Les Ouvre-Blogueuses, c’est qui?

Un blog de plus?

Voici L’ouvre-livres, un nouveau blog sur la littérature de jeunesse. A l’origine de cette initiative, une quinzaine de femmes qui se sont connues dans le cadre d’un master de Littérature de jeunesse à distance, en 2010-2011. La plupart ont cumulé les « difficultés » : enfants, travail, conjoint, animaux domestiques… et la solidarité et le sens de l’écoute développés dans ce groupe ont permis à beaucoup d’entre nous de tenir la barre, malgré tout.

Il existait déjà des blogs sur le sujet et certains très bien faits. Alors pourquoi en rajouter? Pour plusieurs raisons : pour prolonger de manière publique des échanges qui ont lieu en privé, parce que l’on pense, naïvement, que certaines de nos lectures ou idées peuvent intéresser au-delà de notre cercle amical. Nous pensons aussi que la littérature de jeunesse n’est pas médiatisée à la hauteur de son dynamisme et de la qualité de certaines de ses œuvres.

La particularité de notre site est de donner à lire des contributions d’un nombre important d’amatrices de littérature de jeunesse, toutes d’horizons différents (instits, prof-docs, bibliothécaires, libraires…). Nous espérons que ce blog vous offrira des lectures agréables et que vous serez nombreux à commenter les messages. Bonne lecture !

Les Ouvre-blogueuses

______________________________________________________________________________________________________

Claire

je m’appelle Claire

je suis bibliothécaire

et j’ai voulu faire un Master

sans savoir à quoi j’avais affaire

j’aurais mieux fait de me tordre l’auriculaire

Bon il vaut mieux que j’arrête les rimes en « R » avant que ça dégénère… Je travaille donc (solitaire) dans une petite bibliothèque rurale. Polyvalence des tâches et des publics oblige, mes lectures sont assez hétéroclites elles aussi. Je signe mes articles sous le pseudo d’icarela, presquanagramme de mon prénom et puis « Icare est là »… Des ailes pour voler… Des livres pour partir… Des histoires pour s’évader…

Lire les articles d’Icarela.

Cristel

IMG_1700

Daniel Pennac nous dit que les enfants sont des énigmes lumineuses, alors comment ne pas qualifier de rayonnante la littérature pour la jeunesse? Je suis enseignante, chaque jour, je me confronte aux compétences et autres programmes mais je n’oublie pas l’essentiel: l’aventure, le rêve! Je me dis que ma journée est réussie si j’ai attiré ne serait-ce que quelques minutes, un élève dans un autre univers. Alors nous lisons le matin, après la récré, en rentrant de midi,en revenant de sport, le soir, près du tableau, dans le couloir, dans la cour… , car c’est bien cela, la littérature : c’est voyager dans des lieux extraordinaires passés ou magiques ou si proches de nous, vivre des histoires d’amour, des récits terrifiants, des contes de fées, réfléchir à l’amitié, le bien, le mal, … Je partagerai ici mes coups de cœur pour des albums et autres romans jeunes lus en classe mais aussi, car je n’ai pas encore grandi , des romans ados, un peu plus conséquents…

Au plaisir de vous croiser au détour d’un article!

Lire les articles de Cristel.

Elsa

elsaOn lit de la littérature pour la jeunesse pendant l’enfance et l’adolescence pour passer ensuite à des lectures plus « sérieuses ». On y revient après parce qu’on a des enfants ou que nos choix professionnels nous conduisent à côtoyer cette production littéraire si riche. Et cette redécouverte peut procurer beaucoup de plaisirs. Relire des ouvrages de l’enfance à un âge adulte permet de prendre conscience de la valeur constructrice du livre sur la femme ou l’homme en devenir qu’est l’enfant, construction autant de l’imaginaire que de la propension à réfléchir par soi-même. Parce que je n’ai pas envie d’arrêter de me construire et de rêver, j’aime la littérature de jeunesse.

Je l’aime aussi parce qu’elle est source de partages. Ici, via ce blog, fruit de l’envie d’un groupe de copines qui ont en commun leur passion pour les livres pour enfants. Et ailleurs, dans mon travail, par exemple. Je suis professeur-documentaliste et ce que j’aime le plus dans mon métier c’est de conseiller les livres qui m’ont plu et voir revenir les jeunes lecteurs avec des étoiles plein les yeux… La littérature pour la jeunesse regorge de pépites artistiques et de joyaux littéraires que les enfants, petits et grands, gardent jalousement comme un trésor. Alors, chut !

