Les livres à colorier de Surya Sajnani

Si le zéro déchet est actuellement tendance – la preuve, il devient prétexte à la vente – il est aussi l’affaire de personnes pleinement convaincues et l’éducation à la consommation durable et responsable se fait dès le plus jeune âge. Mais où vais-je donc ainsi? Les livres de bain de Surya Sajnani édités chez Casterman peuvent être l’un des supports à un usage raisonné du coloriage chez les tout-petits. L’éditeur a préféré conserver les secrets de fabrication de ces ouvrages magiques mais rien n’empêche de vous en dire quelques mots de présentation…tout en sachant qu’on ne peut détailler la composition exacte de ces produits.

Petite grenouille et ses amis, Surya Sajnani, Casterman, 2018

Petit toucan et ses amis, Surya Sajnani, Casterman, 2019

Si vous connaissiez déjà le travail de cette illustratrice dont on avait déjà parlé ici, vous ne pouviez que vous arrêter sur les livres de bain de Surya Sajnani. Les pages intérieures sont une fois encore illustrées en noir et blanc mais au contact de l’eau, le livre se colorie tout seul ! Il suffit à l’enfant de mouiller les pages dans le bain ou tout simplement les zones qu’il souhaite avec un pinceau ou les doigts voire les deux pour voir apparaître les différentes couleurs. Le petit découvre avec beaucoup de plaisir ces changements. Une fois sèches, les pages redeviennent blanches. Le livre se colorie et se recolore à l’infini.

P’tit bout s’est adonné à l’exercice vers 17 mois…

De nombreux atouts à faire ce type d’activité: outre les comptines, chansons et histoires à associer au livre de coloriage, c’est l’occasion d’exercer la motricité fine des petits doigts, d’initier à l’usage du pinceau, de ne pas passer un long moment à nettoyer au terme de l’activité, hormis de l’eau un peu partout, de proposer un temps de jeu dedans/dehors et même en déplacement, de s’occuper de façon évolutive et progressive au fil des apprentissages de l’enfant qui se perfectionne et devient de plus en plus précis par exemple. Le comble chez nous? Jamais utilisé dans le bain…

Ces imagiers de bain magiques feraient une idée cadeau très originale pour une naissance!

Publicités

Des livres phosphorescents

Chose promise, chose dûe, voilà notre petite sélection lumineuse, comprenez de livres phosphorescents, qui brillent dans le noir; l’enfant ne verra pas les mêmes illustrations en plein jour et dans l’obscurité. La sélection est listée par ordre d’âge croissant.

 

La nuit, Hector Dexet, Amaterra, 2015

Un grand livre accordéon sur les animaux nocturnes avec au recto une histoire et au verso un imagier.

Mes rêves, Xavier Deneux, Tourbillon, 2014

Un premier imagier cartonné avec des impressions phosphorescentes et argentées.

 

Des titres de la série « Regarde » dans la collection Petit Nathan comme par exemple l’emblématique:

Regarde dans la nuit, Emiri Hayashi, Nathan, 2016

Un album à compter avec une couleur fluo et un chat en relief à suivre de page en page.

Jeu dans le noir, Hervé Tullet, Phaïdon, 2012

Sur la thématique de l’espace…

 

De quoi rêves-tu? Hector Dexet, Amaterra (épuisé)

C’est le rêve de chaque animal qui apparaît dans le noir après avoir été exposé à la lumière.

Nocturno Petite fabrique à rêves, Isol, éditions Syros, 2016

Isol conseille un rêve par nuit à choisir parmi les suivants:

Le rêve de la porte qu’il est interdit d’ouvrir.
Le rêve du pêcheur distrait.
Le rêve du livre sur lequel on s’est endormi.
Le rêve de partir très loin.
Le rêve où l’on se tient chaud.
Le rêve d’être un autre.
Le rêve du chat qui a senti une bonne odeur à travers la fenêtre.
Le rêve de l’artiste qui n’est plus là.
Le rêve de grandir.
Le rêve sous-marin.
Le rêve d’avoir un copain secret.

