses New York University, toutes sont plutôt bonnes élèves (en début d’année…)

La première, filles de professeurs de littérature, a un GROS problème d’addiction à son portable… Elle renoue discrètement avec sa sœur aînée bannie de la famille. Celle-ci, cheveux rouges, rockeuse qui joue en 1e partie de Vampire Week-end, n’est pas une fille banale. La seconde, jalouse les facilités des autres, et s’imagine être discriminée par un professeur qu’elle se met à espionner dangereusement. La 3e est une grande gueule apparemment bourrée de fric qui intimide tout le monde. La 4e est une skateuse à lunettes, garçon manqué aux dreadlocks encombrantes.

On mélange le tout, on secoue un peu et un semestre plus tard…

L’une est enceinte, l’autre a abandonné la fac, une 3e a fait une grosse bêtise avec le petit ami d’une autre, une 4e se fait larguer… Lesquelles ? Je ne vous le dirai pas. 6 mois dans une vie c’est rien et pourtant il s’en passe des rebondissements pendant ces 300 pages ! La vie de ces étudiantes sera bouleversée au fil des jours et prendra pour toutes une tournure inattendue. L’euphorie de la première colocation à New York va s’estomper pour laisser place à des choix pas faciles à faire.

Le récit est ponctué de musique rock parfaitement intégrée à l’histoire que ce soit au détour d’un concert ou d’une écoute au casque par l’un des personnages. Tout un tas d’informations anodines viennent ponctuer le récit de façon amusante : ce qu’écoutent les héroïnes, la prononciation des noms de rues à l’américaine qui nous est indiquée…

Pendant l’histoire on visite aussi New York en suivant chacune des filles dans ses déplacements. On y découvre les quartiers, leur historique et on savoure les petites anecdotes parsemées par l’auteur sur ses propres expériences (son resto préféré par exemple…) Cette idée est un vrai plus apporté à l’histoire et nous enrichit en amenant beaucoup d’informations sur la ville.

A la fin on a le plaisir de découvrir des anecdotes des croquis préparatoires et des illustrations dont certaines en couleur comme celle-là :

ren

New York four est un récit sans temps mort peuplé de filles attachantes. Cet album dresse un portrait réaliste d’héroïnes en mal de repères qui se cherchent un avenir meilleur.

Pour ados et adultes.

22,50€.

L’ouvre-livres prend la pose#16

4 août

La grande opération « Lire en short » – la grande fête du livre pour la jeunesse – se terminait le 31 juillet certes, mais ce n’est pas la fin des vacances… et ce n’est pas non plus la fin de multiples et chouettes occasions d’ouvrir des livres, de s’émerveiller, de « voyager », de se faire plaisir. Nous vous l’avons montré. Lire n’importe où, n’importe quand, n’importe comment… c’est plus que jamais possible avec la littérature de jeunesse.

À l’image de ces deux autres jeunes lecteurs…

DSCN3110

Edina, sur la terrasse, plongée dans « Dieu me déteste » de Hollis Seamon.

DSCN3106

Matthias, au bord du Balaton et non au Japon…, plongé dans ses mangas adorés dont « L’habitant de l’infini« , de Hiroaki Samura, le parcours d’un samouraï (une lecture réservée aux plus âgés !!).

Continuez à vous baigner, à vous promener, à vous reposer, à buller… et surtout à bouquiner !

Belles vacances ! 

Belles lectures !

Pour faire un gâteau…

3 août

3 recettes de gâteaux vous sont proposées aujourd’hui: un livre-disque, un docu-fiction et un album poétique. A vos fourneaux!

gâteaudeouistiticécilebergameLe gâteau de Ouistiti, Cécile Bergame, Cécile Hudrisier (ill.), Timothée Jolly, coll. « Polichinelle », Didier Jeunesse, 2013, 17,70 €

Tout comme son papa, Ouistiti veut faire la cuisine. Aidé de son amie la Souris, il décide de préparer un gâteau au chocolat et à la confiture. Aujourd’hui, il veut tout faire tout seul : verser la farine dans le saladier, casser les oeufs… et surtout croquer les morceaux de chocolat !

Paru dans la collection « Polichinelle », ce livre-disque est un délice pour les petites oreilles. Musiciens, conteurs, chanteurs et illustrateurs s’associent pour raconter sur des musiques originales des histoires à mimer, à chanter, à partager avec les petits! A la fin de chaque livre: des idées de jeux, des conseils et les partitions! Dans cet opus, la partie musicale dure environ 15 mn. On est invité à mettre en scène les 5 comptines grâce à des jeux de doigts;  écoutez quelques extraits sur le site de Didier Jeunesse.

monvoyageengâteaualicebrierehaquet

Mon voyage en gâteau, Alice Brière-Haquet, Barroux (ill.), Océan éditions, 2012, 15,20 €

Une envie de gâteau? Il te faut un peu de farine, un morceau de terre, un peu de beurre, une pincée de soleil… Ce livre t’emmènera faire les courses en un tour du monde, avant de te donner la meilleure des recettes : celle du bonheur à partager, la recette d’un gâteau à la vanille à personnaliser!

Cet album offre un voyage à la source des ingrédients dʼun délicieux gâteau. Les enfants vont découvrir non seulement les secrets de la nature, des paysages, mais aussi des hommes et des femmes qui font des métiers quʼils ne connaissent pas forcément. Un album pour tous les petits aventuriers, gourmands et curieux!

unjourmoineauanneherbauts

Un jour Moineau, Anne Herbauts, Casterman, 2014, 14,50 €

Ce matin-là, quand Matin veut ouvrir sa porte, elle est bloquée… Impossible à bouger ! Or à ce moment, le Jour Moineau passe à la fenêtre. Hé, le Jour ! Que se passe-t-il à mon paillasson ? Un rocher, un éléphant, un météore ? En fait c’est une Géante, qui ronfle effondrée devant la porte ! Bigre, comment la réveiller ? Lui chatouiller l’odorat, peut-être ?

Cet album-là est un récit à savourer à voix haute afin de se délecter de la moindre syllabe… Chaque mot et chaque phrase sont mesurés, pesés puis saupoudrés sur la page où compotent déjà les illustrations d’Anne Herbauts. Divers éléments de la maisonnée se succèdent pour porter conseil au cuisinier: escalier, pendule, corniche, plancher, grenier, édredon, ampoule, poêle, chaise ou encore fenêtre prennent la parole et composent une recette poétique voire onirique à la saveur d’antan.

L’ouvre-livres prend la pose#15

31 juil

Valentine

lit

Pourrie gâe

9782266165105

11780655_997418203666258_1937199231_n

L’ouvre-livres prend la pose#14

30 juil

Raphaël,

Benoît

et Eloïse

lisent en short

le Petit Chaperon rouge et autres contes pendant les vacances d’été…

IMG_1205