Lire les articles d’Elsa.

Emilie

Emilie,
Fillette espiègle toute de rouge vêtue, accompagnée d’Arthur le petit hérisson et entourée dans mes aventures du quotidien de Stéphane, mon grand frère, d’Elise, ma petite sœur, sans oublier tous mes amis et cousins !

Enfin, ça, c’est plutôt le portrait d’un avatar littéraire, la première héroïne de la française Domitille de Pressensé qui a investi nombre d’albums dès 1975, d’abord chez GP dans les collections «or et bleue» et «rouge et or» puis aux éditions Pocket dans la collection «kid pocket» et actuellement réédités chez Casterman que je vous invite à (re)découvrir…

Moi,
Après mes études d’arts appliqués et de lettres, j’ai obtenu le master LIJE à l’Université du Maine au Mans, organisé par le biais de l’enseignement à distance (pour + d’infos consultez ce site ainsi que le post « Dois-je faire le master du Mans ») dans le but de m’orienter vers les métiers des bibliothèques. Si j’ai forgé une partie de mon expérience professionnelle dans une médiathèque en évoluant au sein des différents secteurs et tout particulièrement au pôle jeunesse, je suis aujourd’hui responsable d’une petite bibliothèque en montagne…

L’ouvre-livres est le fruit de la rencontre exceptionnelle de femmes aux profils aussi variés professionnellement que géographiquement mais toutes réunies par leur passion commune pour la littérature pour la jeunesse. Ce blog est l’occasion pour chacune de faire partager son enthousiasme en (re)découvrant des pans de ce patrimoine collectif, de proposer ses coups de cœur sur l’actualité et d’ouvrir ponctuellement le débat sur des problématiques de la culture d’enfance et de jeunesse.

Lire les articles d’Emilie.

Fabienne

Parce que les forêts poussent dans les chambres, parce qu’on fait pousser des arbres à bonbons, parce qu’on apprend les secrets des pierres, du ciel et des oiseaux, parce qu’on prépare des tartes à tout, parce qu’on en a marre du rose, parce qu’on dit Caca boudin et Prout, parce que les pommes donnent des papillons, j’aime la littérature de jeunesse.

Lire les articles de Fabienne.

Gaëlle

Je suis la plus petite, la plus « blonde », ni la plus jeune, ni la plus âgée des membres de ce groupe. Libraire je suis et libraire certainement je resterai. Ce Master en littérature jeunesse m’a permis de rencontrer une équipe formidable (ici présente) et de participer à ce millionième blog à propos de littérature POUR la jeunesse (spéciale dédicace à un de nos professeurs virtuels). Et accessoirement se passer 2 ans à rédiger un mémoire sur la série Kurt, du norvégien Erlend Loe.

Je ferai en sorte que mes articles soient le reflet de la production actuelle de livres pour enfants d’aujourd’hui : drôles, larmoyants, « réfléchissants », pouêt-pouêtants, bain-moussants ! Car l’inventivité des auteurs et éditeurs semblent être sans fin : les livres sont en carton, en mousse, en plastique, ils grincent, ils couinent, ils cancanent, ils sifflotent. Tellement qu’on ne sait même plus si ce sont des livres. Ils nous narguent avec leurs formats et formes complètement zinzins, ils nous bercent accompagnés de CD, ils s’accrochent aux poussettes, ils se font puzzles, dînette… On les aime ou on les déteste. Mes messages seront donc identiques à ce panorama non exhaustif : coups de gueule ou coups de cœur, ma sincérité, je l’espère vous aidera à vous repérer parmi les milliers de nouveautés publiées chaque année.

Lire les articles de Gaëlle.

Hélène 

Si j’étais un métier, je serais :

enseignante pour apprendre à (bien) lire et partager la passion de la littérature.