2 titres édités à l’Apprimerie:

Dans la nuit, il y a…Katerina Bazantova, L’Apprimerie, 2017

Le bal de minuit, Kei Lam, L’Apprimerie, 2018

 

Petits animaux de la nuit, Anne Jankéliowitch, Delphine Chedru, De la Martinière Jeunesse, 2016

Un documentaire pour apprendre à repérer les espèces animales qui vivent la nuit. De brèves questions ludiques égrènent les pages.

De biens beaux titres qui nous inspirent une racontée onirique idéale pour une soirée pyjama! Voilà une thématique à creuser pour l’édition de cet été!

Que d’émotions

Au programme de cette racontine, des émotions à la pelle, pour évoquer avec les tout-petits ce qui traverse leur corps et leur cœur…

Pour ça, on a utilisé certaines doubles pages de ce grand classique pas toujours aisé à proposer aux plus jeunes:

La couleur des émotions, Anna Llenas, Editions Quatre fleuves, 2014

On a sélectionné quelques émotions phare puis raconté et/ou chanté en suivant :

JOIE : Chanson « si tu … »

Si tu as d’la joie au cœur, Frappe dans tes mains x2

Si tu as d’la joie au cœur x3

Frappe dans tes mains

+ lecture : Un câlin, Malika Doray, MeMo, 2014

On a intercalé des couplets adaptés d' »Une chanson douce » tirée de ce recueil:

100 activités pour signer et communiquer avec bébé, Flavie Augereau, Nathanaëlle Bouhier-Charles, Nathan, 2016

on se sépare:

une chanson douce que me chantait ma maman,

en suçant mon pouce, j’écoutais en m’endormant…

on se retrouve:

des chatouilles très drôles que me faisait mon tonton,

des pieds à la tête, ensemble nous rigolions…

on a un chagrin:

un câlin tout doux, que me faisait mon papa,

là tout contre lui, j’aimais être dans ses bras…

on s’est fait mal:

les bisous partout que me faisait ma grande sœur,

partout dans mon cou, ça faisait battre mon cœur…

on est énervé:

les belles histoires que me lisait mon papi,

blotti contre lui, c’était bien les jours de pluie…

on est fatigué:

une chanson douce que me chantait ma maman,

en suçant mon pouce, j’écoutais en m’endormant…

TRISTESSE : Chanson « si tu … »

Si tu es vraiment très triste, Frotte tes yeux x2

Si tu es vraiment très triste x3

Frotte tes yeux

+ chanson : « Mon petit lapin a bien du chagrin »

Avec une peluche lapin aux oreilles tombantes, demander en parallèle aux enfants de se frotter les yeux avec leurs poings.

Mon petit lapin a bien du chagrin
Il ne saute plus dans son petit jardin X2

Saute, saute, saute mon petit lapin
Danse, danse, danse dans ton petit jardin
Saute, saute, saute mon petit lapin
Et dépêche-toi d’embrasser quelqu’un

Mon petit lapin a bien du chagrin,
Il ne mange plus au fond du jardin. X2

Saute, saute, saute, mon petit lapin.
Danse, danse, danse, dans ton p’tit jardin.
Saute, saute, saute, mon petit lapin.
Tu auras des pommes, tu auras du pain.

Saute, saute, saute, mon petit lapin.
Danse, danse, danse, dans ton p’tit jardin. X2

 

COLERE : Chanson « si tu … »

Si tu es très en colère, Tape du pied x2

Si tu es très en colère x3

Tape du pied

+ lecture : Max et lapin, la tarte à la colère, Astrid Desbordes, Pauline Martin, Nathan, 2017

 

PEUR : Chanson « si tu … »

Si tu as vraiment très peur, Prends ton doudou x2

Si tu as vraiment très peur x3

Prends ton doudou

+ lecture : Va t’en grand monstre vert, Ed Emberley, Kaléidoscope, 1996

Avec la boîte à tonnerre à mi-récit.

 

DOULEUR : Jeu de doigt tirée de Sur le dos d’une souris, Cécile Bergame, Cécile Hudrisier, Didier Jeunesse, 2004

Allo ? docteur ? (mimer un appel téléphonique avec la main)

Aujourd’hui, ma main est malade,

Elle a mal au ventre. (caresser en petits cercles la paume de l’autre main)

Qu’est-ce qu’il faut lui donner ?

