Un thème, 3 romans: la Seconde Guerre Mondiale

On peut dire que je suis une lectrice éclectique. De par mon métier de bibliothécaire, je tâche de lire des ouvrages pour adultes comme pour enfants (surtout de la jeunesse mais chut!), de la BD en passant par le documentaire sans oublier le roman et ce en variant les genres si possible mais il faut bien avouer que le roman historique, ce n’est pas ma tasse de thé… Or, ces derniers mois, le plus grand des hasards a fait que j’ai lu plusieurs titres historiques et portant en particulier sur la période de la Seconde Guerre Mondiale. Très naïvement, je me dis que si j’avais eu entre les mains ces livres au cours de ma scolarité, ma vision de l’Histoire n’en aurait été que meilleure, en tout cas plus investie… Mais je ne doute pas que des enseignants usent et abusent de la littérature de jeunesse pour nourrir leurs cours. Si c’est votre cas, venez nous parler de votre expérience en commentaire; on est avides d’échanges!

Journal d’Anne Frank, Anne Frank, Livre de poche

Le premier titre proposé ne sera sans doute pas une découverte pour vous mais il me paraît néanmoins incontournable. Parce que c’est un véritable témoignage d’une jeune juive, parce que je l’ai lu ado et relu par la suite, parce que facile d’accès, parce que captivant…Evident!

Pour les plus jeunes enfants, je recommande Anne Franck dans la collection « Petite et grande » chez Kimane, une belle porte d’entrée au sujet. Une collection dont on reparlera à coup sûr!

Le garçon en pyjama rayé, John Boyne, Gallimard jeunesse, 2009

Ensuite, en respectant la chronologie de publications, il y a Le garçon en pyjama rayé. Pour ma part, je l’ai lu sur les conseils d’un ami enseignant en langues vivantes qui l’a proposé à ses élèves et ce sans rien savoir du sujet et quelle claque j’ai reçu. Si vous êtes ici, vous en savez déjà beaucoup et vous ne pourrez en faire de même mais je ne peux que vous conseiller de le faire découvrir sans rien dévoiler de l’histoire. Voici simplement l’une des premières pages pour vous donner le ton :

Max, Sarah Cohen-Scali, Gallimard jeunesse, 2012

L’ouvre-livres avait plébiscité ce titre et Gaëlle avait eu l’opportunité d’interviewer l’autrice Sarah Cohen-Scali après son obtention du prix Sorcières du roman ado en 2013 ici et multi-primée depuis pour Max.

On vous invite également à découvrir le reste de la bibliographie de Sarah Cohen-Scali et notamment Orphelins 88 paru chez Robert Laffont en 2018. Gaëlle confiait son avis de lecture sur notre compte Instagram.

La première page du roman où l’on découvre ce bébé nazi

L’éblouissante lumière des deux étoiles rouges, l’affaire des cahiers de Viktor et Nadia, Davide Morosinotto, L’école des loisirs, 2019

Enfin, ce pavé d’un auteur italien permet d’avoir le point de vue sur le conflit d’enfants jumeaux sous l’ère soviétique. C’est un magnifique objet-livre présentant de faux vrais facs-similés, des photos, des coupures de presse mais aussi les annotations manuscrites de l’officier chargé de juger le dossier. Il s’agit des cahiers de Nadia, qui rédige ses souvenirs en bleu et Viktor en rouge. Davide Morosinotto s’est inspiré pour sa fiction du parcours de l’un de ses grands-pères pour narrer ce pan d’Histoire méconnu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.