Si j’étais un blog, je serais :

Louvre-livres pour découvrir des livres surprenants et partager des coups de cœur littéraires. Et parce que « wahou, il y a là, un petit vivier bourré de talents! »

Si j’étais une association, je serais :

Dikelitu pour promouvoir la littérature pour la jeunesse et partager une passion commune.salon du livre albi

Si j’étais une ville, je serais :

Albi parce qu’elle est  à la fois romantique, farouche et poétique.

Si j’étais une citation , je serais : 

« Pour chaque adulte, qu’il soit lecteur ou auteur, exilé de fait ou solidement enraciné, le livre pour enfants est par essence un livre sur la perte puisqu’il met en présence son irréversible exil de l’enfance. Et peu importe que cette enfance ait été heureuse ou haïe; qu’elle demeure dans la mémoire comme un refuge ou, au contraire, comme le lieu d’impossibles réparations : elle est à jamais disparue. » Elzbieta, l’Enfance de l’art

Si j’étais une valeur humaine, je serais :

l’amitié parce que c’est ce qui me donne des ailes…

Je ne suis qu’ Hélène  mais j’ai la chance d’être aussi un peu de tout cela. Bref, une  fille heureuse de vivre ces moments de partage et de découvertes.

Lire les articles d’Hélène.

Isabelle

Bibliothécaire je suis…

Si j’ai tourné autour de la marmite à livres dès l’âge de 6 ans, je suis bien tombée dedans à 8 pour ne jamais en ressortir !

Je me souviens encore de ce samedi après-midi où une de mes cinq sœurs m’a emmenée pour la première fois avec elle à la « grande » Bibliothèque municipale de Tours ! J’étais tellement fière de moi que lorsque la bibliothécaire qui a fait mon inscription m’a demandé ce que je voulais faire « quand je serai grande », je lui ai répondu que je voulais prendre sa place ! 17 ans plus tard, lorsque j’ai été embauchée pour mon tout premier contrat, nous nous sommes retrouvées ensemble dans le même bureau de la section jeunesse !

Depuis, parce que j’ai suivi mon mari au gré de ses mutations, j’ai occupé plusieurs postes parmi « les métiers de l’information » : iconographe, documentaliste, bibliothécaire adulte, bibliothécaire jeunesse… Mais c’est bien la découverte de cette dernière qui a révélé ma vocation et continue encore d’alimenter mon métier, mes lectures, mes loisirs, mes activités bénévoles… et finalement ma reprise d’études !

Isabelle, « biblioboss » !

Lire les articles d’Isabelle.

Lisa

« Entre mes nunga-nungas mon cœur balance » comme dirait Georgia Nicholson dans le troisième tome de son journal. A défaut d’être héroïne de la série de Louise Rennison, ou d’être encore une adolescente (quoique parfois…), mon cœur à moi balance depuis toujours entre les mots et les notes. Deux façons d’écrire, de lire et de s’exprimer, la littérature et la musique sont les pôles majeurs de ma formation et constituent les deux cordes de l’arc de ma vie: avec en poche un diplôme de chant (DEM) obtenu à l’Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne, une Licence de Musique-Musicologie et un Master II de Littérature pour la jeunesse-spé Bibliothèques! Aujourd’hui, je continue d’enrichir mon chemin « bi-goût » entre un poste en Médiathèque et des projets musicaux; entre autres auteure-compositeure-interprète chez LiSAVRiL (chanson française, Collectif Hybris) et conteuse-chanteuse au sein du Collectif de l’Autre Moitié. Je nourris également ma gourmandise grâce à l’animation d’ateliers d’écriture-lecture. Mon péché-mignon littéraire est ainsi le conte musical. Loin d’être fine bouche, je me délecte de livres qui parlent de musique, de livres qui parlent de livres, de jeux de mots ainsi que de tant d’autres.

En espérant qu’au travers de nos articles, l’équipe de l’Ouvre-livres et moi nous vous donnerons l’eau à la bouche. Bonne lecture-dégustation !

Lire les articles de Lisa.

Lydie

C’est par le petit bout de ma lorgnette que je vais tenter de vous faire découvrir les livres que j’aime : ceux qui me font rire, ceux qui me font pleurer, ceux qui éveillent ma colère et ceux qui m’apaisent… Avez-vous remarqué que les livres ont les mêmes couleurs que la vie.

Ces livres je les partage déjà avec mes enfants et avec mes élèves. Venez nous rejoindre…

Lire les articles de Lydie.