Le premier docteur dit :

« Il faut lui faire un gros câlin ! »

  • Oooh, c’est bien ! (mimer le bercement, un bras sur l’autre)

Le deuxième docteur dit :

« Il faut lui donner un médicament ! »

  • Un médicament ? Pft ! Berk ! (faire la grimace)

Le troisième docteur dit :

« Il faut lui donner du sirop ! »

  • Mmm ! miam miam ! (se passer la main sur le ventre)

Le quatrième docteur dit :

«  Il faut lui mettre un suppositoire dans les fesses ! »

  • Aïe ! ouille ! (puis sur les fesses)

Et le cinquième ; le plus petit,

Celui qui s’appelle Petit dur, il dit :

« Il faut lui faire une piqûre ! »

  • Et pic, pic, pic, pic, pic la main est guérie ! (piquer la paume)

 

DEGOUT : Chanson « si tu … »

Si tu es très dégoûté, Bouche ton nez x2

Si tu es très dégoûté x3

Bouche ton nez

+ lecture finale en montrant la dernière page du pop-up:

Dans mon petit cœur, Jo Witek, Christine Roussey, Albin Michel Jeunesse, 2013

 

Mers, océans & pirates

Partage du jour d’une racontine proposée lors d’un accueil de classe de Grande Section de Maternelle. L’enseignante souhaitait introduire la période scolaire portant sur les mers, océans & pirates.

Introduction

Je trouve une caisse – cric, crac

Dans cette caisse,

Je trouve une boîte

Et dans la boîte – cric, crac

Je trouve une valise

Et dans la valise – cric, crac

Je trouve une nouvelle boîte

J’ouvre la nouvelle boîte – cric, crac

Je trouve un sac

Et dans ce sac,

Qu’est-ce que je trouve

Quand je l’ouvre ? – cric, crac…

Un coffre à trésor…

Croyez-vous qu’il contienne quelque chose ? Quelque chose de précieux ?

MEDUSE : « La mer est calme » d’après Je chante avec mon bébé, Agnès Chaumié, Enfance et musique, 2014

La mer est calme X3 (tambour océan doucement)

Oh ! un petit nuage

La mer s’agite X3 (tambour océan s’accélère)

Il est parti…

 

La mer est calme X3 (tambour océan doucement)

Oh ! un gros nuage

Un énorme nuage, tout noir…

La mer s’agite X3 (tambour océan s’accélère)

C’est la tempête, le vent, les éclairs, le tonnerre, (souffle du vent + boîte à tonnerre)

Il est parti…

La mer est calme X3 (tambour océan doucement)

 

COQUILLAGE : Voyage en mer, Agnès Chaumié, Eva Offredo, Didier Jeunesse, 2017

 

BATEAU : Il était un petit navire, Tonidruan, Didier Jeunesse, 2006

Les enfants peuvent accompagner la lecture chantée de cet album ou reprendre le refrain.

 

REQUIN : « C’est le requin, qui tourne qui vire » adapté du jeu de doigt « c’est la baleine qui tourne qui vire »

 

POISSON : « Les poissons » tiré de Le jardin des sons, des histoires à mettre en musique avec les tout-petits, Agnès Matthys, Editions Vandevelde, 2011

Des petits poissons s’amusent dans l’eau (jouer librement sur toutes les lames sonores)

Un poisson jaune, un poisson rouge, un poisson orange (écouter le son de chaque lame sonore)

Ils font la ronde, jouent à cache-cache (toutes les lames sonores)

Quand soudain un énorme crocodile surgit (guiro)

 

Zou ! sous le sable les poissons (silence)

Immobiles, nos amis les poissons attendent…

Le crocodile continue son voyage tranquillement et…

 

Des petits poissons s’amusent dans l’eau (jouer librement sur toutes les lames sonores)

Un poisson bleu, un poisson vert, un poisson violet (écouter le son de chaque lame sonore)

Ils font la ronde, jouent à cache-cache (toutes les lames sonores)

Quand soudain un énorme crocodile surgit (guiro)

 

Zou ! sous le sable les poissons (silence)

Immobiles, nos amis les poissons attendent…

Le crocodile continue son voyage tranquillement mais gare à sa grande gueule…

 

CRABE : Des vagues, Isabelle Simler, Editions Courtes et longues, 2014

 

SABRE : Pas rigolo, Jean Leroy, Bérangère Delaporte, Frimousse, 2010

 

PERROQUET : La comptine des perroquets, Edouard Manceau, Albin Michel Jeunesse, 2016

Les enfants sont invités à répéter chaque phrase énoncée comme de petits perroquets! Gare à ce que le jeu ne se prolonge pas à l’issue de la racontée 😛

 

PIRATE : Rikiki, terrible pirate des mers, Marianne Barcilon, Kaléidoscope, 2014

 

PIECE DE MONNAIE : Un trésor pour les pirates, Marie Fordacq, Patrick Morize, Tourbillon, 2014

Conclure en écoutant une chanson tirée d’ Au fil des flots, 29 chansons de la mer, Didier Jeunesse, 2006 comme par exemple « Tri Martolod »

 

Dans ma tête

L’avant-dernière séance de « Je lis, tu dessines » pour cette année scolaire avait pour thème « Dans ma tête ». Voilà de quoi était composée la racontée :

Ce n’est pas très compliqué, Samuel Ribeyron, Hongfei, 2014

La couleur des émotions, Anna Llenas, Editions Quatre fleuves, 2014

Max et les maximonstres, Maurice Sendak, L’école des loisirs, 1973

A quoi penses-tu, Laurent Moreau, Hélium, 2011

C’est cet ouvrage notamment qui nous a beaucoup inspiré pour l’activité graphique en binôme avec le livre Têtes de bulles lu plus tard. L’album met en scène les pensées de plusieurs personnages qui ont été bruités:

 

Maxime : On questionne les enfants, ça vous rappelle quelque chose ? Petit clin d’œil à la lecture précédente de Max et les maximonstres bien-sûr!

Annaëlle : Mmmm !

Rosalie : Smac

Mathieu : siffler

Marie : imiter un serpent qui siffle

Hélène : tambour océan

Eric : boîte à musique

Anna : renifler

Laurent : soupir d’aise

Armel : se frotter les yeux en baillant

Laura : feuilleter un livre

Lucien : bâton de pluie

Guillaume : Raahh !

Marion : appeau

Claudine : Dire quelques phrases du type « Rappeler Hélène », « Tiens, c’est Eric », « c’est l’anniversaire d’Antoine », « donner à manger au chat »…

Antoine : bégayer

Nicolas : silence

Jean : crécelle

Chat : miauler

 

Le grand voyage de Mademoiselle Prudence, Charlotte Gastaut, Père Castor-Flammarion, 2010

Album quasi sans texte, introduit par des répliques de la Maman de Prudence puis mis en musique. J’ai choisi un morceau de Carl Orff, tiré de ses pièces pour enfants que j’ai découvert dans une émission radio portant sur l’actualité culturelle et notamment littéraire des enfants que je ne saurais trop vous conseiller à savoir Ecoute il y a un éléphant dans le jardin . Comme je ne suis pas parvenue à retrouver le titre exact, j’ai utilisé le podcast directement et c’est à 1h12. Je suis restée 10 secondes par double page pour que la durée du titre coïncide avec la lecture et ce en partant de la fin des consignes maternelles. La musique a suscité de belles réactions chez les enfants dont certains se sont mis à danser 😀

Dans mon corps, Mirjana Farkas, La Joie de lire, 2018

Têtes de bulles, Alain Serres, Martin Jarrie, Rue du monde, 2015

A l’intérieur des gentils, Clotilde Perrin, Seuil Jeunesse, 2017

 

Quant à l’activité graphique, nous avons une nouvelle fois suivi les consignes de l’Atelier qui dessine qui vous explique tout en détails ici.

Prochaine et ultime séance fin juin avec des maisons de toutes tailles, formes, couleurs, matières…

Dans mon panier en osier

A chaque saison, sa racontine, ce mois-ci nous voilà partis pour la cueillette de fruits équipés d’un panier en osier!