Marion

l’oeil kritik et helvetik

Professionnelle en bibliothèque jeunesse, je suis convaincue que la lecture peut offrir de nouveaux horizons aux enfants de mon quartier multiculturel, leur donner des clés pour accomplir une vie plus proche de leurs rêves que de la dure réalité de leurs parents. Je m’efforce de donner le goût de lire, de communiquer ce plaisir à tous : bébés, enfants, adolescents, parents, éducateurs, tous ceux à qui la littérature jeunesse s’adresse directement ou non.

A côté de cela, j’aime décortiquer la littérature pour la jeunesse contemporaine, l’observer et la critiquer sous tous ses angles. Vivant dans un pays limitrophe de la France, je tenterai d’en refléter ici l’activité concernant la littérature pour la jeunesse.

« On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d’un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? » Franz Kafka

Lire les articles de Marion.

Sandie

Après un bac ES, je suis entrée à la faculté d’histoire-géographie de l’Université de Picardie Jules Verne, puis à l’IUFM d’Amiens, mon objectif étant, alors, de devenir professeur des écoles. Mes études se sont bien passées jusqu’à ce que je sois confrontée concrètement à ce métier, et non plus seulement en tant qu’observatrice. Il s’est révélé que je manquais d’expérience, n’ayant jamais encadré de groupes d’enfants. J’ai donc très rapidement éprouvé des difficultés à gérer la classe car je ne savais pas comment m’y prendre. J’ai finalement été licenciée.

Après cela, j’ai eu besoin de réfléchir à mon avenir professionnel, j’ai rapidement trouvé un poste d’employée de vie scolaire qui m’a permis de continuer à travailler auprès d’enfants tout en réfléchissant à ma réorientation. Au bout de quelques mois, j’ai rebondi : mes idées se sont précisées, je n’ai pas changé complètement d’orientation, j’ai bifurqué vers le monde des bibliothèques. J’ai donc entamé une 1ère année de master « littérature de jeunesse » avec l’Université du Maine et j’ai complété ma formation par une année de licence professionnelle « métiers dlecture d'albumes bibliothèques ». J’avais besoin d’une formation qui me permette de développer mes compétences et qui ne soit pas seulement théorique. J’ai alors effectué mon stage chez une collectionneuse privée, spécialiste de l’illustration, formatrice, et conseillère artistique du Centre André François. Puis, j’ai eu l’opportunité d’entrer au Centre en tant que responsable. Pendant un peu plus d’un an, j’ai donc géré le Centre régional de ressources sur l’album et l’illustration de Margny-lès-Compiègne. Avoir endossé ce poste multitâches a été très formateur et m’a permis d’enrichir mes connaissances dans le domaine de l’illustration. Désormais, je cherche un poste en médiathèque et si possible dans le secteur jeunesse.

Pour clore cette présentation, j’aimerai vous faire part de cette phrase de Béatrice Alemagna, répondant à la question Qu’attendez-vous d’un livre illustré ?, elle dit : « qu’il parle à l’adulte caché chez l’enfant et qu’il puisse tout aussi bien émouvoir l’enfant qui sommeille en l’adulte ».

Parce que la littérature de jeunesse c’est fait pour découvrir, apprendre, éveiller la curiosité, partager, s’amuser, s’émouvoir, se questionner…

Lire les articles de Sandie.

Sandrine

Sandrine, ne m’ôtez pas les mots de la ligne…, ou un être en rimes !

Mon parcours est fait d’une suite logique de rencontres : rencontre avec la lecture, rencontre avec mon métier de professeur documentaliste, rencontre avec la littérature pour la jeunesse, rencontre avec la sacrée équipe des masterlijiennes 2010… Rencontre avec L’Ouvre-livres !

Dans mon quotidien professionnel, bien-sûr que la littérature de jeunesse m’interpelle, notamment les romans pour ados. Comment faire face à un tel bain créatif, ludique, avec des sujets graves, sérieux ou légers, enjôleurs, poétiques, humoristiques. Comment s’y retrouver lorsque les textes sont capables d’être aussi riches ou tout à l’inverse, totalement dépourvus d’intérêt. Comment éviter l’abrutissement éditorial, rester critique sans ôter le plaisir de lire. Que de défis.