En introduction, notre comptine rituelle:

Qui se cache dans mon dos,

Ce sont mes p’tites mains coquines

Qui se cache dans mes mains,

Ce sont mes p’tits doigts coquins

Qui se cache dans ma bouche,

C’est ma langue qui bouge

Qui se cache dans mon panier d’osier,

Ce sont mes p’tits fruits !

Avoir dessiné un panier sur le tableau blanc avant la séance et en piochant les aimants dans le sac, les déposer successivement « dans » le panier et raconter l’histoire/chanter la comptine associées.

Poire :

Livre : C’est à moi, Anuska Allepuz, Mango Jeunesse, 2018

Banane :

Livre : Bébé va au marché, Atinuke, Angela Brooksbank, Ed. des éléphants, 2017

Orange :

Livre comptine : A la volette, Cécile Bonbon, Didier Jeunesse, 2008

Pastèque :

Livre : Roulé le loup, Praline Gay-Para, Hélène Micou, Didier Jeunesse, 2014

Pêche :

Comptine : « Pêche pomme poire abricot »

Cerise :

Comptine : « 1,2,3 nous irons au bois »

Livre : Le clafoutchka, Céline Dupont, Agnès Richter, L’atelier du poisson soluble, 2005

Rechanter la comptine

Pomme :

Comptine: « Pomme de reinette »

Pomme, pomme, pomme, Corinne Dreyffus, Ed. Thierry Magnier, 2015

Pomme rouge, Kazuo Iwamura, l’Ecole des loisirs, 2010

Abricot :

Comptine  (sur l’air de « J’aime la galette »)

J’aime mon abricot,

savez-vous comment?

quand il est bien beau,

avec un noyau dedans…

tra la la la la…

Lire en fin de séance pour un jeu de devinettes :

Livre : Qui se cache sous les fruits, Yusuke Yonezu, Minedition, 2011

Livre : Ramène ta fraise, Stéphane Frattini, Milan, 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas d’histoires sans casser des oeufs

Si Pâques est l’occasion d’organiser la traditionnelle chasse aux œufs, ici, nous avons décidé de proposer des histoires aux enfants de plus de 3 ans et leurs parents. Alors, voilà notre suggestion pour allier les récits et les œufs, une petite sélection de volatiles réunie sous l’intitulé « Pas d’histoires sans casser des œufs ! ».

Chaque oeuf voit éclore une bête à plume qui appelle une histoire.

Introduction : Comptine « Dans ma basse-cour, il y a »

Dans ma basse-cour, il y a…
Des poules, des dindons, des oies.
Il y a même des canards,
Qui barbotent dans la mare.

Ca fait, Cot cot cot cot codet,
Cot cot cot cot codet,
Cot cot cot cot codet,
Rock and roll des gallinacés! Yeeeeeah!

Œuf de CANARD : Le tout-petit quoi, France Quatromme, Sandra Solinet, Langue au chat, 2013

Œuf de POULE : La poule qui ne pondait pas, Julie Paschkis, Le Genévrier, 2016

Œuf de POUSSIN : Poucet le poussin, Sally Hobson, Pastel, 1996

Œuf de POULE : La mare aux aveux, Jihad Darwiche, Christian Voltz, Didier Jeunesse, 2006

Œuf d’OISEAU : Le chant de Colombine, Emilie Vast, MeMo, 2014

Raconter l’histoire à l’aide d’un métallonotes par exemple pour jouer au fil du récit les notes de musique des différents oiseaux ainsi que la mélodie finale d’Au clair de la lune.

Œuf de CHOUETTE : Bébés chouettes, Martin Waddell, Patrick Benson, Kaléidoscope, 2016

Œuf d’AUTRUCHE : Monsieur p’tit sou, Edmée Cannard, Didier Jeunesse, 2002

A la fin, en ayant au préalable caché l’œuf dans lequel on a placé la bouteille, la ficelle et le bouton vert, resortir l’œuf d’autruche et le présenter au public.

Œuf de FOURMI : C’est toi ma maman, Eric Battut, Milan Jeunesse, 2006

Conclusion : Comptine « Dans ma basse-cour, il y avait »