La littérature de jeunesse, c’est pour moi à l’image de ce groupe de blogueuses, un côté hétéroclite, un peu de polyphonie, parfois pas loin de la cacophonie, et pourtant une grande écoute, entre lucidité et maturité.

Pourquoi vouloir faire partie de cette aventure ? Parce que la lecture c’est être seul et être avec les autres, entre moment intime de lecture et comparaison, partage, échange, compréhension. Pourquoi on a aimé, pourquoi on a détesté ? Expliquer nos trop-pleins d’émotions.

Ce blog, encore un, un nouveau, un autre, peut se concevoir un peu comme une malle dans un grenier collectif. On y dépose des lectures souvenirs, des lectures qui nous ont transportées et d’autres beaucoup énervées… On peut même y découvrir des infos insoupçonnés, pourvu que la littérature de jeunesse y soit identifiée. A chaque internaute, obligatoirement « chineur », d’y trouver ce dont il a envie, ce dont il a besoin, des petits riens et des grands Tout.

La littérature pour la jeunesse, c’est cela aussi, maintenir une certaine simplicité, spontanéité et surtout aimer la Curiosité. En fait, Elle a beaucoup de personnalité !

Lire les articles de Sandrine.

 

12 réflexions sur “Les Ouvre-Blogueuses, c’est qui?

  1. Bonjour,

    Félicitations pour ce très beau blog. Je viens de le découvrir grâce à la librairie Fantasio à Villeurbanne. Vos articles m’ont permis de découvrir des ouvrages que je ne connaissais pas. Je suis moi-même auteure et passionnée de littérature jeunesse. Pourriez-vous, svp, me donner une adresse de contact car j’aimerais poursuivre cette discussion mais « en privé ». Merci à vous et encore BRAVO !

  2. Lj83 dit :

    Voici une belle équipe de constituée, je viens de découvrir votre blog, je le mets en lien dans la rubrique « Littérature de jeunesse » de celui des bibliothécaires jeunesse du Var, Lecture jeunesse 83. Peut-être pourrons-nous échanger, commenter, discuter autour de notre passion (la littérature de jeunesse !!!) à l’avenir. Bon début, à suivre…….
    Thierry
    Lj83

  3. SANAOUI Patricia dit :

    Super blog ! Je suis conteuse professionnelle et interviens régulièrement dans des écoles primaires. J’aime aussi faire découvrir des albums aux petites oreilles qui fréquentent mes ateliers. Je viendrai souvent vous consulter pour trouver des pistes de travail…

    • Merci Patricia, d’autres albums viendront rapidement alimenter la rubrique ! J’espère que vous y trouverez l’inspiration. Vous pouvez aussi nous contacter si vous avez besoin de recherches précises.

  4. najat dit :

    Bravo pour ce blog, belle initiative. Mais peut-on s’y « abonner » pour suivre votre actualité régulièrement ?

  5. Je suis fan aussi, sans doute parce qu’ancienne du Master (obtenu en 2007) et parce que je partage toujours ma vie entre les jeunes et les bouquins (je suis « la dame du CDI » d’un collège rural de Charente-Maritime). Belle et bonne continuation à toutes,

    Sylvie Bégué

    • Gaëlle dit :

      Chère dame du CDI, il y a parmi notre équipe d’autres dames du CDI en milieu rural… je suis pour ma part la dame de la librairie et je suis ravie de voir qu’on peut survivre et valider son MASTER à distance. ce n’est pas tout à fait une surprise car certaines ici ont passé l’étape dans la sueur les larmes et les fous rires l’an dernier. Bienvenue sur ce blog, j’espère que tu y viendras régulièrement et que nos articles te plairont.

  6. Beaucoup de professionnels du livre suivent ce blog on dirait ! =)
    Et bien dans ce cas, une de plus car je suis libraire spécialisée en jeunesse depuis fin 2012, et je suis passionnée par ce que je fais. Ce blog est bigrement intéressant, très complet, les chroniques sont toutes de qualité, bref, je vais le suivre de très près !

  7. Claire dit :

    Quel plaisir de lire vos articles. Je recommande votre blog à mes étudiants ! Merci pour ces beaux articles qui font partager vos plaisirs, vos coups de coeur, vos réticences, vos émotions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s